CABOURG BASKET : site officiel du club de basket de Cabourg - clubeo

PRE-NATIONALE FEMININE. La course au Titre serait-elle terminée ?

9 février 2018 - 16:38

Treizième journée de Pré-Nationale Féminine. Après sa victoire face à Bayeux, il faudrait une catastrophe pour empêcher La Glacerie de remonter en Nationale 3 dès cette année.

Publié le 7 Fév 18 à 22:57
Plus les semaines passent, moins les Alençonnaises ont à se soucier du maintien. (©Sandrine Le Royer)

 

Les chiffres de la journée :
– 2 et 3, seulement 2 et 3 lancers-francs obtenus respectivement par Caen Nord et Douvres.
– 30, en comparaison, l’Avant-Garde en a obtenu 30 face à Mondeville.
– 6, soit le nombre de changements au classement.
– 40% et 45%, nous aurions pu attendre mieux aux lancers pour la rencontre La Glacerie – Bayeux, respectivement 4/10 et 10/22.
– 2, seules deux joueuses terminent au dessus des 20 points marqués.
– 6, la moitié des équipes terminent en dessous des 50% aux lancer-francs.
– 5, pour la cinquième journée consécutive, La Glacerie a inscrit plus de sept 3-points.

Les séries en cours : 13 victoires pour La Glacerie / 6 défaites pour Venoix

Les affiches de la prochaine journée : IFS vs DOUVRES & LA HAGUE vs AVANT-GARDE

 

Avant la rencontre, La Glacerie possédait déjà un petit matelas d’avance sur Cherbourg et Bayeux, il n’y a maintenant presque aucun doute : nous reverrons La Glacerie en Nationale 3 la saison prochaine suite à sa victoire 65 à 59 contre son dauphin, le CS Bayeux. Avec seulement six joueuses entrées sur le terrain, Bayeux n’a pu contenir l’intensité de La Glacerie. Après une entame en faveur de La Glacerie, Bayeux est resté au contact tout au long de la rencontre en s’appuyant sur un secteur intérieur efficace. Mais l’adresse et la maîtrise glacérienne vont prendre le dessus et les Manchottes vont l’emporter et, ainsi, renforcer encore un peu plus leur première place.
C’est donc l’AS Cherbourg qui récupère la deuxième place après son succès 37 à 73 face à Caen Nord. En panne d’adresse en début de rencontre, les Cherbourgeoises ne vont laisser aucune chance aux Caennaises en s’appuyant sur une bonne défense et sur un jeu collectif bien en place. Derrière Yssembourg (21 points) et Née (18points), l’écart est grimpé petit à petit pour une victoire logique.

Nous savions Alençon sur une bonne dynamique et c’est le CB Ifs qui en a fait les frais. Venues à seulement 7 joueuses et un coach malade, les Ifoises prennent un mauvais départ. Elles vont tenter un retour dans le troisième quart-temps mais l’UBCUA contrôle bien le match et fait monter l’écart sur la fin de rencontre. Avec le renfort de Baudet (25 points), Alençon s’impose finalement 73 à 54 contre Ifs. Trois victoires en quatre matches depuis la reprise pour Alençon qui prend un grand bol d’air dans la course au maintien et qui pourrait être une des bonnes surprises de cette deuxième partie de saison.
Le match aller avait donné 40 points d’écart, mais cette fois-ci, le CVB a beaucoup mieux résisté et n’était pas loin de créer l’exploit face à la Hague. La première mi-temps est très pauvre offensivement (15-23), Caen Venoix va rester dans le match jusqu’au bout grâce à un très bon dernier quart-temps et aurait peut-être pu prendre sa deuxième victoire de la saison sans quelques petites erreurs plus tôt dans la rencontre. C’est bien La Hague qui s’impose 47 à 51 contre Venoix et conserve sa cinquième place.

Avec deux effectifs limités, la rencontre entre Douvres et Cabourg a été une des plus serrées de cette journée. Avec un écart n’excédant jamais les 8 points, les Douvraises ont fait course en tête sur presque toute la rencontre mais Cabourg n’a rien lâché et aurait pu espérer mieux en revenant à 2 points dans les deux dernières minutes. Finalement, le DBCN gère bien la fin de match et sort victorieux 50 à 46 face à Cabourg. Douvres n’est plus qu’à un point du podium et de Bayeux et Cherbourg.
La dernière rencontre a vu l’Avant-Garde dérouler son basket offensivement avec 4 joueuses à plus de 16 points, face à une équipe de Mondeville qui sera rentrée dans le match trop tard pour espérer un résultat. La première mi-temps est à l’avantage des Caennaises qui creusent rapidement l’écart. L’USOM aura un sursaut lors du troisième quart-temps avec un retour de l’adresse mais c’est insuffisant pour combler l’efficacité offensive caennaise. L’AGC remporte finalement la rencontre 86 à 64 face à Mondeville et récupère la sixième place.

