CABOURG BASKET : site officiel du club de basket de Cabourg - clubeo

PRE-NATIONALE FEMININE. Alençon continue de surprendre

23 février 2018 - 05:16

15ème journée de Pré-Nationale Féminine. Alors que Douvres remporte le choc face au CSB et Alençon, celui du bas de tableau contre l'USOM, la logique du classement a été respectée.

Publié le 22 Fév 18 à 19:03 |Modifié le 23 Fév 18 à 1:42
Face à Bayeux, Douvres s’est assuré la victoire avec un deuxième quart-temps splendide. (©Aurélie Antoine-Cochard)

 

Les chiffres de la journée :
– 0/14, si Ifs a décroché la victoire, on évitera de parler de la réussite à 3-points : 0 sur 14 !
– 0, c’est également le nombre de 3-points inscrits par Cabourg.
– 17, soit le nombre de lancers inscrits par Alençon en première mi-temps (sur 21 points inscrits).
– 46, nouveau record de saison pour Alençon avec quarante-six lancers-francs obtenus.
– 0, soit le nombre de points des bancs de l’Avant-Garde et de Bayeux. Même chiffre pour Caen Nord, mais avec seulement cinq joueuses, on peut le comprendre.
– 2-21, soit le score du troisième quart entre Caen Nord et Ifs.
– 2, seulement deux changements à noter au classement

Parce qu’il n’y a pas que les scoreuses : – Gwen Ollo : 16 rebonds
– Maëva Le Roux : 7 passes décisives
– Margaux Joseph : 5 interceptions

Les séries en cours : 15 victoires pour La Glacerie / 8 défaites pour Venoix

L’affiche de la prochaine journée : CHERBOURG vs LA GLACERIE

 

Alors qu’on ne voit plus trop comment, La Glacerie pourrait manquer la montée, elles ont une nouvelle fois confirmé leur statut en s’imposant 82 à 48 lors de la réception de La Hague. Avec un effectif diminué, les joueuses de l’ABCH ont subi la pression défensive dès le début de la partie et ne sont pas parvenues à tenir la cadence. La Glacerie prend rapidement les devants et fera grossir l’écart tout au long du match avec une Lecacheur et une Delœuvre très efficaces dans le secteur intérieur. Le petit sursaut d’orgueil en troisième quart-temps sera vite éteint et La Glacerie remporte sa quinzième victoire consécutive.
La lutte pour la deuxième place continue entre Cherbourg et Bayeux. Le premier nommé était en déplacement à l’Avant-Garde et le match fut bien compliqué pour les Manchottes. C’est l’AGC qui prend les commandes du match en première mi-temps en s’appuyant une nouvelle fois sur une Pinto-Lutumba qui fait un peu tout. Avec 3 points d’avance à la mi-temps, les Caennaises peuvent espérer, mais le manque de rotations va leur coûter cher et Cherbourg va rattraper son retard dans le troisième puis accélérer dans le quatrième pour finalement s’imposer 58 à 67 sur le terrain de l’Avant-Garde et ainsi conforter sa deuxième place. De bon augure en vue de la réception du leader lors de la prochaine journée.

Son poursuivant, le CS Bayeux, n’a pas obtenu les mêmes résultats lors de son déplacement à Douvres. Après une entame où les deux équipes se répondent offensivement, le DBCN va dominer le deuxième quart-temps grâce à son adresse et son jeu de contre-attaque et ainsi prendre plus de 20 points d’avance à la pause. Les Bayeusaines vont parvenir à revenir à dix longueurs dans le quatrième quart mais le mal est fait et Douvres gère bien sa fin de match pour s’imposer 80 à 63 face à Bayeux. Les Douvraises n’auront pas réussi à récupérer le point-average (-18 à l’aller) dans la course au podium.
Derrière, ce sont les Ifoises qui recollent à La Hague au classement suite à leur victoire 44 à 71 à Caen Nord. De nouveau diminuées avec seulement cinq joueuses inscrites sur la feuille, les Nord-Caennaises ont livré une belle première mi-temps pour rester à hauteur. Obligatoirement, la fatigue se fait sentir dans le camp des joueuses de Boris Renaux et elles vont lâcher prise dans le troisième quart-temps en encaissant un sévère 2-21. La fin de match est également en faveur du CB Ifs qui s’impose logiquement.

