CABOURG BASKET : site officiel du club de basket de Cabourg - clubeo

PREVIEW PRÉ-NATIONALE FÉMININE 2016-2017

11 novembre 2016 - 08:22

10 novembre 2016 Ecrit par  Pierre Salzmann-Crochet

Qui succèdera à la Glacerie ?

Basket. Voici la Preview de la Pré-Nationale Féminine. 12 équipes vont se battre pour accéder au niveau national. Les effectifs, les arrivées, les départs, les 5 majeurs, les forces, les faiblesses... Vous avez tout à votre disposition pour bien connaître le championnat bas-normand cette année.

 

Faire une preview après cinq journées peut sembler bizarre, mais contrairement aux championnats professionnels, il est très compliqué d'obtenir toutes les informations nécessaires à des pronostics au niveau pré-national. Grâce aux entraîneurs, au fait que l'on connaisse maintenant tous les effectifs et bien sûr, nos connaissances personnelles, ceci a été rendu possible.

Trois favoris semblent se démarquer pour succéder à l'USLG : Equeurdreville, Douvres et Bayeux. Sauf accident, il est quasiment sûr que la montée se jouera entre ces trois équipes. Ce qui rend le championnat intéressant est que des équipes comme Ifs voire Pont-L'Évêque pourraient, sur un match, être en mesure d'embêter l'un de ces trois favoris et la moindre défaite pourrait peser dans la balance. Concernant le maintien, c'est très très ouvert. Honnêtement, toutes les équipes que nous avons mises dans la case « milieu de tableau » vont sans doute jouer le maintien aussi. Surtout quand on sait qu'il y a pas moins de cinq équipes bas-normandes dans la même poule en N3 féminine (et que le nombre de descentes pourrait donc augmenter). Là aussi, la preview a été très compliquée à faire. Si les trois favoris sont faciles à deviner, c'est très ouvert derrière et des équipes basses dans cette preview pourraient nous surprendre et a contrario, certaines équipes bien classées pourraient décevoir.

Attention, ces pronostics ne se basent que très peu sur les premiers résultats après quatre journées. Exemples : Equeurdreville a battu Douvres mais les deux équipes restent ex æquo dans ces pronostics et malgré son début de saison moyen, Cherbourg reste candidat au milieu de tableau. D'autre part, nous vous demanderons d'être assez indulgents (on couvre nos arrières), ce n'est pas une science sûre. Les blessures, la motivation, la cohésion sont des facteurs difficiles à prendre en compte. Quant aux équipes mécontentes de leur classement, eh bien montrez-nous que les coaches et nous-mêmes avons eu tort de vous sous-estimer.

 

La répartition des équipes parmi les quatre catégories (favoris, outsiders, milieu de tableau et maintien) est effectuée en prenant compte des dires des coaches. Les entraîneurs nous ont livré qui, selon eux, sont les favoris, les outsiders, etc... Les forces et les faiblesses sont déterminées en fonction de ce qu'on a vu l'année dernière et sur les cinq premières journées.

Autre détail, il faut vous fier aux étoiles (sur l'article, pas dans le ciel. Site de sport, pas d'astronomie) et non à l'ordre dans lequel les équipes sont citées. Le fait qu'une équipe soit citée avant une autre ne signifie pas que nous la considérions au-dessus, ce sont les étoiles qu'il faut prendre en compte (ex : la seule chose qui fait que Bayeux soit cité avant Douvres, c'est l'ordre alphabétique).

 

LES FAVORIS :

 

C.S. BAYEUX ☆☆☆☆☆☆☆☆☆☆

 

Arrivées : C. Seigneurie (HB), L. Viseur (USOM), A. Fouques (HB)

Départs : A. Oreal (arrêt), E. Lasne (ESC)

Meilleure scoreuse de la saison passée : K. Kieda = 18,1pts par match

Blessées : C. Lacour, L. Viseur

Effectif : K. Kieda, A. Crocquevieille, P. Leroy, L. Acheen, A. Castel, L. Barthes-Raucq, B. Mallet, C. Lacour, C. Seigneurie, L. Viseur, A. Fouques