 

DOUVRES BCN : 50
CABOURG BASKET : 46

[15-15, 13-10 (28-25), 9-7 (37-32), 13-14]

Antoine Dufour (COACH DBCN) : « Une nouvelle fois, nous avions des petits soucis d’effectif. Nous n’avons pas réussi à imposer notre rythme et avec un gros manque d’adresse sur quarante minutes de zone, il était compliqué de creuser un écart. Heureusement, nous avons toujours réussi à rester devant, entre 2 et 8 points, et nous avons bien géré notre fin de match. Nous avons une période charnière, après Cherbourg et Cabourg on enchaîne avec Ifs et Bayeux, le plus important était donc de ramener la victoire, c’est chose faite. »

Claude Martin (COACH CB) : « On a fait un match sérieux, les filles avaient envie et on a bien défendu. On a essayé de contrarier un peu le jeu de Douvres. Ça aurait pu marcher, bien que Douvres ait toujours été devant. La victoire est méritée pour eux. Pour nous, c’est dommage car ce sont des points bonus. Ça aurait pu rattraper les matches où on était en difficulté et qu’on n’a pas pris. Maintenant, on a deux matches importants à venir, on va se préparer pour les prendre. »

– 13fts DBCN, 1/3 lf DBCN, 3 3pts DBCN, 1ft U DBCN, 8fts CB, 5/13 lf CB, 3 3pts CB

Marque DBCN : *M. Joba 9pts, *M. Gautier 9pts, C. Ricci, A. Volard 13pts, C. Besancon, *J. Levernieux 5pts, *C. Miquelot 2pts, *A. Bluche 12pts

Marque CB : *R. Giffaut 6pts, C. Paillard 3pts, M. Flechard, *L. Chazal 4pts, *N. Percheron 5pts, *O. Carriere 7pts, J. Lefour 2pts, *J. Villette 19pts

 

CTC UBCU ALENCON : 73
CB IFS : 54
[14-9, 20-14 (34-23), 17-20 (51-43), 22-11]

Mathieu Bougon (COACH CTC UBCUA) : « On reçoit une équipe de Ifs diminuée venue à sept joueuses et, même leur coach m’a avoué ne pas être en grande forme. On a su en profiter dès le début du match en prenant rapidement une dizaine de points d’avance. En deuxième mi-temps, les Ifoises nous montrent qu’elles ne se laisseront pas battre si facilement et reviennent au score. Mais les filles ne vont pas s’affoler et vont finir par creuser l’écart dans les toutes dernières minutes. C’est notre troisième victoire en quatre rencontres, on se donne un peu d’air en vue du maintien mais le chemin est encore long. »

Adrien Laignel (COACH CBI) : « On était six et demi. Défaite logique, en se déplaçant si peu nombreuses, on savait que ça serait compliqué. L’apport de Baudet change tout. L’écart s’est fait au début, on est resté derrière de 8/10 points et on a été d’une maladresse folle donc on n’a pas pu revenir. L’écart se crée en fin de match car les filles sont cramées et elles étaient un peu désabusées du fait de leur maladresse. Match qui a ressemblé au match aller. »

– 9fts UBCUA, 7/11 lf UBCUA, 4 3pts UBCUA, 13fts CBI, 3/8 lf CBI, 3 3pts CBI

Marque CTC UBCUA : M. Roy, *L. Dejoux 9pts, *L. Mesnage 8pts, J. Guerrier 6pts, *L. Baudet 23pts, *A. Senegas 9pts, *C. Azziza 4pts, L. Guyomard 10pts, P. Boulard 2pts, P. Cool 2pts

Marque CBI : N. Torrent-Michel 4pts, *E. Dziuk 9pts, *M. Le Roux 8pts, *M. Reulet 11pts, *M. Joseph 18pts, *M. Arnoux 2pts, G. Ollo 2pts

 

US LA GLACERIE : 65
CS BAYEUX : 59

[21-16, 12-15 (33-31), 17-14 (50-45), 15-14]

Un petit article est rédigé car Timothée Joly a assisté à la rencontre

Ce match pouvait être un réel tournant du championnat entre une équipe de La Glacerie toujours invaincue et son dauphin, le CS Bayeux. Même bousculées et malmenées, les Glacériennes l’ont tout de même emporté.