Le choc du bas de tableau opposait l’USO Mondeville à l’UBCU Alençon. Dans une première mi-temps à caractère défensif, les Mondevillaises sont plus en rythme et rentrent logiquement aux vestiaires avec 4 points d’avance. Les Alençonnaises ont du mal à produire du jeu offensif mais s’appuient sur les fautes provoquées et les lancers-francs avec 17 de leurs 21 points sur la ligne. Alençon va complètement se reprendre dans le troisième et passer devant avant l’entame des dix dernières minutes. La fin de match est équilibrée mais c’est bien Alençon qui s’impose 64 à 57 contre l’USOM. À noter un nouveau record avec 46 lancers tentés pour les Ornaises.
La dernière rencontre a vu Cabourg se défaire bien difficilement 46 à 52 du Caen Venoix Basket. Les Caennaises prennent les devants dans le deuxième quart mais Cabourg va inscrire un 6-0 sur la dernière minute avant la mi-temps pour repasser devant. Le troisième quart, défensif (6-8), et le quatrième ne verront pas le CVB venir inquiéter des Cabourgeaises en panne totale d’adresse avec aucun 3-points inscrit. Cabourg profite de la défaite de Mondeville pour récupérer la huitième place et se rapprocher petit à petit du maintien.

 

CAEN NORD BASKET : 44
CB IFS : 71
[16-15, 16-18 (32-33), 2-21 (34-54), 10-17]

Boris Renaux (COACH CNB) : « Compliqué de jouer à cinq. On a bien joué la première mi-temps et on explose sur le rythme dans le troisième quart-temps, on a du mal à revenir en défense et on se prend des contre-attaques. C’était une belle première mi-temps, si on pouvait jouer tout le temps comme ça, ce serait parfait. Maintenant, on n’est que cinq… »

Adrien Laignel (COACH CBI) : « Première mi-temps à oublier, on encaisse beaucoup trop de points, on ne courait pas. Les filles sont bien conscientes de leur mauvaise première mi-temps mais elles ont remis l’église au centre du village dès le troisième quart. On s’est mis à courir et à défendre. On retrouve à peu près notre vrai classement, à confirmer après la trêve. Pas grand chose à dire sur le match. »

– 13fts CNB, 5/8 lf CNB, 1 3pts CNB, 11fts CBI, 7/16 lf CBI, 0 3pts CBI

Marque CNB : *A. Leroy 5pts, *T. Lebourgeois 8pts, *L. Bennett 8pts, *M. Lecourtois 9pts, *C. Godard 14pts

Marque CBI : E. Dziuk 8pts, A. Geraudel 10pts, *M. Le Roux 13pts, *M. Reulet 13pts, *P. Nicolle 2pts, *M. Joseph 8pts, M. Arnoux 5pts, *G. Ollo 12pts

 

DOUVRES BCN : 80
CS BAYEUX : 63
[24-19, 26-10 (50-29), 14-18 (64-47), 16-16]

(
Un petit résumé est fait sur la rencontre puisque Pierre Salzmann y a assisté)

Le choc de cette quinzième journée démarrait plutôt bien : de belles actions, du scoring, de la défense… Tout était là ! Grâce à une Levernieux proche de la perfection, les locales termineront le premier quart-temps avec 5 points d’avance. Le match est vraiment agréable à voir et l’on se dit qu’on va assister à une rencontre disputée… sauf que Bayeux décide tout bonnement d’arrêter de défendre dans le deuxième quart-temps… mauvaise idée car en face, Douvres démontre un collectif à faire pleurer de joie un entraîneur. La balle circule parfaitement, l’alternance est superbe avec Miquelot et Bluche qui scorent dessous quand Levernieux et Gautier s’occupent des contre-attaques et du tir extérieur. Ceux qui voulaient un match serré, passez votre tour : +21 à la mi-temps pour le DBCN. On attend une réaction des Bajocasses au retour des vestiaires, celle-ci est timorée mais elle permet tout de même de réduire l’écart (-17) au terme d’un troisième quart-temps insipide. Douvres va gagner ce match, c’est inéluctable… sauf qu’il y a un autre enjeu : le point-average ! En effet, les Douvraises étaient reparties de Bayeux avec 18 points dans la musette lors du match aller ; battre le CSB avec un avantage supérieur à 18 unités aurait été un grand plus dans la course au podium. Les Bayeusaines artillent à outrance derrière l’arc (cinq réussites) pour conserver le point-average. Levernieux a le tir au buzzer pour récupérer ce précieux point-average… sans succès : « C’est le petit regret… Mais ça reste une très belle performance, on a fait un match complet, en particulier la première mi-temps. Un grand bravo aux filles. » Antoine Dufour peut effectivement être satisfait au vu de la démonstration collective de ses filles (toutes ont marqué). Au passage, ce ne sont pas forcément les renforts de la N3 (Cybulska, Plouhinec et Guillaume) qui ont été les plus prolifiques. Avec une défense bien trop friable, Bayeux s’est tiré une balle dans le pied dans le deuxième quart-temps, comme l’explique Jean Malassigné : « On ne pouvait pas plus mal commencer quand on prend 50 points à la mi-temps. On tourne à sept, voire six. En face, il y a un banc qui tourne et qui tourne, c’est pour ça que j’ai fait un peu de zone, pour freiner leur intensité. Mais notre zone n’est pas bonne. Mais il y a eu une réaction. Le score est logique. Il y avait trois filles de N3 mais ça ne me dérangeait pas, au contraire, ça allait faire un bon petit match. »

