CABOURG BASKET : site officiel du club de basket de Cabourg - clubeo

PNM : Stats de la 22e journée - Caen Nord Champion !

29 avril 2016 - 22:59

Basket. Vingt-deuxième journée de Pré-Nationale Masculine. Ça y est, le Caen Nord Basket a confirmé sa superbe saison : avec leur belle victoire à Bayeux, les Nord-Caennais sont sacrés Champions de Basse-Normandie et se retrouvent promus en Nationale 3. Grandissime favori en début de saison, le CNB a assumé son statut, félicitations ! Dans les autres matches, la Glacerie, Mézidon-Argences-Bellengreville et Ouistreham se sont imposés et continuent donc de batailler pour la seconde place. On notera que MAB s'est imposé au buzzer. Malgré leurs nouvelles défaites, Saint-Lô et Bretteville ne sont toujours pas relégués, la Hague s'étant également inclinée. Cabourg, Hérouville et Alençon continuent leur bataille en milieu de tableau.


 

Est-ce qu'il y avait encore du suspense sur le nom du futur Champion ? Honnêtement non, l'affaire était réglée depuis quelques semaines tant le CNB avait réussi à prendre le large au classement. Face à des Bajocasses volontaires, les Nord-Caennais ont dû attendre la fin du second quart pour que la machine se mette en route. Après, le leader s'est transformé en rouleau-compresseur (+27). Gros plan sur ce match qui consacra un Caen Nord qui a bien célébré son titre de Champion de Pré-Nationale.

 

Dans les autres rencontres, la Glacerie, Mézidon-Argences-Bellengreville et Ouistreham se sont imposés respectivement face à la Hague, Saint-Lô et l'ASPTT. Du coup, les équipes sont toujours candidates à l'obtention de la seconde place, pour le moment propriété de la Glacerie. On notera que MézArBel s'est imposé d'un point face à l'ASPTT grâce à un tir au buzzer de Michael Legrix à... 0.2 secondes de la fin !

 

Après vingt premières minutes compliquées et malgré un effectif très réduit, Hérouville a réussi à revenir de Bretteville-sur-Odon avec une victoire de 32 points. Malgré cette nouvelle défaite, le LCBO n'est toujours pas officiellement relégué (le SSL non plus) car la Hague s'est inclinée également (septième défaite de suite).

 

Outre MAB – ASPTT, le duel entre Ifs et Cabourg fut l'autre match serré de la journée. Un duel qui a tourné à l'avantage des Cabourgeais (+3) suite à quelques décision arbitrales qui n'ont pas plu aux Ifois. Enfin, Alençon est parvenu à se défaire d'une équipe sud-caennaise courageuse mais pénalisée par son effectif réduit.

 

Une journée marquée par de belles performances au scoring (Lucenay à 31 points, Boirel à 30, Parment à 26...).

 

NDLR : Le CS Bayeux perd trois places au classement à cause d'un point de pénalité. Ce point de pénalité est dû au match face à la Glacerie où Bayeux a fait jouer Keita alors que, ayant été disqualifié plus tôt dans la journée (en tant que coach), et ce avec rapport, il ne devait pas participer au match.

 

Les chiffres de la journée :
- 14, soit le nombre de joueurs ayant atteint les 20 points marqués lors de cette journée.
- 5, soit le nombre d'équipe ayant dépassé les 80 points marquées. Toutes se sont imposées.
- 9, soit le nombre de fois que le Caen Nord a atteint les 90 points marqués.
- 24.4, le CNB a quand même survolé la saison avec un différentiel de +24,4 points par match.
- 75% / 85.7% / 88.9% / 75%, il y a des équipes (Bayeux, ASPTT, Alençon, Saint-Lô) qui mettent leurs lancers. Mais le pire, c'est que trois de ces équipes se sont inclinées.
- 44.4% / 30.8% / 42.1% / 45.8%, et puis il y en a d'autres (la Glacerie, Bretteville, Cabourg, Caen Sud) où on ne cherche plus à comprendre...
- 0.2, en secondes, le temps restant au chrono avant le buzzer-beater de Mézidon-Argences-Bellengreville.

 

Les séries en cours :9 victoires pour Caen Nord / 7 défaites pour la Hague

 

Les affiches de la prochaine journée :LA GLACERIE vs ALENÇON (et CABOURG vs BAYEUX)

 

CS BAYEUX : 65
CAEN NORD BASKET : 92
[16-13, 17-28 (33-41), 15-30 (48-71), 17-21]

Les Nord-Caennais étaient sur-motivés pour cette rencontre, deux choses expliquent cela : la première est qu'une victoire leur garantissait le Titre et donc l'accession en N3 (ce qui est déjà une bonne motivation) mais de plus, ce fut face à Bayeux que le CNB vit ses espoirs de montée réduits à néant lors de la saison précédente. Face au leader se dressait une équipe bajocasse bien décidée à ne pas laisser son adversaire célébrer le Titre sur son parquet.