Les « Orange » prennent le meilleur départ grâce au bon travail de Solène Deloeuvre à l’intérieur (6 points) et aux tirs extérieurs qui tombent dedans (12-5, 5’). De nouveau à 3 points, Fanny Sorel donne dix points d’avance à son équipe. Les Bayeusaines souffrent face à l’intensité défensive imposée par La Glacerie. Cependant, elles trouvent des solutions en exploitant le manque de taille des locales. Kasia Kieda se démène et remet son équipe sur de bons rails. Après un quart-temps, les Manchoises mènent la danse, 21-16.

Insolentes derrière l’arc dans la première période, les filles de Jérôme Luce n’ont, cette fois, pas la même réussite. Bayeux se montre opportuniste et passe même devant pour la première fois du match (25-27). Armelle Crocquevieille alimente la marque des Calvadosiennes et refroidit le Cosec de la Saillanderie. L’USLG ne tergiverse pas longtemps et termine mieux. Julie Cossais et Fanny Sorel trouvent la cible à 3 points et redonnent deux points d’avance à leur équipe avant la mi-temps (33-31).

Exceptionnelle, il y a une semaine avec 37 points marqués, Caroline Seigneurie est moins en vue offensivement. Le duo Sorel-Dréan la contient bien, elle ne va marquer « que » dix points. Les deux pépites glacériennes prouvent qu’elles savent tout faire en marquant coup sur coup derrière la ligne des 6,75 mètres. Bayeux encaisse un 8-0 d’entrée de seconde mi-temps et va devoir cravacher (41-31, 24’). En l’absence de Léna Brun, La Glacerie ne dispose pas d’un vrai point de fixation à l’intérieur. Le manque d’agressivité vers le cercle des leaders du championnat les rend trop dépendantes de leur adresse extérieure et les empêche de creuser un écart définitif. A dix minutes du terme, les « Orange » ont cinq points d’avance (50-45).

Jamais bien loin, les Bayeusaines ne vont cependant pas parvenir à recoller au score. Kasia Kieda fait toujours aussi mal mais ses partenaires sont dans l’impasse en attaque. Des petites maladresses privent les Glacériennes d’une fin de match plus tranquille mais qu’importe, la victoire est là et c’est l’essentiel. Avec 13 victoires en 13 matches, La Glacerie fonce vers le titre. La question est de savoir quelle équipe sera capable de les arrêter. En tout cas, ce ne sera pas Bayeux, battu les armes à la main.

 

Jérôme Luce (COACH USLG) : « On fait une bonne entame, on a beaucoup d’adresse, on percute bien. Après cinq minutes, on a déjà une bonne dizaine de points d’avance et elles passent en zone. On continue à agresser leur zone, on est sanctionné par les fautes, des fautes bêtes, et on a nos deux intérieures à deux fautes chacune (et Léna Brun toujours blessée). On a été embêté mais on a fait le boulot. Sur la deuxième mi-temps, on est un peu retombé dans nos travers, on a moins bien attaqué la zone, on ne jouait qu’en périphérie, on tirait trop tôt. On remet un coup d’accélérateur, Bayeux revient encore mais on met les bons tirs extérieurs au bon moment, Bayeux n’est pas adroit à l’extérieur. Les filles sont frustrées parce qu’on n’a pas fait un grand match de basket mais on est tout de même content. »

Jean Malassigné (COACH CSB) : « Il y a neuf joueuses en face qui jouent, nous, on joue à six plus deux cadettes que j’essaie d’intégrer. On prend un 15-5 au départ. Comme j’ai Kasia Kieda qui ne s’entraîne pas, je ne la mets pas dans le cinq mais c’est un peu compliqué et je dois la faire rentrer. Sur le deuxième quart, je change de défense, on passe en zone et on est à -2 à la mi-temps. On perd le troisième quart, on se retrouve à -5. Plusieurs fois, elles prennent de l’avance mais on revient. On a des shoots qui font gamelle malheureusement. Ce qui m’a gêné, c’est qu’on est une équipe plutôt forte aux lancers et là, 10/22, quand on sait qu’on perd de 6 points. Autre déception, on a eu moins d’efficacité à l’extérieur. Question : un match premier contre second doit-il être siffler par deux arbitres proches de Cherbourg. Si c’est pour diminuer les coûts d’arbitrage: logique. Alors pourquoi le week-end prochain, pour notre match à domicile, nous allons retrouver les deux mêmes. Pour conclure, notre défaite n’est pas sur l’arbitrage, il aurait été néanmoins judicieux de mettre un second arbitre avec plus d’expérience, c’est quand même un match pour la montée. Ceci est, par le biais de votre article, une interrogation au répartiteur : Comment c’est fait ? »