Le 5 probable : A. Crocquevieille – K. Kieda – B. Mallet – L. Acheen – C. Seigneurie

Coach : Jean Malassigné

Saison précédente : 4ème de Pré-Nationale

Forces : - La raquette était déjà effrayante, ils y ont ajouté Fouques
- (Très) bon recrutement qui comble les failles de l'équipe
- Probablement la meilleure attaque du championnat
- La défense n'est pas en reste, le rebond non plus
- A peu près correctes aux lancers
- Commettent très peu de fautes
- Un effectif expérimenté qui se connaît bien
- Le danger peut venir d'absolument partout

Faiblesses : - Provoquent trop peu de fautes
- Un effectif un peu court. S'il y a des blessures...
- Tendance à se relâcher face aux équipes d'un niveau moindre
- Du mal à être régulières sur tout le match
- Adresse fluctuante

 

5èmes en 2015 et 4èmes en 2016, les Bajocasses ont tout pour poursuivre leur progression. Bayeux disposait déjà d'un bel effectif, il a été renforcé par Viseur (malheureusement out pour la saison), Fouques et surtout Seigneurie, l'une des meilleures joueuses de PNF. Avec elle et Leroy sur la ligne arrière, ça peut dégainer de loin. La force du CSB reste la raquette, le trio Kieda – Crocquevieille – Barthes-Raucq est sans équivalent dans le championnat et apporte près de 45 points et comme si ça ne suffisait pas, Fouques renforce le secteur intérieur. L'équipe est expérimentée, armée jusqu'aux dents mais doit veiller à rester concentrée même face aux petites équipes. L'agressivité et l'adresse sont parfois sur courant alternatif. Équipe sympathique, le CSB a les moyens de viser très haut.

 

DOUVRES B.C.N. ☆☆☆☆☆☆☆☆☆☆

 

Arrivées : C. Miquelot (HB)

Départs : C. Besançon (N3), L. Le Moal (Bretagne), D. Galopin (arrêt), J. De Vos (arrêt), S. Montembault (CBI), M. Arnoux (U18), P. Duchemin (arrêt), L. Bizet (U18)

Meilleure scoreuse de la saison passée : A. Antoine-Cochard = 8,8pts par match

Effectif : J. Levernieux, A. Antoine-Cochard, S. Dutour, M. Guillaume, A. Rives, P. Poinot, F. Marie, O. Jamard, C. Miquelot, P. Plouhinec, L. Ovieve, A. Volard

Blessées : O. Jamard

Le 5 probable : L. Ovieve – C. Miquelot – A. Antoine-Cochard – M. Guillaume – J. Levernieux

Coach : Antoine Dufour

Saison précédente : 3ème de Pré-Nationale

Forces : - Une attaque très efficace et collective
- Une défense de fer
- Très correctes aux lancers-francs
- La quasi-totalité des joueuses peuvent scorer 8-9 points
- L'arrivée de Miquelot renforce un secteur intérieur déjà bien fourni
- Une ligne arrière énergique
- Équilibre parfait entre jeunesse et expérience
- Les ballons perdus récupérés sont bien exploités en contre-attaque

Faiblesses : - Pas des spécialistes du 3-points
- Qui peut prendre le match à son compte offensivement en cas de difficultés ?
- Du mal à être régulières sur 40 minutes
- Adresse irrégulière
- Il faudra rester en forme. Aucune joueuse n'a joué la totalité des matches l'an passé

 

Après deux 3èmes places, les Douvraises désirent passer un cap et visent clairement la montée. La N3 du club est favorite pour monter en N2 et le DBCN ne serait pas contre faire le coup double avec une montée de la PNF en N3. L'arrivée de Miquelot est du pain béni et renforce un effectif qui aurait déjà joué les premiers rôles sans elle. La défense est extrêmement solide, l'effectif est complet et tout le monde peut apporter en attaque. Tout le monde peut apporter mais ce serait bien d'avoir une joueuse sur qui se reposer en cas de soucis au scoring. Peu dangereuse à 3-points, l'équipe devra progresser en régularité et surtout rester en bonne santé (beaucoup d'absences l'année dernière). Pour beaucoup, le DBCN est le favori absolu et on les comprend, belle équipe.

