Pré-Nat' Masculine : Cabourg stoppe sa série noire, Bayeux chute encore

3 février 2017 - 17:33

02 février 2017 Ecrit par  Pierre Salzmann-Crochet

(Crédit photo : page facebook Cabourg Basket)

Basket. Quinzième journée de Pré-Nationale Masculine. Encore pas mal de mouvements au classement à l'issue de cette journée. Une journée où certaines tendances ont été confirmées, comme la méforme de Bayeux. Peu de matches serrés à part Hérouville – La Glacerie qui s'est terminé en prolongation et la petite surprise du week-end avec la victoire de Cabourg sur Cherbourg.

 

 

Les chiffres de la journée :
-
plus de 30, selon son entraîneur, Maxime Bouvet prend plus de 30 rebonds sur son match !
-
50, soit le nombre de points marqués par le banc haguais (merci Keita : 34 pions).
-
13, soit le nombré d'égalités entre Hérouville et La Glacerie (match qui s'est terminé en prolongation).
-
37 à 7, Ifs a tenté trente-sept lancers-francs, soit trente de plus que les PTT. Autant vous dire que Franck Dziuk l'avait mauvaise.
-
24.6, du très lourd dans le Top 10 des scoreurs puisque ce dernier pèse 24.6 points de moyenne.

 

Les séries en cours : 7 victoires pour Mézidon-Argences-Bellengreville / 3 défaites pour Vire

 

L' affiche de la prochaine journée : MÉZIDON-ARGENCES-BELLENGREVILLE vs LA HAGUE

 

RAPPEL : le All-Star Game Pré-Nationale aura lieu le 13/05/2017

 

Bayeux faisait partie des favoris cette saison, mais avec cette nouvelle défaite du CSB 73-87 face à La Hague, les rêves de montée semblent de plus en plus compromis. Urville-Nacqueville a confirmé sa bonne forme du moment, l'équipe continue de progresser et ses percussions, son adresse et son jeu rapide ont fait beaucoup de mal aux Bajocasses. Si la victoire est collective, on ne peut passer sous silence les 34 points de Keita. L'ABCH s'éloigne un peu du milieu de tableau, un milieu de tableau où les égalités se multiplient et où l'on peut voir des situations cocasses. Prenez Caen-Sud par exemple : les Sud-Caennais se sont inclinés 83-67 à Ouistreham mais gagnent quand même une place au classement. Concernant le match, les deux équipes font jeu égal en début de partie avant que l'AJSO n'impose son rythme. Les Maritimes vont vraiment contrôler le match et même réaliser de belles actions en favorisant la passe au dribble. Cette nouvelle victoire consolide la deuxième place des Ouistrehamais, toujours en embuscade derrière MAB.

MézArBel d'ailleurs qui enchaîne un septième succès consécutif en repartant de Vire avec une victoire 69-81. Dépourvus de Villain et avec un Ancerne qui se blesse avant la mi-temps, les leaders ont réussi à se défaire de promus accrocheurs grâce à des tirs primés en toute fin de rencontre. Un vrai match de séries où l'écart final ne reflète pas vraiment une opposition très disputée. Avec cette troisième défaite consécutive, Vire se rapproche de la zone rouge. Le premier de PNM reste le même, le second aussi, qu'en est-il du troisième ? Là, on a eu du changement avec le CBC qui grimpe sur le podium suite à sa victoire 84-57 sur Alençon. Mettant de l'intensité dès le départ, les Cébécistes bousculent les Ornais et prennent l'avantage. L'UBCUA se réveille et recolle au score mais un troisième quart-temps maîtrisé de la tête et des épaules par les Calvadosiens donne un avantage conséquent à ces derniers et rend le dernier quart anecdotique. Après un début de saison en dents de scie, le CBC semble lancé.

Le Caen Basket Calvados est donc troisième, chipant la dernière place du podium aux Glacériens qui se sont inclinés 77-74 après prolongation à Hérouville. Le match a été très très serré et les deux équipes ont eu besoin de cinq minutes supplémentaires pour se départager, Coulibaly ayant donné l'avantage aux Hérouvillais à sept secondes de la fin avant qu'un tir de Neiers n'envoie tout le monde en prolongation. Neiers sera le seul à marquer pour l'USLG dans ladite prolongation, Boyenza lui répondra avant de régler le match aux lancers-francs. Un seul autre match s'est terminé avec un écart inférieur à 10 points, il s'agit de Cabourg – Cherbourg, duel de mal-classés remporté par les Cabourgeais 67-64. Vu les dynamiques opposées des deux équipes, ce résultat à de quoi surprendre. Mais quand on sait que Cabourg était (enfin) au complet et que l'ASC a peut-être abordé ce match avec un petit excès de confiance, le résultat en devient plus logique. Comme l'explique le coach vaincu, l'équipe qui en voulait le plus s'est imposée. Si ce match sert de déclic à CB, ça nous promet une belle course au maintien, surtout qu'il reste encore onze matches.