– 22fts USLG, 4/10 lf USLG, 9 3pts USLG, 12fts CSB, 10/22 lf CSB, 3 3pts CSB

Marque USLG : *L. Lecacheur 7pts, *C. Drean 7pts, J. Nord 11pts, *S. Deloeuvre 12pts, *F. Sorel 11pts, *J. Cossais 6pts, M. Pinsard 2pts, M. Bouin 5pts, S. Sauvey 4pts

Marque CSB : *C. Seigneurie 10pts, *L. Viseur 11pts, *A. Crocquevieille 11pts, *B. Mallet 4pts, *C. Lemennais 6pts, K. Kieda 17pts

 

AVANT GARDE CAEN : 86
USO MONDEVILLE : 64
[25-16, 21-14 (46-30), 24-15 (70-45), 16-19]

Mathieu Auzoux (COACH AGC) : « La victoire était impérative avant d’enchaîner deux gros morceaux à La Hague et avec la réception de Cherbourg. Match sérieux et appliqué de mes filles qui ont bien fait vivre le ballon et cherché leurs partenaires (4 joueuses à 16, 17, 17 et 18pts). On remporte les 3 premiers quarts de 8-10pts chacun en proposant différentes défenses tout au long du match. Mondeville résiste grâce, notamment, à une belle adresse extérieure mais on est un cran au-dessus au niveau de l’intensité et de la vitesse. Jarria domine au rebond avec 14 prises mais rate 13 tentatives sous le cercle qui auraient pu faire grossir l’écart, c’est dommage… Finalement, match assez simple à jouer, bon arbitrage, bonne ambiance et +22 au final. »

Alex Devaux (COACH USOM) : « Premier quart-temps : l’Avant-Garde est en individuelle, donc ça fait plaisir car je m’attendais à quarante minutes de zone. Elles creusent l’écart sur le premier quart-temps, car on les amène très vite sur la ligne et elles sont quasiment à 100% sur le premier quart. Après un temps-mort de l’AGC, elles se remettent en zone mais on a un gros soucis d’adresse et derrière, elles creusent l’écart sur les rebonds et le jeu rapide. En deuxième, on a 16 points de retard, on retrouve de l’adresse et on met de l’agressivité balle en main. On reste tout le match en indiv’ mais on a tendance à glisser sur leur terrain et à se faire passer sur le premier dribble. Vraiment satisfait sur l’ensemble car on sait que l’Avant-Garde a deux/trois joueuses très fortes mais on est resté dans le match. Satisfait malgré la défaite. »

– 12fts AGC, 23/30 lf AGC, 3 3pts AGC, 24fts USOM, 7/8 lf USOM, 7 3pts USOM, 1ft U USOM

Marque AGC : *C. Guermont 18pts, *M. Baron 7pts, E. Amice 5pts, *M. Maurouard 17pts, *E. Pailler 16pts, *J . Pinto Lutumba 17pts

Marque USOM : *A. Lanchas 10pts, *E. Perrotin 18pts, *O. Picot 10pts, J. Ait-Idder, *S. Bouabib 4pts, *A. Goudeau 6pts, M. Herbline 7pts, L. Marie 5pts, M. Perrotin 4pts

 

CAEN VENOIX BASKET : 47
ABC LA HAGUE : 51
[9-13, 6-10 (15-23), 13-20 (53-51), 22-13]

Franck Dziuk (COACH CVB) : « Il y a deux sentiments, un à chaud et un avec le recul. À chaud : de la déception, on a fait, globalement, un bon match mais on paye des petites erreurs et un mauvais deuxième quart. On oublie de courir, de mettre la balle où il faut. Mais avec le recul, je suis satisfait de ce qu’on a fait, on avait pris 40 points à l’aller. On est en progrès, ce n’est pas encore tout à fait suffisant mais il y a de bonnes choses. Les filles ont bien joué mais ces quelques détails nous ennuient et je trouve qu’on n’a pas forcément été bon dans les dernières minutes, on ne prend pas ses responsabilités. Mais on a embêté La Hague qui ne s’attendait certainement pas à ça. Je suis satisfait de ce qu’on a produit, l’état d’esprit est plutôt bon. Bien… mais pas suffisant. »