 

U.S.T. BASKET EQUEURDREVILLE ☆☆☆☆☆☆☆☆☆☆

 

Arrivées : Stéphane Véron (coach), P. Goubert (U18), J-M. Reault (PLTB), C. Pasco (PLTB)

Départs : Clément Lecœster (coach), C. Brionne (ABCH), M. Lods (réserve), M. Galler (arrêt), M. Perio (réserve), M. Fissier (arrêt), E. Duval (arrêt), M. Duval (arrêt), S. Leboullenger (réserve)

Meilleure scoreuse de la saison passée : L. Véron = 14,3pts par match

Effectif : F. Véron, L. Véron, E. Dubost, S. Sauvey, O. Bavay, M. Joly, P. Goubert, J-M. Reault, C. Pasco, E. Véron

Le 5 probable : E. Dubost – F. Véron – L. Véron – M. Joly – J-M. Reault

Coach : Stéphane Véron

Saison précédente : 2ème de Pré-Nationale

Forces : - La défense est une véritable forteresse, à la limite de l'infranchissable
- Commettent incroyablement peu de fautes
- Un secteur intérieur efficace emmené par Leslie Véron
- Des joueuses faisant partie du gratin du championnat à leurs postes
- Dominantes au rebond
- Ça joue dur, physique
- De bonnes petites retouches avec les arrivées des deux Tourlavillaises
- Ça progresse à 3-points...

Faiblesses : - … mais ce n'est toujours pas une spécialité maison
- Doivent provoquer plus de fautes et mieux faire aux lancers
- Souffrent face aux équipes composées de shooteuses
- Le jour où une équipe arrive à casser le verrou défensif, il faudra scorer, et là...
- Un effectif un tout petit peu court

 

Débarquant de N3 la saison passée, Equeurdreville n'avait pas été loin de faire l'ascenseur. La philosophie de l'équipe : « on défend, on défend encore et après, on marque. » N'attendez pas des scores fleuves avec l'UST. Cette équipe nous fait penser à un bloc de pierre, la défense est un vrai rideau de fer et ça joue dur. Derrière Leslie Véron qui peut prétendre au titre de MVP, on trouve des joueuses comme Dubost ou Joly elles aussi très efficaces. Le recrutement est intéressant et tout le monde craint cette équipe. En revanche, la défense cache parfois le manque d'efficacité offensive, Equeurdreville n'a atteint les 70 points qu'à cinq reprises l'an passé. L'UST peut être en difficulté face aux spécialistes du tir lointain. Equeurdreville a les armes pour freiner les deux autres favoris.

 

LES OUTSIDERS :

 

CLUB BASKET D'IFS ☆☆☆☆☆☆☆☆

 

Arrivées : C. Paillard (CB), A. Foisnet (U18), F. Panier (USOM), M. Joseph (AJSO), A. Dechene (N3)

Départs : G. Ollo (N3), C. Migraine (arrêt), E. Boudet (ASG), S. Huve (arrêt), M. Satis (arrêt), N. Dubost (arrêt), M. Lazzaro (arrêt)

Meilleure scoreuse de la saison passée : S. Pierre-Désiré = 13pts par match

Effectif : S. Pierre-Désiré, M. Reulet, E. Dziuk, A. Geraudel, P. Nicolle, C. Françoise, C. Paillard, A. Foisnet, F. Panier, M. Joseph, A. Dechene

Le 5 probable : E. Dziuk – A. Geraudel – M. Joseph – F. Panier – A. Dechene

Coach : Adrien Laignel

Saison précédente : 7ème de Pré-Nationale

Forces : - Recrutement cohérent
- Défense très solide
- Commettent très peu de fautes
- Obtiennent beaucoup de lancers-francs
- Efficaces sur jeu de transition
- Un effectif plutôt complet qui a encore une belle marge de progression
- Beaucoup de joueuses capables d'alimenter la marque...

Faiblesses : - … mais une attaque qui peine pourtant à se montrer régulièrement performante
- Très peu dangereuses de loin
- Peuvent avoir de gros trous d'airs aux lancers-francs
- N'arrivent pas à être régulières sur tout un match
- Souffrent face aux clubs avec un secteur intérieur dominant (au rebond notamment)
- Ont eu du mal à s'entraîner correctement en début de saison.

