CABOURG BASKET : site officiel du club de basket de Cabourg - clubeo

PNF : Stats de la 22 e journée du championnat!

30 avril 2016 - 19:36

Basket. Vingt-deuxième journée de Pré-Nationale féminine. Toutes les inquiétudes qu'on avait à propos de la Glacerie se sont confirmées dimanche dernier. Avec une équipe méconnaissable, l'USLG s'est inclinée face à un Bayeux opportuniste et qui devient du coup la seule équipe à avoir fait tomber les deux premiers du championnat. La Pré-Nationale est relancée car Equeurdreville (qui a obtenu une huitième victoire consécutive en s'imposant face à Ifs) n'a plus qu'un match de retard sur le leader. Dans les autres rencontres, Cherbourg l'a emporté face à Vire au terme d'un match disputé, Douvres solidifie sa troisième place en battant Tourlaville et Hérouville retrouve quelques couleurs après une belle victoire sur Mondeville. Le Caen Nord stoppe sa série de défaite face au BBC et Cabourg s'impose face à Pont-L'Évêque dans un match au score de poussins.

 

Après plusieurs semaines compliquées, marquées par des victoires par forfait et des matches remportés sans la manière, la Glacerie devait se ressaisir après la trêve lors de son déplacement à Bayeux. On ne peut pas dire que ce se soit passé comme prévu pour l'USLG, les Glacériennes se sont complètement plantées. Bayeux sort un bon match et c'est suffisant pour faire tomber le leader (+4). Le CSB devient la seule équipe du championnat à avoir fait tomber Equeurdreville et la Glacerie, une belle performance. Les Bajocasses bataillent toujours pour grimper à la seconde place (satané point de pénalité). Gros plan sur ce match. Du côté du leader, c'est un bon coup de massue sur la tête mais qui pourra aussi servir de piqûre de rappel.

 

Car derrière, Equeurdreville est toujours là, l'ancien pensionnaire de N3 a profité de la réception d'Ifs pour engranger une huitième victoire consécutive. Dans ce match ennuyeux au possible, l'USTBE n'aura encaissé que... 27 points.

 

Dans la catégorie « matches ennuyeux », nous avons aussi l'opposition entre Caen Nord et Bretteville. Le score est élevé, il y a eu des égalités et pourtant, ce ne fut pas franchement captivant. On retiendra que le CNB a très bien géré sa fin de match (+19) pour mettre fin à sa série de défaites. Autre match qui ne restera pas dans les annales, le duel entre Cabourg et Pont-LÉvêque, remporté par les Cabourgeaises (+8). Pas besoin de long discours, jeter un œil au score de la mi-temps suffit : 14-10.

 

On a eu droit à une belle opposition entre Cherbourg et Vire, une opposition qui a tourné à l'avantage des Cherbourgeoises. Le match entre Mondeville et Hérouville fut lui aussi intéressant et intensif, quoiqu'en laisse penser l'écart (+31 pour HB). Enfin, Douvres fait le nécessaire à Tourlaville pour repartir avec une victoire lui permettant de rester troisième au classement.

 

Comme chez les garçons, on a eu quelques performances au scoring (Yssembourg à 28 points, Guilbert à 27, Guermont à 26...).

 

Les chiffres de la journée :
- 27, soit le nombre de points encaissés par Equeurdreville.
- 1, la Glacerie n'a plus qu'un seul match d'avance sur Equeurdreville, rien n'est joué.
- 14-10 & 22-10, soit les scores à la mi-temps de CB – PLPAB et USTBE-CBI.
- 4, soit le maximum de 3-points marqués par une équipe (Hérouville et Bayeux) lors de cette journée.
- 30, soit le nombre de 3-points inscrits en tout et pour tout lors de cette journée. Les Warriors font ça en deux matches.
- 0% / 25%, quand on tente peu de lancers (Cabourg 0/2 et Ifs 1 /4), ce serait bien de tous les réussir.
- 100%, regardez Hérouville par exemple (4/4).
- 40% / 45.5% / 41.2%, que Equeurdreville et Pont-L'Évêque se plantent aux lancers, ça ne nous étonne plus vraiment. Par contre, Bretteville Cingal, ça nous déçoit un peu.
- 4, soit le nombre de quarts-temps où Equeurdreville encaissa moins de 10 points.
- 3, soit le nombre de quarts-temps où Hérouville encaissa moins de 10 points.