Le dernier match de la journée voyait l'ASPTT se déplacer à Ifs, un duel entre deux équipes qui se connaissent bien et dont les Ifois sortent vainqueurs 78-64. Si l'écart s'est creusé en fin de match, le CBI s'est montré plus constant dans son collectif et a su bénéficier de la cargaison de rebonds de Bouvet ainsi que de véritables wagons de lancers-francs. S'il admet que la victoire est méritée, le déséquilibre entre les fautes et les lancers tentés n'a pas plu au coach des Postiers.

 

AJS OUISTREHAM : 83
CAEN SUD BASKET : 67
[18-20, 21-12 (39-32), 21-16 (60-48), 23-19]

 

Samuel Vallée (COACH AJSO) : « On fait une première mi-temps où l'on se bat mais où l'on fait des erreurs sur leurs pick-&-roll et où l'on a du mal à les empêcher de prendre de la vitesse sur la montée de balle. On est à +7 à la mi temps. On fait un bon début de troisième quart, notamment avec Pierre Lagueste et Mathieu Boirel qui se trouvent à la perfection. On dribble moins et on trouve des solutions avec de belles actions. A noter un gros match d'Anthony Lagueste ! Belle victoire où tout le monde a pu prendre du plaisir. »

Vido Yemadje (COACH CSUD) : « Malgré une belle entame de match (quatre 3-points dans le premier quart), les locaux ont su tempérer nos ardeurs et nous faire jouer sur leur [faux] rythme... chose qui ne nous a pas du tout convenu : perte de lucidité, d'agressivité, d'adresse et un jeu sur les postes 3-4 difficile à contenir dans les petits espaces (deux joueurs à plus de 20 points). Mais relativisons : ils ne sont pas deuxièmes par hasard. Pas un grand soir pour nous, on a manqué de liant dans nos différentes phases et on n'a pas bénéficié d'un petit coup de chance pour l'adresse extérieure. Mais il y a du mieux dans d'autres domaines (16/19 aux lancers). Retournons à l'ouvrage ! Et la faute technique, tarif habituel pour Caen Sud. »

 

- 17fts AJSO, 2/5 lf AJSO, 3 3pts AJSO, 6fts CSUDB, 16/19 lf CSUDB, 7 3pts CSUDB, 1ft T CSUDB

 

Marque AJSO : *T. Barthelemy 3pts, *A. Lagueste 28pts, *T. Lechevalier 8pts, H. Vielet 6pts, *M. Boirel 24pts, *P. Lagueste 10pts, K. Moisson 4pts

Marque CsudB : *M. Bosquet 5pts, R. Chautard 7pts, *J. Jiminiga 11pts, *L. Le Pont 10pts, A. Richard , G. Yves 6pts, A. Dezac 3pts, *M. Depreeuw 8pts, *L. Grouet 15pts, A. Le Pont 2pts

 

CS BAYEUX : 73
ABC LA HAGUE : 87
[18-22, 17-14 (35-36), 21-26 (56-62), 17-25]

 

Thomas Léger (COACH CSB) : « Depuis la deuxième mi-temps d'Ifs, il y a une cassure, on est un peu malade. Le groupe a souffert psychologiquement et par rapport à nos objectifs, on a eu une cassure, à part Vire où on a été tous investis. On joue vraiment bien sur les trois premières minutes, on fait un bon début mais ils reviennent notamment grâce à Keita. On passe en zone sur le deuxième quart, on se re-mobilise et on revient. Mais à la mi-temps, on baisse quand même la tête, on a des mecs bien qui ne sont pas méchants quand il le faut. On a dix joueurs capables de marquer des points et on se dit que l'autre va le faire. On lâche encore des lancers, on perd nos qualités. En deuxième mi-temps, Urville retrouve de l'adresse et de la percussion sur notre zone pour se retrouver à +10 ou +15 et on a quelques sursauts mais sans jamais recoller vraiment. La montée est définitivement terminée et j'espère qu'on va se ressaisir avant plusieurs gros matches. »