 

Promues l'en passé, les Ifoises ont rapidement assuré leur maintien. Ayant fait un bon recrutement, le CBI peut raisonnablement viser le top 4. La défense est efficace tout en restant propre (peu de fautes). L'effectif est complet, peut scorer sur transition comme sur jeu placé, le groupe se connaît bien et est équilibré entre jeunesse et expérience. Alors que l'équipe dispose de joueuses capables d'alimenter la marque, Ifs n'arrive pas souvent à être efficace en attaque, l'absence de réussite lointaine n'aidant pas. La régularité n'est clairement pas la qualité première de l'équipe et on pense que face à des intérieures dominantes, le CBI va souffrir. Malgré cela, les Ifoises ont ce qu'il faut pour venir titiller les favoris. Dans une PNF très indécise, le CBI peut jouer les perturbateurs.

 

PONT-L'ÉVÊQUE P.A.B. ☆☆☆☆☆☆☆

 

Arrivées : Le. Colange (CB), L. Duval (CB), N. Eudeline (sans club), O. Salvadego (USMV)

Départs : S. Boire (arrêt), E. Juin (réserve), C. Boisbluche (arrêt), L. Fortier (réserve)

Meilleure scoreuse de la saison passée : J. Domnesques = 18pts par match

Effectif : M. Gaudin Thomas, J. Domnesques, M. Perrier, Lo. Colange, B. Joly, S. Grimoult, Le. Colange, L. Duval, N. Eudeline, O. Salvadego

Le 5 probable : J. Domnesques – Le. Colange – L. Duval – N. Eudeline – M. Gaudin Thomas

Coach : Boris Dadéké

Saison précédente : 13ème de Pré-Nationale

Forces : - Ont progressé en attaque...
- … tout comme en défense et au rebond
- Un (très) bon recrutement
- Commettent peu de fautes et en provoquent vraiment beaucoup
- Correctes aux lancers
- Joueuses agressives (une cargaison de lancers tentés par match)
- Un trio Eudeline – Domnesques – Lea Colange qui pèse une quarantaine de points

Faiblesses : - Mettent un 3-points tous les 36 du mois
- Ça ne sera pas aussi galère que l'an passé mais l'équipe reste limitée en rotations
- Ça manque un tout petit peu d'expérience
- Si les scoreuses ne sont pas dedans, pas grand monde pour prendre le relais
- Une préparation physique, un jeu agressif... ça peut fatiguer en fin de saison
- Laissent souvent leurs adversaires revenir au score

 

La petite surprise de cette preview. Dès la première journée, les coaches s'accordaient à dire que Pont-L'Évêque avait une équipe intéressante. Son bon début de saison nous conforte dans l'idée de mettre l'équipe comme oustider. Déjà, le recrutement est réussi, Domnesques va se sentir moins esseulée au scoring. Encore jeunes, les joueuses ne cessent de progresser et font preuve d'une belle agressivité. En revanche, l'équipe reste limitée en terme d'effectif et ça peut être préjudiciable en fin de saison. Le manque d'expérience se traduit par de l'irrégularité et quand le PLPAB shoote à 3-points, vous pouvez allez directement au rebond. Ce sera difficile pour cette équipe de titiller les favoris mais elle peut finir dans le top 5. Dans quelques années, ça peut devenir très intéressant...

 

MILIEU DE TABLEAU :

 

CABOURG BASKET ☆☆☆☆☆☆

 

Arrivées : Agathe POULEN (CNB), Audrey ROUSSEL (sans club), Louyson CHAZAL (AJSO), Jeanne SIBARITA (CB)

Départs : Camille PAILLARD (CBI), Léa COLANGE (PLPAB), Lisa PAILLER (USOM), Laura DUVAL (PLPAB), Clémence BENARD (arrêt)

Meilleure scoreuse de la saison passée : Camille PAILLARD = 15,7pts par match

Blessées : Emilie BARBEY

Effectif : Noémie PERCHERON, Orlane CARRIERE, Cynthia LAGOUTTE, Amanda BARBEY, Maelle FLECHARD, Fatoumata BATHILY, Agathe POULEN, Audrey ROUSSEL, Emilie BARBEY, Louyson CHAZAL, Jeanne SIBARITA