 

Les séries en cours : 8 victoires pour Equeurdreville / 22 défaites pour Bretteville-sur-Laize

 

Les affiches de la prochaine journée : DOUVRES vs CABOURG

 

AS CHERBOURG : 70
USM VIROISE : 65

[20-19, 19-17 (39-36), 17-18 (56-54), 14-11]

Match serré. Sous l'impulsion d'Yssembourg et de Bertault, l'ASC prend l'avantage. Vire ne lâche rien et ne compte qu'un point de retard. Second quart, Bertault et Yssembourg marquent tous les points de Cherbourg. Guermont rivalise au scoring et l'écart n'évolue que très peu : 39-36, score qui ne rassure pas Giot : « Nous sommes habitués aux matches à 50/60 points. Là, nous étions en danger car nous étions incapables de contrer les assauts adverses. » Vire alterne bien jeu rapide et adresse en périphérie. Troisième quart, l'USMV poursuit sur son tempo et prend l'avantage en s'appuyant sur Guermont (10 points). Les Cherbourgeoises multiplient les mauvais tirs, Pierre-Olivier Giot prend un temps-mort pour secouer ses joueuses. Réponse immédiate : Cherbourg réussit des stops défensifs et provoque des fautes. Malgré cela, les deux équipes sont toujours au coude à coude (+2 ASC). Dans le dernier quart, les Cherbourgeoises ne marquent que deux tirs mais obtiennent une cargaison de lancers. L'équipe défend bien, mène +10 à deux minutes de la fin mais se relâche et perd quelques ballons, permettant à l'USMV de revenir un peu, sans conséquence pour l'ASC gère sa fin de match. Belot Souffrant l'a mauvaise :« L'effectif réduit n'explique pas la défaite. On est en mesure de gagner, on mérite de gagner mais on perd sur des erreurs bêtes. » Guermont finit à 26 points. L'ASC équilibre son bilan. Cherbourg a provoqué des fautes (14/26 aux lancers) et s'est appuyé sur une Yssembourg très en forme (28 points).

 

Marque ASC : V. Pleven 7pts, M. Vallognes 2pts, E. Yssembourg 28pts, A. Poirier 2pts, C. Bertault 17pts, M. Hairon , C. Bled 14pts

Marque USMV : A. Ganne 2pts, C. Guermont 26pts, C. Helie 4pts, F. Tessereau 13pts, M. Tancrede 4pts, E. Ficet 5pts, J. Villette 9pts, C. Madelaine 2pts

 

CAEN NORD BASKET : 86
BRETTEVILLE BC : 67

[18-14, 23-21 (41-35), 19-17 (60-52), 26-15]

Deux équipes restant sur de longues séries de défaites et ne comptant que six joueuses sur la feuille... On s'attendait à un match pas forcément très palpitant et on n'a pas été déçu. Malgré toute la bonne volonté des joueuses, Dieu que l'on s'est ennuyé. Le premier quart est disputé mais Caen Nord parvient à prendre 4 points d'avance grâce à l'adresse extérieure de Leroy. Dans le second quart, le scoring va se tourner vers l'intérieur, Godard (11 points) et Guilbert (10 points) se répondent par paniers interposés. Ayant profité de quelques lancers, le CNB mène +6 à la mi-temps. Le troisième quart voit Bretteville revenir, Michel et Lecomte soutiennent Guilbert au scoring et le BBC égalise. Le match est serré mais reste peu attractif. Lecourtois, Heudron, Godard et Vautier vont relancer la machine nord-caennaise, concluant la période par un 10-2 afin de compter 8 points d'avance. Les locales sont lancées et n'ont plus qu'à dérouler. Sous l'impulsion d'Abascal Carral, Caen Nord creuse l'écart. Guilbert a beau se démener pour réduire l'écart, ça ne change rien et le CNB s'impose de 19 points. Bretteville-sur-Laize y a cru mais le physique a craqué en fin de troisième période, l'équipe a dû terminer le match avec quatre joueuses sur le parquet. Encore une fois, Guilbert a beaucoup scoré (27 points). Les Nord-Caennaises mettent fin à une série de cinq défaites. L'équipe a mené quasiment tout le temps et a remporté toutes les périodes. Tout le monde marque au moins 8 points (mention à Godard et ses 23 points) et l'équipe a su réagir dès le retour adverse.