– 17fts DBCN, 6/11 lf DBCN, 2 3pts DBCN, 1fts CSB, 6/11 lf CSB, 11 3pts CSB

Marque DBCN : M. Joba 2pts, *M. Gautier 13pts, *M. Guillaume 7pts, A. Volard 8pts, *J. Levernieux 17pts, *C. Miquelot 10pts, P. Plouhinec 7pts, K. Cybulska 5pts, *A. Bluche 11pts

Marque CSB : C. Victoire, R. Clerfayt, *C. Seigneurie 8pts, L. Viseur, *A. Crocquevieille 21pts, *B. Mallet 6pts, *C. Lemennais 17pts, *K. Kieda 10pts

 

US LA GLACERIE : 82
ABC LA HAGUE : 48
[24-12, 19-12 (43-24), 18-15 (61-39), 21-9]

Jérôme Luce (COACH USLG) : « Le BC Hague était un petit peu diminué, on a attaqué assez fort. Au bout de cinq minutes, on doit déjà être à +10. Ils passent en zone, l’écart se maintient un peu et on arrive ensuite à alterner entre tir extérieur et jeu en pénétration où Solène Delœuvre et Léa Lecacheur sont très efficaces dans la raquette. Sur la deuxième mi-temps, on a dû changer de défense car on était pénalisé par les fautes. On passe en zone et elle est très efficace, on a récupéré des rebonds et on a vite projeté devant, ça nous a permis aussi de mettre moins d’intensité et de mieux attaquer leur zone sur jeu placé. On a continué à accentuer l’écart. »

Olivier Birette (COACH ABCH) : « Défaite assez logique, on ne se présentait pas au complet et avec une Adèle Lerogeron un peu blessée. Dès le début, on est à -10. On résiste bien sur le troisième quart-temps mais La Glacerie réagit vite et marque à nouveau des paniers, d’où l’écart à la fin. On s’y attendait, vu la situation actuelle. Physiquement, on n’est pas assez costaud pour les accrocher, surtout avec une joueuse majeure n’étant pas au top de sa forme. »

– 18fts USLG, 16/19 lf USLG, 6 3pts USLG, 1ft U USLG, 18fts ABCH, 12/18 lf ABCH, 4 3pts ABCH

Marque USLG : *L. Lecacheur 18pts, *C. Drean, J. Nord 11pts, *S. Deloeuvre 20pts, *F. Sorel 2pts, *J. Cossais 4pts, M. Pinsard 11pts, M. Bouin 8pts, S. Sauvey 8pts

Marque ABCH : *E. Bonnaventure 2pts, *M. Hamel 10pts, *F. Birette 10pts, *S. Menni 2pts, L. Poutas, *C. Brionne 19pts, A. Lerogeron 5pts

 

AVANT GARDE CAEN : 58
AS CHERBOURG : 67
[18-15, 15-15 (33-30), 15-18 (48-48), 10-19]