Christophe Cauvin (COACH ABCH) : « Après un début difficile dans le premier quart (14-4), nous avons haussé le ton en défense et développé du jeu rapide en attaque. Bayeux alternant les défenses, on a dû s'adapter pour passer tout juste devant à la mi-temps. En deuxième mi-temps, hormis nos pertes de balles, on a su trouver les solutions en attaque et garder notre avantage. Ce match est dans la continuité des matches précédents, nous progresserons encore si nous gardons cette dynamique à l'entraînement et l'envie de jouer ensemble. »

 

- 27fts CSB, 18/29 lf CSB, 1 3pts CSB, 1ft U CSB, 24fts ABCH, 21/27 lf ABCH, 6 3pts ABCH, 2fts U ABCH

 

Marque CSB : G. Mesnival 2pts, *R. Marie 6pts, Y. Colombel , *Y. Camara 15pts, G. Raucq 4pts, *R. Lecoutey 13pts, A. Queval , T. Montreuil 2pts, *K. Fraihat 2pts, *M. Trochon 29pts

Marque ABCH : *Q. Bertrand 18pts, *J. Croisy , A. Larisse 4pts, *A. Vernede 2pts, *A. Lourdin 7pts, M. Keita 34pts, S. Melane 12pts, *D. Van-Troys 10pts, E. Faillot , G. Mesnil

 

USM VIROISE : 69
CTC MÉZIDON-ARGENCES-BELLENGREVILLE : 81
[20-24, 16-18 (36-42), 14-11 (50-53), 19-28]

 

Thierry Belin (COACH USMV) : « 6-0 d’entrée pour Vire, suivi d’un 10-0 pour MAB, le match était lancé sur un ton offensif avec de l’adresse extérieure. A cheval sur les deux premiers quarts, MAB fera un 15-0 pour prendre une dizaine de points d’avance. L’écart se réduisit à -6 juste avant la pause. Dans le troisième quart-temps, Vire, mettant une grosse pression défensive sur les joueurs majeurs, limita MAB à 11 points . Dans son élan, l'USMV passa devant, alternant bien jeu intérieur et jeu extérieur et faisant circuler la balle face à la zone. Malgré les différents changements défensifs opérés par les coaches, on assista alors à un super chassé-croisé. Alors que 2 points séparaient encore les équipes à deux minutes de la fin, les visiteurs inscrivirent trois paniers longue distance (dont un à 10 mètres). Ces tirs permirent à MAB de prendre une petite marge. Le match se joua certainement sur ces tirs . L’écart final s’agrandit en fin de match avec la traditionnelle histoire des lancers. L'écart n'est pas représentatif. A noter l’excellente adresse extérieure de MAB et la bonne répartition de la marque entre les joueurs qui surent parfaitement prendre leur chance en profitant de l’absence de Villain. Certainement des regrets pour Vire qui n’est pas passé loin du coup mais je reste satisfait de l’engagement affiché et du collectif en partie retrouvé. »

Damien Liard (COACH MAB) : « Grosse prestation collective offensive et défensive. On commence par une individuelle, on a des petits trous en défense mais en attaque, on arrive à jouer sur jeu rapide. Deuxième quart, on passe en zone et on est à +12 au milieu du deuxième quart grâce à une bonne circulation de la balle et à l'adresse extérieure. Et dans les quatre dernières minutes, on se précipite, on fait les mauvais choix et Vire revient à -6. Dans le troisième quart, on prend l'eau dans les sept premières minutes et ils reviennent à -2, on n'arrive pas du tout à jouer rapidement et à trouver des tirs extérieurs à cause de leur zone. Début quatrième quart, on est à -1, on repasse en individuelle et on vole des ballons pour avoir du jeu rapide. Et ce qui nous fait du bien est qu'on marque deux 3-points suite à des stops défensifs pour passer de +1 à +7. À la fin du match, on gère bien et on crée l'écart petit à petit dans les dernières minutes. Romain Villain n'a pas joué, malade, et Ancerne, blessé au mollet en première mi-temps. Les gars ont bien réagi. Vire reste une très bonne équipe, je suis content de gagner de 12 là-bas. »

 

- 23fts USMV, 5/13 lf USMV, 6 3pts USMV, 16fts MAB, 16/29 lf MAB, 9 3pts MAB

 