 

Marque CNB : J. Abascal Carral 15pts, A. Leroy 8pts, S. Vautier 11pts, M. Heudron 14pts, M. Lecourtois 15pts, C. Godard 23pts

Marque BBC : C. Lecomte 9pts, C. Kergosien 8pts, A. Guilbert 27pts, A. François 9pts, M. Michel 10pts, C. Lebourgeois 4pts

 

PL TOURLAVILLE B : 56
DOUVRES BCN : 64
[10-21, 12-15 (22-36), 19-14 (41-50), 15-14]

Sans faire un grand match, Douvres a maîtrisé son sujet en menant tout le temps. Le DBCN démarre bien, la défense est en place et l'attaque tourne correctement en trouvant des solutions dessous. Les Douvraises provoquent pas mal de fautes et obtiennent des lancers. Côté tourlavillais, c'est plus compliqué : « On est naïf dans nos choix, c'est poussif, on fait de mauvais choix et on se frustre. » +11 pour Douvres. Ça s'équilibre un peu dans le second quart, l'écart passe à +14. En troisième période, les Douvraises vont un peu lever le pied, faisant de la passe à dix. Le PLTB en profite pour revenir un peu au score, l'équipe obtient elle aussi des lancers et peut compter sur une Pasco à 10 points dans la période. Tourlaville revient à -9. Le DBCN ne s'inquiète pas outre-mesure de ce retour et gère la dernière période. Avec la victoire du CNB, le PLTB perd une place au classement. Après un départ compliqué, Tourlaville a réussi à produire du basket et à faire des stops. L'entraîneur reste satisfait : « Quand on voit comment on s'organise sur nos semaines d'entraînement, c'est plutôt satisfaisant face à une telle équipe. » A noter les 21 points de Pasco. Douvres a su capitaliser sur l'écart créé après le premier ¼ d'heure de jeu. Le fait d'avoir un banc a bien sûr aidé (28 points contre 7 pour Tourlaville). Joli collectif avec une marque extrêmement répartie. Avec cette troisième victoire consécutive, le DBCN consolide sa troisième place avant de recevoir Cabourg mercredi. Un match où beaucoup de lancers furent tirés (18/29 PLTB, 21/38 DBCN).

 

Marque PLTB : S. Durel 12pts, F. Jeanne , C. Leclerc 8pts, E. Pauze 6pts, C. Pasco 21pts, M.J. Reault 7pts, A. Mache 1pt, E. Lamotte 1pt

Marque DBCN : S. Dutour 3pts, A. Rives 13pts, M. Gautier 7pts, F. Marie 10pts, C. Besançon 5pts, J. Levernieux 6pts, P. Poinot 6pts, A. Antoine-Cochard 12pts, S. Montembault 2pts

 

CS BAYEUX : 69
US LA GLACERIE : 65

[15-16, 14-17 (29-33), 16-15 (45-48), 24-17]