 

Et d'ailleurs, le premier quart illustre bien le fait que le CSB ne souhaite pas faire de la figuration. Malgré les absences de Monrocq, Trochon et Keita, les locaux démarrent bien. Mené par Raucq, Bayeux est agressif et force le Caen Nord à commettre des fautes. De plus, l'équipe exploite la moindre petite erreur adverse pour obtenir quelques shoots ouverts. Les Nord-Caennais sont un peu à la peine en attaque, même s'ils retrouvent un semblant d'allant grâce à Bravo et Renaux. Le leader n'arrive pas à imposer son rythme et se retrouve mené de 3 points.

 

On notera que les supporters du CNB ont fait le déplacement en très grand nombre et qu'ils font péter les décibels. En début de seconde période, les visiteurs retrouvent un tout petit peu la forme. La défense s'intensifie et le buzzer des 24 secondes retentit deux fois. Le Caen Nord va chercher ses paniers à la dure, dans la peinture et aux lancers. On assiste à un match défensif et physique où il y a un peu de friction et même un peu de trash-talking. Le petit regain de forme du CNB est trop bref et Bayeux reprend l'avantage 33-26. A signaler : une jolie claquette-dunk de Bovalis. Le CSB joue physique, Queval met quelques paniers à 3-points qui font mal à la défense adverse, on se dit qu'il va y avoir match...

 

Sauf qu'en moins de trois minutes, le CNB va totalement renverser la situation en infligeant à son hôte un cinglant 15-0 ! C'est un 3-points de Monteiro qui allume la mèche. Derrière, Brunelle réussit un panier avec la faute. Bayeux commence à râler car l'équipe est pénalisée par les fautes. En fin de période, Jandia parvient à envoyer deux missiles derrière l'arc et les joueurs d'Alain Thiébot rentrent au vestiaire avec 8 points d'avance et surtout en s'étant emparé de la dynamique du match. Ce bon passage s'explique par une grosse intensification de la pression défensive.

 

Dans le troisième quart, les joueurs de la Folie Couvrechef vont creuser doucement mais sûrement l'écart. Un joueur règne sur cette période : William Parment. Le n°11 du CNB est intenable et réussit tout ce qu'il veut, jugez plutôt : 16 points à 7/8 aux tirs (7/7 à 2-points). Si la bonne présence au rebond et en défense du Caen Nord fait du bien, c'est surtout l'attaque qui fait la différence avec 30 points marqués en dix minutes. Il y a beaucoup de rythme, de course et avec son effectif réduit (plus un problème de fautes), le CSB peine à suivre. Axel Thiébot conclut la période par un 3-points qui ravit les supporters du CNB et l'écart monte à 23 points.

 

Malgré ce large écart, les Bajocasses jouent jusqu'au bout. Queval confirme son bon match avec deux nouvelles réussites derrière l'arc. En face, le Caen Nord joue libéré, Thiébot, Brunelle, Monteiro, Parment, Bravo et J.B. Teissedre, tous participent à la marque. Ce dernier quart est malheureusement marqué par la disqualifiante de Mesnival qui, après s'être emmêlé les pieds dans les jambes d'un Monteiro à terre, a retiré sa jambe avec un peu trop de vigueur au goût de l'arbitre.

 

Plus la fin du match se rapproche, plus le vacarme produit par le public des visiteurs est de plus en plus assourdissant. Les sourires commencent à se dessiner sur les visages des joueurs du Caen Nord, l'écart augmente encore un peu, les secondes continuent de s'égrainer et le buzzer final retentit. Le Caen Nord explose de joie, les joueurs se précipitent sur le terrain, rapidement rejoints par leurs supporters, ça y est : LE CAEN NORD BASKET EST CHAMPION DE PRÉ-NATIONALE ET MONTE EN NATIONALE 3 !

 

Quelques mots sur Bayeux qui a livré un bon match et qui a démontré une volonté de ne pas se laisser marcher sur les pieds (l'antisportive et la disqualifiante peuvent en témoigner). Le CSB confirme qu'il fait partie des meilleurs du championnat en ce qui concerne les lancers (12/16). Vu le niveau affiché par l'adversaire, pas sûr que les présences de Monrocq, Trochon et Keita auraient permis d'obtenir la victoire mais il est clair que ces absences étaient des armes en moins. Peut-être qu'à un moment (à tort ou à raison, ce n'est pas à nous de le dire), les Bajocasses se sont un peu trop focalisés sur l'arbitrage.

