CABOURG BASKET : site officiel du club de basket de Cabourg - clubeo

Pré-Nat' Masculine : Caen Sud seule équipe invaincue

12 novembre 2016 - 13:18

11 novembre 2016 Ecrit par  Pierre Salzmann-Crochet

Bayeux remonte à la cinquième place après une belle performance défensive à Alençon (Crédit photos : page facebook CS Bayeux)

Basket. Sixième journée de Pré-Nationale Masculine. Nous n'avons plus qu'une seule équipe invaincue et il s'agit de Caen Sud, vainqueur de Vire après un match... particulier qui a fait couler beaucoup d'encre. M.A.B. était l'autre équipe invaincue avant cette sixième journée mais s'est inclinée face à l'ASPTT. Toujours pas de victoire pour Cherbourg qui s'incline face à Ifs après une fin de match frustrante selon le coach. La Glacerie et Ouistreham remportent quant à eux une cinquième victoire en six matches.


 

Les chiffres de la journée :
-
79, soit le nombre de 3-points marqués sur cette journée.
-
266, soit le nombre de lancers-francs tentés sur cette journée.
-
4, 5 & 1, quatre techniques, cinq antisportives et une disqualifiante ? Il va falloir se calmer messieurs.
-
7, soit le nombre d'équipes ayant atteint les 80 points marqués.
-
91.8, depuis le début de championnat, Caen Sud marque 91.8 points en moyenne.
-
56.3, depuis le début de championnat, Ouistreham n'encaisse que 56.3 points en moyenne.

 

Les séries en cours : 6 victoires pour Caen Sud / 6 défaites pour Cherbourg

 

L' affiche de la prochaine journée : IFS vs OUISTREHAM (à défaut d'autre chose...)

 

CAEN SUD BASKET : 85
USM VIROISE : 68
[25-20, 12-15 (37-35), 22-15 (59-50), 26-18]

Opposition intéressante. Les vingt premières minutes sont équilibrées, on voit du beau basket. Malgré une grosse dépense d'énergie, Caen Sud ne parvient pas à prendre le large. Vire perd beaucoup de balles mais compense en défense en parvenant à limiter la meilleure attaque de Pré-Nat' à 12 points dans le second quart-temps. +2 à la mi-temps pour les Sud-Caennais. Le score est serré, il y a de l'intensité, de l'ambiance dans les tribunes, du beau basket, un bon arbitrage... Bref, tout est réuni pour passer une bonne soirée.
[Sauf qu'à la pause, un orage éclate au-dessus du gymnase qui se retrouve inondé. Impossible de reprendre le jeu sur ce parquet donc, comme le précise le règlement, il faut trouver un autre gymnase. Coup de chance : celui d'Ifs est disponible ! Les deux équipes (et les supporters) se retrouvent à Ifs mais doivent attendre ½ heure dehors car l'adjoint municipal (qui avait les clés) était obligé d'attendre l'accord officiel de la mairie pour ouvrir. Une fois l'accord obtenu, les deux équipes s'échauffent et le match reprend à... 22h00 ! Et cette interruption pèse peut-être sur le résultat du match car, pendant cette longue pause, les Sud-Caennais ont eu le temps d'apprendre que Mézidon-Argences-Bellengreville avait perdu et que donc, s'ils l'emportaient, Caen Sud serait la seule équipe invaincue... Imaginez le surplus de motivation après ça. De plus, les jeunes supporters sud-caennais (tout de jaune vêtus) ont fait le déplacement entre les deux salles à pied ou à vélo et, bizarrement, ça leur a donné encore plus d'énergie.]
Le match reprend enfin, les supporters Sud-Caennais produisent énormément de décibels et forcément, ça motive. Les « locaux » retrouvent leur attaque, augmentent la pression défensive et prennent 9 points d'avance tandis que les Virois pestent contre certaines décisions des arbitres qui, selon Thierry Belin,
« subirent la pression du public et changèrent leur façon d’arbitrer, sifflant beaucoup moins les contacts. » Dans le dernier quart, Caen Sud réalise une grosse entame en prenant des risques qui s'avèrent payants en attaque. Vire est absent en défense, ce qui provoque la colère de son coach qui jette sa plaquette et... récolte une technique. Le match se termine sur un écart de 17 points un peu sévère pour l'USMV, le match ayant été assez serré (9 égalités tout de même). Après un départ très correct, le promu s'est désolidarisé en défense et s'est frustré. Manquant de lucidité, de gestion, les Virois n'ont pas pu résister après la pause. Décidément, le gymnase ifois réussit aux Sud-Caennais, désormais leaders invaincus de PNM. Après une première partie de match compliquée, Caen Sud s'est réveillé après la pause et surtout dans le dernier quart : « On a enfin réussi à mettre des shoots longue distance pour exploser la zone de Vire. On reste sur notre dynamique de victoire, on savoure ! » Tous les Sud-Caennais ont marqué et obtiennent donc une belle victoire face à une toute aussi belle équipe viroise.