Si vous vous souvenez bien, avant la trêve, la Glacerie n'était pas au mieux de sa forme, enchaînant les victoires mais aussi les performances moyennes. On se disait que les vacances feraient du bien au leader, on se trompait. L'USLG termine le premier quart à +1 mais n'est pas dedans. Crocquevieille marque 10 points dans le second quart et les Bajocasses collent toujours aux basques des Glacériennes (-3). On ne reconnaît pas la Glacerie, ça défend approximativement, ça tire au bout de cinq secondes... Ça va un peu mieux dans le troisième quart mais les filles de Jérôme Luce ratent plusieurs fois l'occasion de prendre une dizaine de points d'avance. Du coup, le CSB est toujours dans le match (-3), bien aidé par les 3-points de Leroy. On saute direct à la fin du quatrième quart (entre-temps, Kieda, Barthes-Raucq, Delœuvre et Bouin sont sorties pour cinq fautes). 67-65 et une dizaine de secondes à jouer, l'USLG file en contre-attaque mais rate le tire, rebond offensif et faute de Bayeux. Remise en jeu et nouvelle faute du CSB. La Glacerie obtient deux lancers, le premier est raté, le second est refusé. Temps-mort, les Glacériennes font une faute volontaire et Mallet ne tremble pas sur la ligne : 2/2. 4 points d'écart et trois secondes à jouer... c'est fini. Un match serré avec un avantage jamais supérieur à 8 points et six égalités. Une claque derrière la tête pour le leader, le coach est dépité : « On a été inexistant. Ça confirme les inquiétudes des semaines précédentes. On tire la sonnette d'alarme, on attend une réaction, et puis rien... On n'a plus le droit à l'erreur. Tout le temps qu'on a été chasseur, on a joué libéré et depuis qu'on est leader, on se met une pression pas possible. Maintenant, c'est passé, il faut repartir à fond dès mercredi à l'entraînement et revenir avec la banane. » Tout est dit, l'USLG a rivalisé de maladresse : un seul 3-points (et encore, avec de la chance) et 7 paniers à mi-distance. Les Bajocasses étaient bien sûr ravies après leur victoire, l'équipe a su se montrer opportuniste en profitant du non-match de l'adversaire. Bonnes performance de Leroy et Crocquevieille (17 points chacune). Le CS Bayeux avait bien préparé ce match et devient du coup la seule équipe à avoir fait tomber Equeurdreville et la Glacerie. Respect ! Concernant le duel assez attendu de nos polonaises préférées, on ne va pas dire que la montagne a accouché d'une souris mais pas loin. Kieda réalise un bon premier quart alors que Cybulska passe un peu à côté mais par la suite, aucune joueuse n'a vraiment pris l'ascendant, la différence s'est faite ailleurs.

 

Marque CSB : C. Lacour , L. Acheen 5pts, A. Castel 1pt, P. Leroy 17pts, A. Crocquevieille 17pts, L. Barthes-Raucq 4pts, B. Mallet 9pts, K. Kieda 16pts

Marque USLG :K. Cybulska 13pts, P. Drean , O. Raynel 8pts, S. Deloeuvre 5pts, F. Sorel 13pts, L. Lecacheur 8pts, C. Tuambilangana Capitaine 11pts, M. Bouin 2pts, I. Addou 5pts

 

CABOURG BASKET : 46
PONT-L'EVEQUE PAB : 38
[6-2, 8-8 (14-10), 13-11 (27-21), 19-17]

« Non-match », « mauvais », « triste », « naufrage », « catastrophique »... Des mots prononcés par le coach vainqueur, ça vous donne le niveau du match. Avant de parler de la rencontre, jetez un coup d’œil au score de la mi-temps, non sérieusement, regardez. C'est bon, vous avez vu ? Bien. Premier quart : 6-2... Second quart ? C'est un peu mieux, 8-8. Au moins le match est serré (+4 pour Cabourg à la pause). Les équipes se réveillent un peu dans le troisième quart. Guidées par Percheron, les Cabourgeaises mènent +6. Le score du dernier quart contraste avec le reste du match. Un dernier quart où les Pontépiscopiennes craquent un peu comme l'explique Trehet : « Cela peux paraître paradoxale par rapport au score de dire cela mais sur ce genre de match, l'équipe qui défend moins bien ne serait-ce que deux minutes est sanctionnée. » Après s'être rapproché des locales, les joueuses de Pont-L'Évêque laissent filer les quatre dernières minutes. Quatrième défaite de suite pour le PLPAB, l'équipe a mené un peu en début de match et s'est rapprochée de CB en milieu de quatrième quart mais sans parvenir à reprendre l'avantage : « Quand ça veut pas, ça veut pas. » Du côté des Cabourgeaises, on ne retiendra que la victoire : « C'était pas brillant brillant. Un de ces jours où rien ne marche, heureusement que Pont-L'Évêque n'était pas non plus dans un grande jour. Les filles n'étaient pas dedans... » Les deux lancers obtenus seulement (les deux seront ratés) témoignent du manque d'agressivité cabourgeais, mais la victoire est là...