 

Concernant le Caen Nord, que dire ? Après un départ compliqué, le CNB s'est enflammé en fin de seconde période. Tout le monde a marqué, l'équipe a réussi 11 paniers à 3-points (à 40% de réussite) et a su se montrer agressif dans l'attaque du cercle avec 27 lancers obtenus (pour 15 réussites). 26 points pour Parment. A quatre journées de la fin, les Nord-Caennais sont donc déjà assurés de terminer premiers et iront jouer dans quelques semaines le Titre de Normandie.

 

Évidemment, la fête a été au rendez-vous. Les supporters ont fait exploser les confettis sur le terrain, les joueurs dansaient, sautaient, chantaient, se serraient dans les bras. Les compagnes des joueuses ont eu la bonne idée de leur faire des casquettes avec le logo et les couleurs du club où il était marqué « En Nationale 3. » Le champagne a coulé dans les vestiaires, le coach est passé sous la douche et même les cigares étaient de sortie. A noter que les joueurs et supporters ont bien évidemment tout nettoyé après leur célébration, bravo. Une belle fête qui s'est poursuivie tard en boîte, mais cela ne nous regarde pas...

 

On s'en doutait depuis quelques temps maintenant mais ça y est, le Caen Nord est officiellement Champion. 21 victoires pour une seule défaite, bravo messieurs !

 

Marque CSB : G. Mesnival , R. Marie 10pts, G. Couture 9pts, T. Leger 2pts, G. Raucq 11pts, A. Bovalis 10pts, A. Queval 16pts, T. Montreuil 7pts

Marque CNB : B. Renaux 9pts, B. Brunelle 6pts, R. Bravo 15pts, A. Thiebot 7pts, C. Teissedre 2pts, Y. Monteiro 8pts, W. Parment 26pts, J.B. Teissedre 8pts, Y. Jandia 11pts

ABC LA HAGUE : 67
US LA GLACERIE : 83
[19-20, 16-18 (35-38), 12-18 (47-56), 20-27]

Match qui sentait la fin de saison. La Hague démarre plutôt bien, arrivant à trouver des solutions face à l'individuelle glacérienne. En face, le scoring de Capitaine et Le Guest permet à l'USLG de faire jeu égal et de prendre un petit point d'avance. La partie reste équilibrée dans le second quart-temps, l'ABCH met quelques tirs lointains tandis que Le Guest est toujours aussi efficace. Un 3-points de Neiers permet à la Glacerie de compter 3 points d'avance à la pause. Le troisième quart est plus difficile pour les locaux qui éprouvent des difficultés à attaquer la zone. Capitaine va marquer 6 points consécutifs et les visiteurs vont mener +9. La fatigue commence à se faire sentir du côté des Urvillais-Nacquevillais et les Glacériens parviennent à faire la différence. Ça nous fait sept défaites consécutives pour cette équipe de la Hague qui devra encore patienter pour assurer son maintien. Le manque de rotation a été préjudiciable, notamment défensivement. L'ABCH se déplacera chez les Postiers pour tenter de stopper sa série de défaites. Cette victoire permet à l'USLG de redresser un peu la tête après la claque reçue face à l'AJSO. En revanche, les Glacériens n'ont plus la possibilité de rattraper Caen Nord (on pense qu'ils s'en doutaient depuis quelques temps). Concernant la partie, la Glacerie a fait le nécessaire sans faire un grand match. Toute l'équipe marque, suivant le sillage d'un Le Guest à 23 points. L'USLG a fait la différence grâce à son expérience et solidifie sa seconde place. Ce match fut un festival de lancers ratés (13/25 ABCH, 12/27 USLG).

 

Marque ABCH :Q. Bertrand 17pts, R. Dubreucq 12pts, J. Cauchebrais 6pts, J. Dardol 11pts, A. Lourdin 14pts, C. Cauvin 4pts, J. Lerebourg 3pts, G. Guilbert

Marque USLG : A. Le Lezec 5pts, C. Hennequin 9pts, C. Le Royer 9pts, B. Droumaguet 4pts, T. Capitaine 15pts, G. Le Guest 23pts, Y. Pottier 4pts, A. Sintes 2pts, M. Neiers 12pts

 

AJS OUISTREHAM : 88
S SAINT LOIS M : 75

[21-25, 18-14 (39-39), 25-20 (64-59), 24-16]