Marque USMV : G. Prunier 9pts, *V. Legallois 7pts, J. Siad , *Y. Andreu Sabater 17pts, *S. Portais 3pts, A. Cotigny 12pts, B. Souffrant 6pts, B. Matalla , *C. Ridray 11pts, *G. Cotigny 4pts

Marque CTC MAB : *V. Godefroy 8pts, J-M. Razafinimanana , *S. Dupont 15pts, *T. Ancerne 7pts, J-B. Onfroy 11pts, *M. Legrix 13pts, K. Leclerc 11pts, *C. Dupont 16pts

 

CB IFS : 78
ASPTT CAEN : 64
[25-13, 18-21 (43-34), 13-17 (56-51), 22-13]

 

Miguel Callejas (COACH CBI) : « On avait une obligation de résultat parce que ça pousse derrière. On fait une entame cohérente, on profite d'une non-entrée dans le match de l'équipe adverse, on est collectif, les paniers viennent de l'extérieur comme de l'intérieur, le ballon arrive au bon endroit. Après, on peine à tenir les qualités individuelles des joueurs adverses mais eux manquent d'agressivité. On est en difficulté parce que ça commence à être adroit mais on garde une dizaine de points d'avance. On a quelques soucis sur le troisième quart, ils sont plus justes offensivement, plus dans l'impact et nous, on gère moins bien la balle. On doit être mené une seule fois de 3 points et Le Lann marque à 3-points pour revenir à égalité. Et dans le quatrième quart, on les domine dans la raquette. Bouvet a été ultra dominant dans la peinture, il doit être à plus de 30 rebonds ! Il a été énorme alors qu'il est un peu blessé. Compere retrouve des couleurs, Legras tue le match... Une victoire plus qu'importante avant d'aller à Alençon. »

Franck Dziuk (COACH ASPTT) : « L'écart est un peu sévère puisqu'il se fait dans les dernières minutes. Ifs a fait un bon match, ils ont emmené la balle où il fallait et ça s'est bien passé pour eux, tant mieux. Nous, on a un peu de frustration... j'ai un peu de mal à comprendre certaines choses, il est encore temps qu'on me les fasse comprendre. Ifs a réussi à tirer 37 lancers-francs, c'est plutôt pas mal et nous, on n'en tire que 7, ce n'est pas beaucoup alors qu'on shoote 50 fois dans la raquette. Donc, soit mes joueurs ont été d'une extrême maladresse, soit il y a eu des choses d'oubliées... je ne sais pas. C'est serré tout le match, on est deux fois devant mais trois joueurs à cinq fautes et deux joueurs à quatre fautes, donc voilà, pas grand chose d'autre à dire. »


NDLR : Suite à cette victoire, l'un des Ifois (on ne va pas balancer mais sachez juste que ses initiales sont A.L.) a tenu à nous transmettre une photo fidèle (enfin presque...) du coach afin qu'elle soit publiée. Désolé Miguel Callejas mais c'est vrai qu'il y a un petit air (en exagérant bien).
Miguel bis

 

- 13fts CBI, 18/37 lf CBI, 4 3pts CBI, 1ft T CBI, 24fts ASPTT, 4/7 lf ASPTT, 4 3pts ASPTT, 1ft T ASPTT

 

Marque CBI : N. Le Roux 8pts, *J. Adekunle 3pts, *T. Legras 16pts, *M. Bouvet 18pts, *E. Peschard 7pts, A. Laignel , D. Le Lann 9pts, *C. Compere 17pts

Marque ASPTT : P. Colin 2pts, *Y. Dupont 15pts, F. Poncel , *N. Dziuk 7pts, J-A. Sardin 11pts, *S. Crenel 4pts, *C. Andre 14pts, *B. Tual 11pts

 

CAEN BASKET CALVADOS : 84
CTC UBCU ALENCON : 57
[23-17, 19-18 (42-35), 29-14 (71-49), 13-8]

 

Mickaël Déjardin (COACH CBC) : « On a fait un départ sur les chapeaux de roues avec un 8-0. Après, on laisse Alençon installer un petit peu son jeu. On essaie de contrôler Le Royer et Bougon avec plus ou moins de réussite mais Enouf et Courteille trouvent des solutions pour rester à bonne distance. Malgré cela, on impose un bon rythme. En deuxième mi-temps, on entre sur le même rythme qu'en début de match mais Alençon a moins d'adresse. On a un bon passage de Szwaja qui marque 13 points consécutifs grâce à ses nouvelles chaussettes (rires). Le quatrième quart est anecdotique, l'écart est fait et tout est sous contrôle. On a fait une prestation sérieuse et beaucoup plus intense en défense qu'au match aller. »