Mathieu Auzoux (COACH AGC) : « Si les derniers résumés du coach de Cherbourg pouvaient laisser croire à des absences, il n’en fut rien ! Cherbourg s’est présenté au complet avec dix joueuses et c’est ce qui a fait la différence en fin de match… On rentre bien dans le match, les consignes sont appliquées, la défense est en place et les filles jouent ensemble. Jarria Pinto Lutumba et Anne-Claire Née se livrent un sacré duel et nous menons légèrement après le premier acte. Le second quart est sensiblement le même mais selon moi, il est aussi le tournant de la rencontre… En effet, après une première antisportive récoltée par Anne-Claire Née en début de quart-temps, elle stoppe une de nos contre-attaques en cherchant à chasser le ballon, la faute est sifflée mais les arbitres n’ont (selon moi encore une fois) pas le courage d’appliquer le nouveau règlement à la lettre et de lui siffler une deuxième faute antisportive, signifiant son retour aux vestiaires. Quand on sait que cette joueuse finira le match avec trente-cinq minutes et meilleure marqueuse de son équipe avec 14 points au compteur, tout ça en défendant tout le match sur Jarria Pinto-Lutumba, on peut aisément se dire que la seconde mi-temps aurait été différente sans elle… Je suis évidemment frustré de ce fait de jeu, surtout quand le reste du match a été bien tenu et l’arbitrage cohérent, c’est dommage que les coups de sifflet sur cette nouvelle règle aient été autant sifflés en début de saison pour que désormais, on fasse comme si la règle n’était plus en vigueur (… pas faux, ndlr de Pierre Salzmann et non du rédacteur de l’article) ! Nous perdons un troisième quart, une nouvelle fois, équilibré. Nous prenons jusqu’à 9 points d’avance avant d’encaisser un tir au buzzer des 24 secondes… tiré de la ligne bleue ! Cherbourg y croit et revient même à égalité en fin de troisième quart alors que nous avons mené tout le match (48-48). Avec un effectif de cinq joueuses de PNF + deux joueuses de D1F venues généreusement nous filer un coup de main pour quelques minutes, nous avons du mal à enchaîner dans le dernier acte, les passes se font hasardeuses, les pertes du ballon se multiplient et Cherbourg nous sanctionne sur chaque erreur. Nous perdons sans avoir à rougir 58-67 à domicile face à une équipe de Cherbourg plus fournie… »

Pierre-Olivier Giot (COACH ASC) : « En ce dimanche, on avait envie d’aller faire un tour à la patinoire (rires). Ce match-là, on le redoutait par la salle, on est une équipe qui fonctionne beaucoup sur le plan défensif et le fait de ne pas pouvoir mettre l’intensité, la pression qu’on met d’habitude, ça allait nous perturber. C’est ce qui s’est passé, on perd des ballons et on ne défend pas aussi bien que d’habitude. L’Avant-Garde arrive à être devant à la mi-temps mais on change de plan de jeu en deuxième mi-temps, on était en pressing tout-terrain, en fille à fille, et on décide de passer en zone-presse. L’Avant-Garde se précipite, joue trop vite et on en profite, on développe du jeu rapide. Les filles se sont bien battues, des filles qui devaient être absentes ont pu participer à la rencontre. On termine tout de même avec Marie-Amélie Carel qui se casse une côte. Le championnat est encore long, on aura le match contre La Glacerie, ce match-là sera important, si on gagne, on pourra dire que la seconde place sera solidifiée. »

– 12fts AGC, 13/16 lf AGC, 3 3pts AGC, 18fts ASC, 12/17 lf ASC, 9 3pts ASC, 1ft U ASC

Marque AGC : M. Durand, *C. Guermont 6pts, *M. Baron 15pts, C. Maillard, *E. Amice 2pts, *M. Maurouard 11pts, *J . Pinto Lutumba 24pts

Marque ASC : *M-A. Carel 1pt, *É. Yssembourg 6pts, *A-C. Née 14pts, A. Poirier, C. Bertault 11pts, L. Epaillard 14pts, S. Villeneuve-Pasco 2pts, *C. Corvez 12pts, P. Dréan, *A. Omont 7pts

 

CAEN VENOIX BASKET : 46
CABOURG BASKET : 52
[11-14, 15-15 (26-29), 6-8 (32-37), 14-15]

Franck Dziuk (COACH CVB) : « C’était un match engagé, intéressant qui montre les progrès qu’on réalise. Mais ce n’est pas encore suffisant. On fait un premier quart convenable, le deuxième quart-temps n’est pas mal, on doit être à +3 à une minute de la mi-temps et on prend un 6-0. Le troisième quart, qui n’est habituellement pas notre spécialité, se passe mieux que prévu, on tient Cabourg sous ses standards offensifs. Mais on a deux/trois petites étourderies, une mauvaise passe, un rebond oublié… voilà. Cabourg est une équipe complète à tous les postes. Il a fallu qu’ils fassent jouer Orlane Carrière pour gagner le match, je pense. Encore une fois, on ne met pas loin mais on n’y est toujours pas. »