Olivier Birette (COACH ABCH) : « Même si Venoix a pris le meilleur départ et a pris quelques points d’avance, on a été devant toute la rencontre mais jamais avec plus de 10 points d’avance et donc, on ne tue pas le match. Elles reviennent à -2 en la fin de match et elles ont même l’occasion de revenir à égalité mais on s’en sort bien. Il faudra faire preuve de beaucoup plus d’efficacité sur les prochains matches. On pourra faire une performance de meilleure qualité la semaine prochaine contre l’Avant-Garde. »

– 20fts CVB, 9/21 lf CVB, 2 3pts CVB, 19fts ABCH, 13/21 lf ABCH, 2 3pts ABCH

Marque CVB : P. Barre 3pts, C. Quentel 5pts, *Z. Schmitt 2pts, *E. Sauvetre 6pts, M. Leboucher 1pt, L. Peribe 11pts, M. Lazzaro, L. Plusch 5pts, M. Azema 1pt, *M. Coutant 13pts

Marque ABCH : *E. Bonnaventure 2pts, *M. Hamel 12pts, *F. Birette 9pts, L. Poutas 2pts, *C. Brionne 5pts, S. Menni 4pts, *A. Lerogeron 10pts, L. Hacquebey 7pts

 

CAEN NORD BASKET : 37
AS CHERBOURG : 73
[6-13, 11-18 (17-31), 4-18 (21-49), 16-24]

Boris Renaux (COACH CNB) : « Il y avait une ou deux classes d’écart. Le collectif de Cherbourg est très bien rôdé. On n’a pas pris de gros éclats mais l’écart s’est fait au fil du match. On a trouvé peu de tirs faciles et sur les tirs ouverts qu’on a eus après avoir bien fait circuler la balle, on n’a pas eu de réussite.. Arbitrage catastrophique des deux côtés. Ça ne change rien au résultat mais c’est compliqué de subir des arbitrages comme ça en Pré-Nationale. Après sa blessure à la mâchoire, il y a deux semaines, nous avons su dimanche que Pauline Chartier ne reviendra pas d’ici la fin de saison (toute la rédaction Sport à Caen lui souhaite un prompt rétablissement, ndlr). »

Pierre-Olivier Giot (COACH ASC) : « Match un peu particulier, on n’a pu s’entraîner qu’une fois. On n’a pas eu beaucoup de temps d’échauffement, on a mis du temps à se mettre dedans mais l’intensité est montée crescendo. Je dis à la mi-temps qu’il faut qu’on augmente l’intensité défensive, et ça marche. Les filles ont bien joué le jeu, on fait une rencontre correcte sur le plan défensif. Offensivement, c’est correct. La semaine prochaine, on va essayer de se remettre un peu dedans en renouant avec la victoire chez nous avant un match difficile à l’AG Caen. »

– 13fts CNB, 2/2 lf CNB, 3 3pts CNB, 14fts ASC, 8/13 lf ASC, 3 3pts ASC

Marque CNB : *A. Leroy 2pts, *T. Lebourgeois 5pts, *A. Monteiro 2pts, M. Bacon 12pts, M. Lecourtois 4pts, *C. Godard 10pts

Marque ASC : M-A. Carel 12pts, *É. Yssembourg 21pts, *A-C. Née 18pts, A. Poirier, *C. Bertault 5pts, *C. Corvez 1pt, *P. Dréan 4pts, A. Omont 12pts

 

CLASSEMENT

Selon les résultats des équipes bas-normandes en N3, le nombre de descentes peut varier (pour l’instant 2, Équeurdreville étant relégable en N3). (©Sport à Caen)

 

TOP 10 SCOREUSES PNF DE LA 13ème JOURNÉE :

CLASS

JOUEUSE

POINTS

1

L. Baudet (UBCUA)

25pts

2

E. Yssembourg (ASC)

21pts

3

J. Villette (CB)

19pts

4

C. Guermont (AGC)

18pts

#

A-C. Née (ASC)

18pts

#

E. Perrottin (USOM)

18pts

#

M. Joseph (CBI)

18pts

8

K. Kieda (CSB)

17pts

#

M. Maurouard (AGC)

17pts

#

J. Pinto-Lutumba (AGC)

17pts

 

Merci aux arbitres de cette journée : M. Belal, A. Brice, B. Aulnette, S. Moreau, T. Allerme, H. Leligny, R. Leroy, F. Girault, P. Anquetil, L. Harles, J. Cau, R. Assire

Commentaires

avr.
mai
20:00
mai
08:00
juin
juin