 

* Le coach de l'USM Vire, Thierry Belin, avait beaucoup de choses à dire après ce match :
« Le public apporta une énorme pression et changea pas mal de choses sur la seconde partie. Les trois antisportives et les deux techniques prouvent le manque de gestion du corps arbitral sur cette période (tu peux me nommer, j’assume ces dires). Les Virois, comme les arbitres, manquèrent aussi de gestion, de lucidité, de maturité face à la pression du public (tu peux me nommer, j’assume ces dires). Ne respectant plus la défense mise en place, cela fit bondir le coach Virois qui, fâché contre l’un de ses joueurs, lança par terre sa plaquette et prit une technique. C’est bien la première fois que je prends une technique en m’énervant contre l’un de mes joueurs et pas contre l’arbitre. L’autre technique viroise fut, elle aussi, une première : sans avoir averti l’équipe ou le joueur avant, celle-ci tomba directement alors que celui-ci demandait sans aucune agressivité pourquoi il n’y avait pas eu faute de sifflée sur une agression contre lui sur un tir. A noter que ce joueur exemplaire a du coup pris la première technique de sa carrière. Je ne remets pas en cause la victoire méritée de Caen Sud. Je m’étonne d’un fait : les deux arbitres plébiscités l’an passé comme les meilleurs arbitres de PNM officiaient ce samedi... en R2. Offrir la chance à des jeunes d’arbitrer en PNM, je ne suis pas contre, mais pourquoi reléguer en R2 les meilleurs arbitres de l’an passé ? Pourquoi ne pas mettre avec un jeune un arbitre expérimenté et reconnu par les acteurs qui, avec son expérience, pourrait aider à gérer des matchs explosifs ou dans des ambiances très chaudes ? »

* Nous avons demandé l'avis des arbitres :
Arbitre 1 : « Vire s'est fait asphyxier par la défense et la pression de Caen sud. Comme nous sommes des arbitres/joueurs, on aime bien laisser jouer afin de laisser les acteurs du match s'exprimer, c'est un axe que l'on s'est donné avant le début du match bien entendu. Étant donné le style de jeu et la physionomie du match, effectivement cela à été plus favorable à Caen Sud. Mais en même temps, il est très difficile (et pour le moins inéquitable) de récompenser une équipe de Vire en sifflant le moindre contact alors que cette même équipe passe en zone avant à la limite des 8 secondes à chaque attaque. Ce que Vire nous reproche c'est de ne pas avoir sifflé des contacts minimes, qui découlent de leurs passivité et de leur manque cruel d'agressivité. On a juste été cohérent et dans le sens du jeu. »