Frédéric Esnault (COACH UBCUA) :« Début de match très compliqué, l'adversaire nous bouscule avec son intensité bien supérieure à la nôtre. Nos pertes de balles engendrent des contre attaques. On arrive malgré tout à recoller à 2 points après avoir été à -15. À la mi-temps, nous sommes à -7 mais le troisième quart-temps va être catastrophique pour nous, l'adresse des locaux plus nos pertes de balles nous emmènent à -27. On fait jeu égal dans le quatrième quart mais ça relève de l'anecdotique. Nous avons été battus par une équipe qui a fait tout un peu mieux que nous. Une défaite logique en relation avec la prestation livrée par chacune des équipes. »

 

- 17fts CBC, 7/12 lf CBC, 5 3pts CBC, 11fts UBCUA, 15/20 lf UBCUA, 4 3pts UBCUA

 

Marque CBC : *M. Cosnefroy 12pts, Q. Braquet 2pts, *V. Szwaja 23pts, *D. Onillon 18pts, A. Crouzet 2pts, T. Robert 9pts, *T. Prinsaud 9pts, *C. Quignette 9pts, J. Lozuet

Marque CTC UBCUA : *M. Bougon 15pts, L. Martin 2pts, *S. Enouf 4pts, T. Dejoux 2pts, R. Gautier , *C. Le Royer 28pts, *G. Courteille 8pts, *S. Grossi 5pts

 

CABOURG BASKET : 67
AS CHERBOURG : 64
[17-20, 13-18 (30-38), 26-12 (56-50), 11-14]

 

Patrick Haquet (COACH CB) : « On était au complet, mes joueurs majeurs étaient là. On fait une bonne première mi-temps et comme on avait des rotations, on a pu continuer en deuxième et faire de bonnes choses en défense pour gagner le match. On est mené de deux ou trois possessions sur la première mi-temps, on perd quelques ballons bêtement et ça nous empêche de passer devant car sinon, on défend plutôt bien. On règle ça en deuxième mi-temps pour passer devant. On contrôle en fin de match, on gère bien notre avance. Une belle performance collective, il n'y a pas un joueur qui s'illustre plus qu'un autre, mes sept joueurs majeurs ont répondu présents. »

Pierre-Olivier Giot (COACH ASC) : « Match très important pour les deux équipes et malheureusement, comme je le pressentais, on ne l'a pas abordé comme on devait. Les derniers matches, on avait l’œil du tigre, là on avait un peu de suffisance sur toute la première mi-temps. Et le troisième quart est trop approximatif avec un repli catastrophique. Cabourg retrouve de la confiance et le buzzer à huit mètres de Khamliche fait mal. On revient doucement, on passe même un peu devant mais ce n'est qu'un feu de paille, on ne met pas les ballons pour passer devant et de toute façon, on ne mérite pas ce match, Cabourg en voulait plus que nous comme l'illustre une séquence dans le troisième quart-temps où Cabourg enchaîne 4 ou 5 rebonds offensifs sur la même action. L'équipe qui a gagné est celle qui en avait le plus envie. »

 

- 14fts CB, 15/26 lf CB, 2 3pts CB, 19fts ASC, 4/7 lf ASC, 6 3pts ASC, 2fts U ASC

 

Marque CB : *A. Khamliche 10pts, J. Saint Bomer , A. Bathily 27pts, *J. Nicolle 2pts, *P. Suzanne 11pts, Q. Fleutot Le Duc 1pt, *S. Brcaninovic 10pts, *S. Penloup 6pts

Marque ASC : A. Vrac 16pts, T. Bouquet 8pts, A. Delœuvre 2pts, *B. Leyronas , *J. Leyronas 14pts, *B. Lebaron 10pts, *A. Joly 5pts, *D. Boudard 9pts

 

HEROUVILLE BASKET : 77 [pr]
US LA GLACERIE : 74 [pr]
[18-14, 16-21 (34-35), 18-15 (52-50), 13-15 (65-65), 12-9]

 