Le 5 probable : Amanda BARBEY – Fatoumata BATHILY – Noemie PERCHERON – (POULEN/CHAZAL/ROUSSEL)

Coach : Claude MARTIN

Saison précédente : 5ème de Pré-Nationale

Forces : - Assez agressives
- Du mieux à 3-points
- La défense semble elle aussi avoir progressé
- Un scoring plutôt bien réparti
- Effectif jeune avec des joueuses d'expérience pour encadrer le tout
- Entament plutôt bien les matches

Faiblesses : - L'agressivité a un prix : trop de fautes
- Un effectif largement remanié, départ de trois des quatre meilleures scoreuses...
- … du coup, l'attaque est faiblarde
- Mention « peut mieux faire » aux lancers
- Adresse (très) fluctuante
- Pas les meilleures pour rester en bonne santé tout au long de la saison


6èmes en 2015 et 5èmes en 2016, les Cabourgeaises vont-elles continuer leur progression ? Rien n'est moins sûr. L'équipe conserve certaines de ses qualités : l'agressivité, une marque répartie et de jeunes joueuses motivées, bien encadrées par Orlane CARRIERE et Cie. La défense a progressé et Cabourg se montre un peu plus efficace de loin. Alors pourquoi douter de sa progression ? Parce qu'il y a eu beaucoup de départs majeurs, dont celui de la meilleure scoreuse et All-Star, Camille PAILLARD. L'attaque doit donc se reconstruire, surtout que l'adresse n'est pas régulière. L'année passée, l'effectif a connu des pépins physiques et ça ne semble pas s'arranger (Émilie BARBEY vient de se faire les croisés). Mais l'équipe reste intéressante et peut légitimement viser une place dans le haut de tableau.

 

A.S. CHERBOURG ☆☆☆☆☆

 

Arrivées : S. Gervaux (réserve), P. Drean (USLG), C. Corvez (?)

Départs : M. Hairon (arrêt), S. Giot (arrêt), A. Coronne (arrêt), E. Thirouin (arrêt)

Meilleure scoreuse de la saison passée : C. Bertault = 14,6pts par match

Blessées : J. Fromentin

Effectif : E. Yssembourg, C. Bertault, V. Pleven, S. Person, S. Yssembourg, M. Vallognes, A. Poirier, C. Bled, C. Finel, S. Gervaux, P. Drean, C. Corvez

Le 5 probable : V. Pleven – M. Vallognes – C. Bertault – C. Corvez – (S.Person/E. Yssembourg)

Coach : Pierre-Olivier Giot

Saison précédente : 8ème de Pré-Nationale

Forces : - Savent aller au charbon pour prendre les rebonds
- Bertault et Elodie Yssembourg vont recevoir du soutien au scoring avec Corvez
- Très accrocheuses, se battent jusqu'au bout du bout du bout
- Très expérimentées
- Une défense irrégulière mais qui peut devenir imperméable
- Aucun départ (les filles dans les départs n'ont pas joué plus de 7 matches l'an passé)

Faiblesses : - Pire équipe aux lancers la saison dernière... et ça ne semble pas s'arranger
- 4 joueuses seulement capables de scorer régulièrement, du coup attaque (très) faible
- Effectif très court, les entraînements en début de saison se résumaient à du 3vs3
- 3-points ? C'est quoi ?
- Capables d'énormes trous d'airs, on a vu des quarts avec 1 ou 2pts seulement
- Manquent parfois de lucidité

 

On ne sait pas trop à quoi s'attendre avec l'ASC. L'équipe peut soit batailler toute la saison pour le maintien, soit s'ancrer rapidement en milieu de tableau. Cherbourg a clairement les joueuses pour ne pas faire de la figuration. Sans être très grandes, les Cherbougeoises peuvent collectionner les rebonds grâce à leur agressivité. L'équipe reste la même, est expérimentée, dispose avec Bertault et Yssembourg de joueuses capables de cartons offensifs et peut endormir l'adversaire avec son jeu posé sur demi-terrain. Après, ne comptez pas sur elles pour faire pleuvoir les 3-points, ni pour faire 80% aux lancers. Offensivement, c'est très compliqué, le collectif étant pénalisé par les absences aux entraînements. Le début de saison est compliqué mais l'ASC progresse de match en match.