 

Marque CB : Le. Colange 10pts, C. Paillard 9pts, F. Bathily 6pts, N. Percheron 15pts, B. Buisson , E. Barbey 2pts, C. Lagoutte 2pts, L. Duval 2pts

Marque PLPAB : E. Juin , S. Boire 2pts, C. Boisbluche , B. Joly 5pts, Lo. Colange 10pts, M. Perrier 7pts, M. Gaudin Thomas 2pts, J. Domnesques 12pts

 

U.S.T.B. EQUEURDREVILLE : 49
CB IFS : 27

[12-8, 10-2 (22-10), 19-8 (41-18), 8-9]

Ce match rivalise avec la rencontre CNB-BBC pour le titre de match le plus ennuyeux. Ifs se déplace sans sa meilleure joueuse (Pierre-Desire), remplacée par Pannetier de N3. Le premier quart donne le ton d'un match peu offensif, l'USTBE fait zone et ce sera ainsi pendant toute la partie. Le CBI peine à attaquer la zone et prend 4 points de retard. Second quart, les Ifoises ne marquent que 2 points. Equeurdreville ne fait pas un grand match offensivement (seule Dubost a un peu d'adresse) mais c'est suffisant pour prendre 12 points d'avance. Le score à la mi-temps ? Un magnifique 22-10. Les locales sont très agressives sur leur zone et Ifs perd ballon sur ballon. Par l'intermédiaire de Joly, les Equeurdrevillaises retrouvent un peu de l'allant en attaque sur le troisième quart et font grimper l'écart à +23. Le dernier quart est anecdotique. Jamais Ifs n'aura réussi à dépasser les 10 points marqués dans un quart-temps. Gênées par les intérieures adverses et ne trouvant jamais de rythme en attaque, les Ifoises se sont vite résignées. Il faudra réagir face à l'ASC : « On a une revanche à prendre contre Cherbourg. L'objectif est de tout gagner jusqu'à la fin de saison. » Cela nous fait huit victoire consécutives pour l'USTBE et, comme la Glacerie s'est inclinée, Equeurdreville revient à un bilan similaire au leader. L'USLG a toujours le point-average sur les filles de l'UST. Le match était plié après quinze minutes. Le jeu offensif fut un peu trop unidimensionnel (l'absence de Brionne n'aidant pas) mais, comme souvent, la défense a suffit à faire la différence.

 

Marque USTBE : O. Bavay 4pts, E. Dubost 14pts, M. Lods , S. Leboulllenger , F. Veron 8pts, M. Joly 14pts, L. Veron 9pts

Marque CBI : C. Migraine , E. Dziuk 7pts, A. Geraudel 4pts, E. Boudet 6pts, G. Ollo 2pts, C. Françoise 4pts, L. Pannetier 4pts

 

USO MONDEVILLE : 33
HEROUVILLE BASKET : 64
[9-13, 7-19 (16-32), 5-15 (21-47), 12-17]