Jimmy Yamba (COACH HB) : « À domicile, on a plus de certitudes sur notre adresse à longue distance donc ça nous aide à scorer. On a toujours un petit problème au rebond défensif, en sachant qu'on jouera Ouistreham qui nous avait bousillés au rebond. Sinon, c'était un bon match, ça n'a rien lâché des deux côtés. Sur la fin du match, on est à égalité, Coulibaly nous fait passer devant par un 3-points à environ 7 secondes de la fin. Ils prennent un temps-mort et Neiers marque à trois secondes du buzzer. Après le temps-mort, on tente un shoot désespéré à 3-points qui ne passe pas très loin. Prolongation ! Ils prennent 6 points d'avance par deux 3-points de Neiers et Boyenza répond par deux 3-points lui aussi. On est devant à six secondes de la fin, ils font faute sur un rebond de Kirt, il rate les deux lancers, mais rebond offensif de Marie, ils refont faute, donc à nouveau deux lancers. On se dit que c'est un shooteur donc c'est tranquille... mais il rate aussi (rires). Ils ont trois secondes, ils tentent un tir du milieu de terrain, air-ball. »

Marion Le Lézec (COACH USLG) : « Un match serré du début jusqu'à la fin. Globalement, on a manqué d'adresse et on a fait beaucoup de fautes, ce qui fait qu'on leur a donné beaucoup de lancers-francs. On a été pas trop mal défensivement. Après, il n'y a pas de mystère, depuis Noël, on a un peu de mal à s'entraîner ensemble et le samedi, on a du mal à se trouver. À un moment donné, Coulibaly réceptionne la balle et se retrouve seul sous le panier sans que l'on comprenne trop pourquoi. Ce qui leur fait gagner le match, ce sont les lancers de la première mi-temps, on a eu beaucoup de fautes de sifflées et eux, ils mettaient dedans. A noter que les arbitres ont été bien, ça a été très bien sifflé. Autant, la semaine dernière, ce n'était pas terrible mais là, ils ont vraiment été bien. »

 

- 16fts HB, 21/34 lf HB, 6 3pts HB, 1ft U HB, 26fts USLG, 9/16 lf USLG, 9 3pts USLG

 

Marque HB : S. Coulibaly 24pts, M. Schmitt , *P-E. Marie 5pts, S. Guerfia 3pts, K. Laville 8pts, J-C. Dorvillius , *O. Attila , *J. Basnier 7pts, *C. Tebourski 13pts, *S. Boyenza 17pts

Marque USLG : *A. Le Lézec 8pts, C. Hennequin 7pts, *A. Houyvet 4pts, B. Droumaguet 3pts, *T. Capitaine 4pts, M. Lepoittevin 10pts, G. Le Guest 6pts, A. Sintes 11pts, *M. Neiers 21pts

 

CLASSEMENT

1

CTC MEZIDON-ARGENCES-BELLENGREVILLE

13v - 2d

28pts

+133

2

AJS OUISTREHAM

12v - 3d

27pts

+141

3

CAEN BASKET CALVADOS (▲ 1) [1 match en retard]

10v - 4d

24pts

+112

4

UNION SPORTIVE LA GLACERIE (▼ 1)

9v - 6d

24pts

+25

5

ASSUN BASKET CLUB DE LA HAGUE (▲ 1)

8v - 7d

23pts

+34

6

CAEN SUD BASKET (▲ 1)

7v - 8d

22pts

+0

7

CERCLE SPORTIF BAYEUX (▼ 2) [1 match en retard]

8v - 6d

22pts

+56

8

HEROUVILLE BASKET

7v - 8d

22pts

+0

9

CLUB BASKET D'IFS (▲ 1)

7v - 8d

22pts

-54

10

USM VIROISE (▼ 1)

6v - 9d

21pts

-61

11

ASPTT CAEN

6v - 9d

21pts

-29

12

CTC UBCU ALENÇON

5v - 10d

20pts

-73

13

AS CHERBOURG

4v - 11d

19pts

-85

14

CABOURG BASKET

2v - 13d

17pts

-199


(Championnat à quatre entre Hérouville, Ifs, Bayeux et Caen Sud)

Selon les résultats des équipes bas-normandes en N3, le nombre de descentes peut varier. Le championnat restera à 14 équipes en 2017-2018.

 

Commentaires

BOUTIQUE OFFICIELLE DU CLUB

Voici le lien de la Boutique :

http://www.acardsport.fr/categorie-produit/boutique_club/sports_collectifs/basketball/cabourg_basket/

Les commandes pourront se faire directement en ligne, chez Acard Sport, mais aucune ne sera prise directement par Cabourg Basket. (nous seront juste informer)

Aucun événement