 

U.S.O. MONDEVILLE ☆☆☆☆

 

Arrivées : A. Guilbert (BBC), L. Pailler (CB), G. Lebreton (Avenir de Rennes), N. Torrent-Michel (?), A. Kanouté (?), M. Perrotin (?)

Départs : M. Joba (HB), L. Viseur (CSB), F. Panier (CBI), V. Laiguillon (réserve), S. Boucher (centre de formation), E. Devulder (centre de formation), F. Bernet (La Roche Vendée), K. Chasse (centre de formation), M. Eduardo (centre de formation), M. Kanoute (réserve), O. Robin (centre de formation)

Meilleure scoreuse de la saison passée : M. Joba = 11,9pts par match

Effectif : E. Perrotin, S. Bouabib, M. Herbline, M. Vernon, A. Goudeau, J. Bauduin, O. Picot, A. Lanchas, J. Aït-Idder, A. Guilbert, L. Pailler, G. Lebreton, N. Torrent-Michel, A. Kanouté, M. Perrotin

Le 5 probable : E. Perrotin – O. Picot – M. Vernon – A. Guilbert – L. Pailler

Coach : Stéphanie Asselin

Saison précédente : 12ème de Pré-Nationale

Forces : - Attaque et défense qui ne cessent de progresser
- Bon recrutement
- Pas mal du tout aux lancers-francs
- Équipe la plus jeune de PNF = vitesse + endurance + intensité + agressivité
- Peuvent être dangereuses de loin
- Collectives. La marque est souvent très répartie

Faiblesses : - Beaucoup trop de fautes
- Équipe la plus jeune de PNF = manque d'expérience + manque de lucidité
- Trois des quatre meilleures scoreuses de la saison passée ne sont plus là
- Certes, la défense progresse mais elle reste encore largement perfectible
- Effectif qui change tous les matches (déjà 15 joueuses utilisées)
- Doivent être plus agressives dans l'attaque du cercle (et obtenir plus de lancers)

 

Deux fois 12èmes de PNF, les Mondevillaises ont les armes pour faire mieux cette année. L'équipe est en progression constante et le bon recrutement peut permettre de passer un cap. Faisant partie des rares équipes à ne pas être ridicules aux lancers-francs, l'USOM compte l'effectif le plus jeune du championnat. Collectives et pouvant artiller de loin, les joueuses de Mondeville ont un coup à jouer mais pour cela, il faudra améliorer la défense (pour l'instant naïve et commettant trop de fautes) et aussi gagner en stabilité (l'effectif varie toutes les semaines). Les départs de Joba, Viseur et Panier font mal et certaines devront prendre leurs responsabilités au scoring. Avec un aussi bon pourcentage aux lancers, il faudrait essayer d'en obtenir plus. Mondeville peut créer la surprise.

 

CAEN NORD BASKET ☆☆☆

 

Arrivées : J. Becam (Lannion), L. Trebouta (sans club), P. Barre (Clermont), C. Laignel (réserve)

Départs : M. Heudron (Paris), A. Poulen (CB), M. Cavelier (Bordeaux), S. Vautier (Paris)

Meilleure scoreuse de la saison passée : C. Godard = 12,4pts par match

Blessées : A. Leroy, J. Herout

Effectif : C. Godard, M. Lecourtois, A. Brunelle, A. Leroy, J. Abascal Carral, J. Herout, J. Becam, L. Trebouta, A. Monteiro, T. Lebourgeois, L. Bennett, P. Barre, C. Laignel

Le 5 probable : J. Abascal Carral – J. Becam – M. Lecourtois – L. Jeanne – (C. Godard/A. Brunelle)