Arbitre 2 : « Concernant les techniques, la première résulte de propos dépassant le cadre basket, la seconde, au coach, vient du fait que le coach balance sa plaquette sur le terrain (ligne des 3-points) à la suite d'un 3-points encaissé. Nous sifflons également trois antisportives dont 2 sont pour Caen Sud. Pour avoir également eu des avis extérieurs de personnes connaissant le basket et étant neutres, toutes ont dit que nous avions très bien géré le match et que nos décisions étaient justes. »

 


Marque CsudB : *M. Bosquet , R. Chautard 5pts, *J. Jiminiga 6pts, *L. Le Pont 13pts, *J. Jeanne 20pts, R. Kaddachi 8pts, *T. Joly 13pts, M. Depreeuw 17pts, A. Dezac 2pts, A. Le Pont 1pt

Marque USMV : *G. Prunier 5pts, *V. Legallois 4pts, A. Leroy , J. Siad 2pts, *Y. Andreu Sabater 19pts, *S. Portais 2pts, B. Souffrant 10pts, B. Matalla 4pts, C. Ridray 8pts, *G. Cotigny 14pts

 

HEROUVILLE BASKET : 77
ABC LA HAGUE : 84
[16-26, 21-20 (37-46), 19-21 (56-67), 21-17]

Match offensif avec quelques dunks et deux équipes défendant en individuelle pendant quarante minutes, ça devait être agréable à voir. La Hague démarre tambour battant (avec un Bertrand à 10 points) et prend 10 points d'avance grâce à une attaque bien en jambes. Le second quart est plus équilibré, même si l'écart grimpe à +14. Notons que Keita score 10 points consécutifs. Hérouville se réveille un peu et revient à -9 juste avant la pause. Vous l'aurez compris, les locaux vont traîner l'écart du début de partie comme un boulet. Chaque fois que l'ABCH voit l'adversaire revenir, l'équipe réagit bien en faisant quelques stops et en servant Keita et Melane en attaque. Hérouville ne lâche pas, revient, mais quelques ballons perdus scellent le sort du match : +7 pour la Hague. Cinquième défaite en six matches pour HB : « On perd, on peut ne pas être content mais les équipes ont fait un beau match. Nous ? Pas mauvais mais pas assez bons. » Urville-Nacqueville obtient son deuxième succès : « Malgré des baisses de régime en défense, le groupe est resté solidaire et discipliné. » L'équipe poursuit sa progression derrière un duo Keita – Melane qui finit à 43 points. Une victoire malheureusement ternie par deux nouvelles blessures.

 

Marque HB : S. Coulibaly 9pts, P-E. Marie 10pts, S. Guerfia 6pts, *J-L. Dorvillius 4pts, O. Attila 6pts, *T. Houlette 10pts, *J. Basnier 12pts, *C. Tebourski 8pts, *S. Boyenza 12pts

Marque ABCH : *Q. Bertrand 16pts, *J. Croisy 7pts, B. Hamelin 4pts, *A. Lourdin 9pts, A. Vernede 5pts, *M. Keita 22pts, *S. Melane 21pts, J. Beloni

 


match joué le jeudi 03/11/2016

AJS OUISTREHAM : 75
CAEN BASKET CALVADOS : 54
[24-9, 10-22 (34-31), 18-13 (52-44), 23-10]

Opposition entre un surprenant Ouistreham et un décevant CBC. L'entame confirme la tendance, l'AJSO démarre très bien : « On joue sur nos forces et à notre rythme. » Les visiteurs sont dominés et prennent 15 points de retard. L'avance des Maritimes monte à +21 mais ces derniers déchantent en milieu de second quart : « On se met à leur rythme et avec les têtes dans le guidon, sans passe. » Les Cébécistes redressent la tête, jouent grand pour dominer le rebond et reviennent à -3. Les locaux profitent du passage au vestiaire pour retrouver une défense tandis que le Caen Basket Calvados se frustre. +8 AJSO. L'ultime période est à sens unique, les Ouistrehamais imposent leur rythme, leur défense et s'appuient sur un bon jeu de passes pour faire gonfler l'écart. La colère est palpable chez Mickaël Déjardin : « Manque d'envie, de remise en question, d'implication à l'entraînement, naïveté, ça regarde ses pieds... Dommage, on est capable de faire bien mieux. » Le cinq du CBC n'apporte que... 17 points. Cinquième pour l'AJSO qui a encore montré une défense solide. Tout le monde marque et l'équipe a su rester calme après le retour adverse. Les Ouistrehamais continuent de surprendre, après tous les départs, on ne les attendait pas là.