Claude Martin (COACH CB) : « On s’attendait à ce type de match : peu de basket et beaucoup d’engagement. J’avais prévenu mes joueuses que nous n’aurions pas de match facile. Maladroites au tir extérieur (aucun panier à 3-points). On a eu des difficultés à prendre en défaut leur défense. Il a fallu sortir le bleu de chauffe dans ce match engagé où aucune équipe n’a fait plier l’autre. C’est à l’expérience que nous avons arraché la victoire. On fait un petit bond intéressant au classement avant une trêve qui va nous permettre de souffler et de récupérer Maëlle Fléchard qui s’est blessée sur ce match. »

CTC UBCU ALENCON : 64
USO MONDEVILLE : 57
[11-13, 10-12 (21-25), 27-16 (48-41), 16-16]

Mathieu Bougon (COACH CTC UBCUA) : « Début de match compliqué, la défense des Mondevillaises est agressive et nous gêne bien, on n’arrive pas à développer notre jeu mais on s’efforce d’être bien agressif vers le cercle et on obtient les fautes, à tel point que l’on marque 17 de nos 21 points de la première mi-temps aux lancers-francs. On a du mal à contenir leur vitesse sur jeu rapide, on est dominé au rebond et on a une dizaine de points de retard en début de deuxième mi-temps. On réalise un gros troisième quart avec une Cloé Azziza des grands jours. En fin de match, les Mondevillaises sont handicapées par les fautes avec trois joueuses sorties pour cinq fautes. On ne réussit pas à reprendre le point-average mais cette victoire est importante pour le maintien. »

Alex Devaux (COACH USOM) : « Il fallait un gagnant et il fallait un perdant, on a donné le match sur la première mi-temps : on encaisse deux paniers et dix-sept lancers-francs. On aurait pu faire le trou mais à cause de leur réussite aux lancers, on les a laissé espérer. Deuxième mi-temps : Alençon met beaucoup d’intensité. On a commencé à avoir un manque d’adresse sur le jeu offensif, qui était très correct sur l’ensemble du match. On perd de 7 points avec un 26/46 aux lancers-francs pour Alençon. Certes, j’aurais pu passer en zone mais je suis dans la formation, j’ai une équipe jeune et on aurait pu parier sur le fait qu’Alençon allait rater ses tirs mais on a fait que de l’indiv, je ne regrette pas et je suis content de ce que les filles ont proposé. Maintenant, à nous de gagner en continuant ce qu’on fait sur le terrain. »

– 23fts UBCUA, 26/46 lf UBCUA, 2 3pts UBCU, 31fts USOM, 14/23 lf USOM, 3 3pts USOM

Marque CTC UBCUA : M. Roy 3pts, L. Lusiaux 7pts, *L. Mesnage 4pts, *J. Guerrier 2pts, A. Thierry 5pts, *A. Senegas 4pts, *C. Azziza 17pts, L. Guyomard Llorca 3pts, *L. Dejoux 16pts, P. Cool 3pts

Marque USOM : *A. Lanchas, *E. Perrotin 8pts, Z. Hache 6pts, *O. Picot 16pts, J. Ait-Idder, *S. Bouabib 2pts, M. Perrotin 14pts, *A. Goudeau 3pts, Y. Quebriac, *L. Marie 8pts

 

CLASSEMENT

Selon les résultats des équipes bas-normandes en N3, le nombre de descentes peut varier (pour l’instant 2, Équeurdreville étant relégable en N3).
[m] = maintenu
Sont surlignées en gris les équipes désormais hors-course pour le Titre/la montée

 

TOP 10 SCOREUSES PNF DE LA 15ème JOURNÉE :

CLASS

JOUEUSE

POINTS

1

J. Pinto-Lutumba (AGC)

24pts

2

A. Crocquevieille (CSB)

21pts

3

S. Delœuvre (USLG)

20pts

4

C. Brionne (ABCH)

19pts

5

L. Lecacheur (USLG)

18pts

6

J. Levernieux (DBCN)

17pts

#

C. Lemmenais (CSB)

17pts

#

C. Azziza (UBCUA)

17pts

9

O. Picot (USOM)

16pts

#

L. Dejoux (UBCUA)

16pts

 

Merci aux arbitres de cette journée : L. Bacon, T. Allerme, B. Aulnette, S. Moreau, R. Assire, A. El Rhoul, O. Cardia, A. Brice, A. Desit, G. Leveziel, E. Faillot J. Cau

Rédaction Sport à Caen Sport à Caen

Commentaires

juin
juin