Coach : Boris Renaux

Saison précédente : 10ème de Pré-Nationale

Forces : - Provoquent beaucoup de fautes
- Six joueuses capables de scorer
- L'arrivée de Becam qui va apporter du danger longue distance
- Deviennent très compliquées à jouer dès qu'elles montent en intensité
- Dans la force de l'âge, équilibre entre jeunesse et expérience
- Concluent (très) bien les matches


Faiblesses : - Affreusement irrégulières
- Les départs de Heudron et Poulen (deuxième et troisième meilleures scoreuses)
- Une équipe connue pour accumuler les blessures
- Un peu trop de fautes
- Une attaque (vraiment) faiblarde
- En difficulté dès que l'intensité n'est plus là, de même si la confiance fait défaut

 

On aurait pu mettre le CNB dans la catégorie du dessous mais les coaches ne l'ont pas beaucoup cité comme jouant le maintien. Ce qui peut se comprendre car le Caen Nord a des qualités : dès que ça monte en intensité, cette équipe devient un vrai poison. Les joueuses ont entre 19 et 26 ans et sont donc dans la force de l'âge. L'arrivée de Becam permet de combler un peu les lacunes du CNB au tir longue distance. Notons aussi que plusieurs Nord-Caennaises sont en capacité de scorer. Le souci : les joueuses sont trop irrégulières, la confiance et l'agressivité sont sur courant alternatif. L'attaque est pour l'instant très faible et surtout, le CNB n'est pas connu pour sa santé de fer et compte déjà quelques blessées. Au complet, cette équipe ne devrait pas avoir de problèmes, sinon...

 


MAINTIEN :

 

HEROUVILLE BASKET ☆☆

 

Arrivées : L. Asseline (coach), M. Gorin (USOM), C. Mendy (U15), A. Avoulou (sans club), M. Georges (CNB), M. Joba (USOM)

Départs : D. Onillon (coach/CBC), C. Seigneurie (CSB), P. Routaboul (arrêt), A. Fouques (CSB), M. Demante (arrêt), A-S. Bourreau (?), C. Miquelot (DBCN), M. Boulenger (arrêt), N. Diagne (?), A. Thoer (arrêt), A. Joba (arrêt)

Meilleure scoreuse de la saison passée : C. Seigneurie = 16,4pts par match

Effectif : E. Jeanne, W. Saline, C. Lemennais, C. Delestree Kerzerho, C. Houlette, N. Fortin, M. Gorin, M. Joba, C. Mendy, A. Avoulou, M. Georges

Le 5 probable : E. Jeanne – M. Joba – C. Houlette – (Saline/Avoulou/Mendy/Delestree Kerzerho)

Coach : Loïc Asseline

Saison précédente : 6ème de Pré-Nationale

Forces : - Diaboliques à 3-points, les laisser seules derrière la ligne est suicidaire
- Un trio Jeanne – Joba – Houlette capable de cartons offensifs
- Commettent peu de fautes
- Des jeunes bien encadrées par des joueuses d'expérience
- Ça a gagné en vitesse, en endurance, en fougue

Faiblesses : - Départs de Seigneurie, Miquelot, Routaboul, Fouques, Demante... rien que ça
- Une défense assez poreuse
- De gros soucis aux lancers-francs
- Oublient d'attaquer le cercle et obtiennent peu de lancers-francs
- Un effectif qui doit apprendre à se connaître et à jouer ensemble
- L'équipe n'est pas réputée pour sa santé physique

 

Hérouville jouant le maintien et en-dessous du CNB, l'USOM et l'ASC ? Un peu sévère car avec des joueuses comme Houlette, Jeanne, Joba ou encore Saline, l'équipe a des arguments. Le recrutement n'est pas inintéressant et rajeunit un peu l'équipe. Cette saison encore, les Hérouvillaises devraient être celles qui artillent le plus de loin. Pourquoi les placer si bas ? Parce que c'est probablement l'équipe qui a subi l'été le plus dévastateur. Favori en 2015-2016, HB a déçu et quand on voit les noms dans la catégorie « départs », ça pique. La défense comme l'attaque ne sont pas en place car l'équipe se découvre. Surtout, ça manque de taille. Passer de favori à équipe jouant le maintien... dur. Il faudra laisser du temps à cette équipe qui, une fois en place, pourrait devenir intéressante.