 

Marque AJSO : Y. Chretien 4pts, *A. Lagueste 16pts, *T. Lechevalier 19pts, T. Samson 12pts, *M. Boirel 16pts, *P. Lagueste 2pts, *K. Moisson 6pts

Marque CBC : M. Cosnefroy 8pts, F. Tesovic 5pts, *Q. Braquet 4pts, *V. Szwaja 2pts, *D. Onillon 4pts, *A. Crouzet 7pts, *T. Robert , T. Prinsaud 12pts, C. Quignette 6pts, J. Lozuet 6pts

 

ASPTT CAEN : 93
CTC MÉZIDON-ARGENCES-BELLENGREVILLE : 80

[21-25, 24-19 (45-44), 16-16 (61-60), 32-20]

La surprise de la journée... quoique ? De un, on se doutait que les PTT allaient finir par se réveiller. De deux, se déplacer sans Charly Dupont s'annonçait forcément compliqué pour MézArBel. Ce sont pourtant les visiteurs qui prennent l'avantage (+9) en début de match avec une adresse écœurante, marquant même quatre tirs à 3-points consécutifs. L'ASPTT profite de quelques trous d'air dans la défense adverse pour n'être mené que de 4 points. Grâce à un bon partage du ballon, les Postiers prennent l'avantage. MAB souffre mais parvient à recoller au score (-1) juste avant la pause avec des paniers d'Ancerne et Villain. Le troisième quart est équilibré, les MézArBellais ont de bons passages en défense mais ne concrétisent pas derrière. L'ASPTT trouve à son tour de l'adresse à 3-points, l'écart ne bouge pas (-1). L'attaque caennaise va alors prendre feu avec 32 points dans le dernier quart-temps, Mézidon-Argences-Bellengreville ne peut pas contenir les offensives locales et s'incline de 13 points. Un match où l'on aura vu 20 paniers à 3-points. MézArBel subit sa première défaite de la saison, les 28 points de Villain auront été vains (le 9/19 aux lancers n'aide pas). Les PTT enchaînent une seconde victoire consécutive. Si la défense n'est pas encore en place, le collectif en attaque semble prendre forme : tout le monde score au moins 7 points, le banc marque 37 points et six joueurs finissent à plus de 10 points. A confirmer face à la Glacerie.

 

Marque ASPTT : *Y. Dupont 12pts, *P. Colin 13pts, *N. Dziuk 11pts, J-A. Sardin 17pts, *S. Crenel 13pts, B. Tual 11pts, *L. Bacon 7pts, C. Andre 9pts

Marque CTC MAB : *V. Godefroy 19pts, J-M. Razafinimanana , *S. Dupont 11pts, T. Ancerne 14pts, J-B. Onfroy 2pts, *R. Villain 28pts, *M. Legrix , *K. Leclerc 6pts

 

CTC UBCU ALENCON : 45
CS BAYEUX : 57
[14-16, 5-17 (19-33), 11-11 (30-44), 15-13]