Score un peu trompeur dans le sens où ce fut un match intéressant, avec beaucoup d'intensité et de sérieux des deux côtés. La défense hérouvillaise limite l'USOM à deux paniers dans le premier quart mais les Mondevillaises compensent par les lancers pour ne compter que 4 points de retard. L'écart se creuse dans le second quart. Les locales sont agressives, motivées mais ratent des paniers faciles. Ceci, combiné à un gros manque d'adresse dû à la pression défensive de Hérouville, explique les 16 points d'écart à la pause. On notera que Seigneurie score 12 points dans le second quart. Troisième quart sur la même dynamique, la défense de HB étouffe Mondeville : « On défend bien, on développe une agressivité qu'on n'avait plus vu depuis longtemps. Une grosse implication et une bonne écoute explique ce match plein. » Peu habituée à une telle pression défensive, l'USOM prend 26 points de retard. Les Hérouvillaises n'ont plus qu'à gérer le dernier quart. L'écart est sévère pour les jeunes Mondevillaises qui n'ont rien lâché : « Ce fut un match dur physiquement pour les deux équipes et, pour une fois, on n'a pas lâché, même mené de 30 points. » Hérouville va un peu mieux ces derniers temps et le confirme sur ce match. Derrière une Seigneurie à 20 points, toutes les filles ont apporté. Surtout, l'équipe a retrouvé une envie, ce qui a grandement satisfait le coach : « Quand d'autres terminent dans la difficulté leur saison, nous on retrouve un élan et un plaisir de jouer ensemble. Bravo ! » Ah oui, et 100% aux lancers... à 4/4.

 

Marque USOM : E. Perrotin 3pts, M. Joba 6pts, M. Vernon 6pts, S. Bouabib 2pts, L. Viseur 2pts, A. Goudeau 1pt, F. Panier 10pts, M. Herbline 3pts

Marque HB :E. Jeanne 11pts, P. Routaboul 7pts, C. Houlette 10pts, C. Delestree Kerzerho 2pts, N. Fortin , C. Miquelot 6pts, C. Seigneurie 20pts, M. Demante 8pts

 

CLASSEMENT

1

U.S. LA GLACERIE [M*]

20v - 2d

42pts

+486

2

U.S.T.B. EQUEURDREVILLE [M*]

20v - 2d

42pts

+325

3

DOUVRES B.C.N. [M*]

15v - 7d

37pts

+123

4

CABOURG BASKET [M*]

14v - 8d

36pts

+102

5

C.S. BAYEUX (-1 pén) [M*]

15v - 6d

36pts

+159

6

HEROUVILLE BASKET(-1 forf) [M*]

14v - 7d

35pts

+248

7

C.B. IFS[M*]

12v - 10d

34pts

+64

8

A.S. CHERBOURG [M*]

11v - 11d

33pts

-32

9

U.S.M. VIROISE[M*]

9v - 13d

31pts

-101

10

CAEN NORD BASKET (▲ 1) [M*]

7v - 15d

29pts

-139

11

P.L. TOURLAVILLE BASKET (▼ 1) [M*]

7v - 15d

29pts

-162

12

U.S.O. MONDEVILLE BASKET [M*]

5v - 17d

27pts

-288

13

PONT-L'ÉVÊQUE P.A.B. [M*]

5v - 17d

27pts

-242

14

BRETTEVILLE BASKET CINGAL (-1 forf) [▼R]

0v - 21d

21pts

-503

[M*] : maintenu
[▼R] : relégué en Régionale 1
Sont surlignées en gris les équipes désormais hors-course pour le Titre

Selon les résultats des équipes bas-normandes en N3, le nombre de descentes peut varier. Il n'y aura qu'une descente si aucune équipe ne descend de N3, il y aura deux descentes si 1 à 2 équipes descendent de N3, il y aura trois descentes si 3 à 4 équipes descendent de N3.

Ifs, la Hague, Douvres et l'Avant-Garde sont maintenues. Il n'y aura qu'une descente.

 

TOP 10 SCOREUSES PNF DE LA 22ème JOURNÉE :

CLASS

JOUEUSE

POINTS

1

E. Yssembourg (ASC)

28pts

2

A. Guilbert (BBC)

27pts

3

C. Guermont (USMV)

26pts

4

C. Godard (CNB)

23pts

5

C. Pasco (PLTB)

21pts

6

C. Seigneurie (HB)

20pts

7

C. Bertault (ASC)

17pts

#

A. Crocquevieille (CSB)

17pts

#

P. Leroy (CSB)

17pts

10

K. Kieda (CSB)

16pts

   

Commentaires

juin
juin