 

U.S.M. VIROISE ☆☆

 

Arrivées : A. Ayad (coach), T. Galode (sans club), A. Hamon (Bretagne), L. Lievre (Sud), R. Giffaut (AGC)

Départs : B. Souffrant (coach), C. Guermont (AGC), F. Tessereau (arrêt), M. Tessereau (arrêt), A. Ganne (?), O. Salvadego (PLPAB), H. Prunier (arrêt), N. Dumont (?)

Meilleure scoreuse de la saison passée : C. Guermont = 11,4pts par match

Effectif : E. Ficet, J. Villette, C. Madelaine, L. Levardon, C. Helie, M. Tancrede, Y. Siad, T. Galode, A. Hamon, L. Lievre, R. Giffaut

Le 5 probable : R. Giffaut – C. Helie – E. Ficet – J. Villette – C. Madelaine

Coach : Belot Souffrant

Saison précédente : 9ème de Pré-Nationale

Forces : - A peu près correctes aux lancers
- Ont progressé à 3-points
- Si la défense est en place, cette équipe posera des problèmes
- Le scoring peut venir de l'extérieur comme de l'intérieur
- Un recrutement pas inintéressant

Faiblesses : - Guermont et Tessereau ne sont plus là, soit deux des trois meilleures scoreuses
- Loin d'avoir la meilleure attaque du championnat
- Provoquent peu de fautes et tirent bien trop peu de lancers
- Un effectif en grande partie remanié et qui perd des joueuses majeures
- Ça manque un peu de taille
- Peinent à être régulières sur tout un match

 

Comme la saison passée, le début de saison moyen des Viroises est à mettre en perspective avec un calendrier compliqué. Vire semble avoir progressé en terme d'adresse et de ce fait, le danger peut maintenant venir de près du cercle comme de loin. La défense est à parfaire mais une fois en place, elle peut devenir très problématique pour l'adversaire. Les joueuses qui arrivent devraient pouvoir apporter rapidement. Maintenant, l'USMV a perdu des joueuses majeures. Les Viroises tirent peu de lancers et provoquent peu de fautes, signes de soucis dans l'attaque du panier. L'attaque doit absolument progresser et gagner en régularité et pour finir, ça peut souffrir face aux adversaires de grande taille. Mais on a déjà vu qu'il ne fallait pas sous-estimer cette équipe (vainqueur d'Ifs).

 

E.S. ARGENÇAISE BASKET

 

Effectif : C. Pouchin, C. Vidal, M. Leclerc, A. Labory, M. Halder, M. Messager, E. Mazingue, N. Guerin, E. Vidal, A. Vauquelin

Le 5 probable : M. Leclerc – C. Pouchin – A. Labory – M. Messager – (C. Vidal/N. Guerin)

Coach : Fabrice Thellier

Saison précédente : Régionale 1 (désormais Régionale 2)

Forces : - Agressives
- Peuvent être très dangereuses à 3-points
- Un scoring bien réparti derrière une Pouchin qui peut réaliser quelques cartons
- Solides en défense
- Sous-estimées

Faiblesses : - Des soucis aux lancers-francs
- Commettent un petit peu trop de fautes
- L'attaque du cercle n'est pas leur tasse de thé
- Démarrent très très mal les matches
- Adresse irrégulière
- Bonne chance si Pouchin a un jour sans au scoring

 

Après deux saisons au niveau inférieur, revoilà Argences ! Les Argençaises étaient réputées pour leur agressivité lors de leur dernier passage en PNF et bonne nouvelle : elles n'ont pas perdu cette qualité. Pouvant être (très) efficaces en défense, les promues vont pouvoir compter sur Camille Pouchin pour mener les offensives de l'autre côté du terrain. A l'image de cette dernière, les filles de l'ESA peuvent être dangereuses de loin. En revanche, leur agressivité se traduit parfois par un trop plein de fautes. L'adresse (aux lancers comme sur les tirs de champ) est irrégulière et surtout, il faudra régler ce satané problème que constitue l'entame des matches. Il faudra veiller aussi à davantage attaquer le cercle. Sous-estimées, les Argençaises peuvent faire mentir les pronostics.

Commentaires