Bayeux se devait de réagir après deux défaites consécutives à l'extérieur. Le premier quart donne le ton : ce sera un match défensif. Le CSB fait bloc défensivement pour « bien museler une attaque déjà en difficulté. » et prend 2 points d'avance. L'écart se fait sur le deuxième quart, les Bajocasses n'encaissent que 5 points et arrivent à la pause avec +14 au compteur. Alençon ne manque pas d'agressivité mais pour l'adresse, c'est une autre histoire. Les deux équipes font jeu égal sur un troisième quart où l'accès au cercle se fait de plus en plus rare. L'écart reste le même et dans le dernier quart, malgré un moment de flottement sur le passage en zone-presse/zone de l'UBCUA (qui revient à -8), Bayeux fait le nécessaire, trouve des tirs avec Trochon et l'emporte +12. La défense est toujours là mais les Ornais sont vraiment en faillite offensivement (pas terribles non plus aux lancers : 11/27. Et le banc marque... 1 point). Frédéric Esnault garde espoir : « On va s'accrocher, ne rien lâcher. Il va falloir s'habituer à l'absence de Lavedrine (fracture du scaphoïde, bon rétablissement à lui). » Le CSB a réalisé une belle prestation défensive et a réussi à scorer dans la peinture. Il faut désormais enchaîner face à Hérouville. A noter un bon arbitrage.

 

Marque CTC UBCUA : *M. Bougon 12pts, L. Martin , *S. Enouf 7pts, T. Dejoux , R. Gautier 1pt, *C. Le Royer 7pts, Y. Girondin , *G. Courteille 9pts, *S. Grossi 9pts

Marque CSB : G. Mesnival 2pts, R. Marie 3pts, *Y. Colombel 5pts, *Y. Camara 9pts, G. Raucq 5pts, *R. Lecoutey 14pts, *T. Montreuil , B. Prunier 4pts, K. Fraihat , *M. Trochon 15pts

 

AS CHERBOURG : 69
CB IFS : 80
[16-20, 20-16 (36-36), 16-25 (52-61), 17-19]

Ifs voulait se ressaisir à Cherbourg. Le début de match va dans ce sens, le CBI amène la balle à l'intérieur et prend 4 points d'avance. Seconde période, l'ASC trouve de l'adresse et s'adapte pour limiter le scoring intérieur ifois. Égalité à la pause. Le tournant du match a lieu dans le troisième quart : Ifs fait bien tourner le ballon et Legras retrouve une adresse auparavant fluctuante sur les précédents matches, mais surtout, Cherbourg, pénalisé par les fautes, se retrouve privé de Fleury qui enchaîne technique et disqualifiante après avoir glissé quelques mots doux aux arbitres (« fils de... », devinez la suite). La frustration s'installe, les locaux déjouent. Ifs prend 9 points d'avance et gère le dernier quart. Défaite (sixième en six matches) dure à avaler pour l'ASC : « La sortie de Fleury flingue notre match. A quatre minutes de la fin, il y a 0 faute à 7 pour l'adversaire... » Avant cela, Cherbourg faisait un bon match (ça reste compliqué aux lancers : 6/14). Ifs voulait se ressaisir, c'est fait : « On a décidé de plus partager la balle pour limiter les possessions. On n'a pas les joueurs pour défendre donc on fait zone 2-1-2. » Ayant imposé son jeu, obtenu 35 lancers (21 marqués) et compté sur un duo Bouvet – Legras à 40 points, le CBI se rassure.

 

Marque ASC :  A. Vrac 16pts, T. Bouquet 5pts, B. Leyronas 6pts, *M. Grand Guillot 2pts, *J. Leyronas 2pts, *A. Fleury 15pts, *B. Lebaron 10pts, *A. Joly 13pts 

Marque CBI : N. Le Roux 3pts, *J. Adekunle 6pts, *T. Legras 22pts, *M. Bouvet 18pts, E. Peschard 5pts, *A. Laignel 7pts, M. Picard 8pts, *C. Compere 11pts 

 

US LA GLACERIE : 92

CABOURG BASKET : 88
[29-14, 23-23 (52-37), 20-25 (72-62), 20-26]

Match offensif. Après un moment de flottement dû aux pertes de balles, les Glacériens réagissent après un temps-mort, le duo Capitaine – Neiers tourne à plein régime, le jeu est fluide, l'équipe mène +15. Second quart équilibré, Khamliche se démène en attaque mais le collectif de l'USLG (8 scoreurs différents) maintient l'écart. Écart qui n'évolue toujours pas en début de troisième période mais dans les dernières minutes, la Glacerie se relâche et multiplie les erreurs tandis que Cabourg commence à artiller de très loin, revenant ainsi à -10. Les Cabourgeais poursuivent leur come-back en début de quatrième quart avec Suzanne qui réussit trois tirs primés de suite. Temps-mort pour l'USLG, Marion Le Lezec râle un peu, les Glacériens retrouvent leur défense, le jeu rapide se remet en place, Lepoittevin est clutch et la Glacerie s'impose. Malgré cette défaite, CB a montré de réels progrès, perdant moins de ballons et multipliant les bonnes passes. La défense est à revoir par contre. Cinq victoires consécutives pour l'USLG mais troisième match de suite où l'équipe se fait peur. Les Glacériens ont su se ressaisir et confirment qu'ils possèdent une des meilleures attaques du championnat (tout le monde marque au passage).

 

Marque USLG : *A. Le Lezec 5pts, *C. Hennequin 4pts, A. Houyvet 1pt, B. Droumaguet 8pts, *T. Capitaine 17pts, M. Lepoittevin 16pts, *G. Le Guest 9pts, B. Le Rouxel 13pts, *M. Neiers 19pts

Marque CB : *A. Khamliche 24pts, J. Saint Bomer 2pts, C. Singal 3pts, A. Bathily 15pts, *J. Nicolle 3pts, *P. Suzanne 24pts, *S. Brcaninovic 4pts, *S. Penloup 13pts

 

CLASSEMENT

1

CAEN SUD BASKET

6v - 0d

12pts

+116

2

CTC MEZIDON-ARGENCES-BELLENGREVILLE

5v - 1d

11pts

+58

3

AJS OUISTREHAM

5v - 1d

11pts

+51

4

UNION SPORTIVE LA GLACERIE

5v - 1d

11pts

+24

5

CERCLE SPORTIF BAYEUX (▲ 1)

4v - 2d

10pts

+35

6

CAEN BASKET CALVADOS (▼ 1)

3v - 3d

9pts

+21

7

USM VIROISE

3v - 3d

9pts

-4

8

CLUB BASKET D'IFS

3v - 3d

9pts

-39

9

ASSUN BASKET CLUB DE LA HAGUE (▲ 2)

2v - 4d

8pts

-10

10

ASPTT CAEN (▲ 2)

2v - 4d

8pts

-16

11

CTC UBCU ALENÇON (▼ 2)

2v - 4d

8pts

-45

12

HEROUVILLE BASKET (▼ 2)

1v - 5d

7pts

-20

13

CABOURG BASKET

1v - 5d

7pts

-78

14

AS CHERBOURG

0v - 6d

6pts

-93


Selon les résultats des équipes bas-normandes en N3, le nombre de descentes peut varier. De plus, les décisions en hautes instances peuvent aussi faire évoluer le nombre de descentes (du fait qu'on ne sait pas encore si le championnat 2017-2018 sera à 12 ou à 14 équipes). 

 

TOP 10 SCOREURS PNM DE LA 6ème JOURNÉE :

CLASS

JOUEUR

POINTS

1

R. Villain (CTC MAB)

28pts

2

A. Khamliche (CB)

24pts

#

P. Suzanne (CB)

24pts

4

M. Keita (ABCH)

22pts

#

T. Legras (CBI)

22pts

6

S. Melane (ABCH)

21pts

7

J. Jeanne (CSUDB)

20pts

8

Y. Andreu Sabater (USMV)

19pts

#

V. Godefroy (CTC MAB)

19pts

#

Commentaires