Se déplacer en effectif réduit à Ouistreham, équipe qui ne compte qu'une seule défaite sur la phase retour et qui venait de coller une piquette au second de PNM... La tâche s'annonçait difficile pour les Laudiens. Pourtant, ces derniers démarrent bien : « On court et du coup on a des paniers faciles. On est adroit à l'extérieur et le ballon circule bien. » Saint-Lô aurait pu avoir une avance plus conséquente (+4) mais Boirel et Vrel se chargent de sauver les meubles. L'AJSO passe en homme-à-homme et ça fonctionne, les visiteurs perdent des ballons. La zone du SSL gêne les locaux mais Boirel poursuit son chantier en attaque (10 points) et permet à son équipe d'égaliser 39-39. L'AJSO perd Henry sur blessure mais ça n'empêche pas Lechevalier (et Vrel, toujours aussi régulier) de faire passer Ouistreham à +6. Saint-Lô fatigue mais la réussite à 3-points lui permet de rester en vie. Sous l'impulsion de Lagueste, les Maritimes vont prendre 15 points d'avance. Les Laudiens ne lâchent rien et durcissent la défense. Sauf que les individualités de l'AJSO font la différence. Malgré cette nouvelle défaite, l'entraîneur est satisfait : « Les gars ont partagé la balle, ont été solidaires en défense. Ce fut un plaisir de les coacher samedi soir. » Les huit égalités prouvent que Saint-Lô s'est accroché. Ouistreham a bien géré après la mi-temps. Vrel sort encore un bon match (24 points) et Boirel (30 points) aurait pu faire un carnage avec un peu plus de précision. L'AJSO reste en embuscade pour la seconde place. Équipes correctes aux lancers (10/15 AJSO, 9/12 SSL).

 

Marque AJSO : M. Legoupil , A. Lagueste 17pts, T. Lechevalier 12pts, G. Henry 5pts, M. Boirel 30pts, S. Vallee , E. Vrel 24pts

Marque SSL : T. Oberto 3pts, K. Sonko 20pts, F. Desdoit 6pts, R. Saadaoui 5pts, M. Yapobi 12pts, A. Cotigny 15pts, G. Cotigny 14pts

 

LC BRETTEVILLE-SUR-ODON : 52
HEROUVILLE BASKET : 84
[15-17, 16-21 (31-38), 12-28 (43-66), 9-18]

Hérouville se déplaçait avec un effectif très diminué (Laville, Camara, Houlette et Attila absents + le coach, remplacé par El Halouat) mais a livré une belle prestation. Le démarrage est un peu compliqué, la faute à un LCBO volontaire et s'appuyant sur un bon Bevan. Mais Tebourski prend les choses en main (10 points) et HB mène de 2 points. Dans le second quart, Guerfia prend feu en scorant les 15 premiers points de son équipe ! Cependant, Bretteville-sur-Odon est toujours dans le match et n'a que 7 points de retard à la mi-temps. La différence entre les deux équipes est illustrée dans le troisième quart. On ne reconnaît plus les Brettevillais, si motivés en début de partie. Les Hérouvillais intensifient leur défense et accélèrent en attaque, les 3-points pleuvent et c'est au tour d'Onillon de se montrer (13 points). Il reste un quart-temps mais le match est déjà joué (+23). Hérouville n'a plus qu'à gérer un dernier quart où les locaux lâchent l'affaire. Avec la nouvelle défaite de la Hague, le LCBO n'est toujours pas officiellement relégué mais à mois d'un miracle, ce n'est qu'une question de temps : « Il nous faut terminer la saison avec courage et dignité, même si tout est joué. » Ça n'aurait rien changé mais les lancers n'ont pas aidé (4/13). Il faut aussi dire que le promu est tombé face à une équipe hérouvillaise particulièrement adroite derrière l'arc avec 10 tirs primés. Guerfia, Tebourski et Onillon compilent 73.8% des points de leur équipe. Un match plein où HB a su mettre de l'intensité quand il le fallait. A noter un bon arbitrage.

 

Marque LCBO : R. Kukla 6pts, D. Petitboulanger 3pts, F. Bevan 16pts, T. De Tournadre 9pts, A. Dekowski 5pts, N. Hebert 10pts, T. Sepchat , B. Boula 3pts

Marque HB : P.E. Marie 5pts, C. Tebourski 20pts, S. Guerfia 19pts, M. Le Borgne 3pts, J. Basnier 14pts, D. Onillon 23pts

 

CB IFS : 67
CABOURG BASKET : 70
[11-21, 18-17 (29-38), 14-8 (43-46), 24-24]

Début de partie à l'avantage des visiteurs, les Ifois ont des difficultés sur le repli défensif et sur la maîtrise de balle. En face, si l'effectif est amoindri (Suzanne absent), ça joue au basket et Cabourg mène +10. En seconde période, les Cabourgeais font un peu plus de zone. Collectivement, ça ne casse pas des briques du côté du CBI mais l'équipe perd moins de balles et arrive un peu à contenir l'adversaire en défense de zone. Levasseur score 9 points consécutifs et Ifs revient à -9. La physionomie du match n'évolue pas dans le troisième quart, dès que CB défend en individuelle, les locaux éprouvent beaucoup de difficultés à mettre la balle dessous. Malgré cela, et grâce à une défense de zone très solide (et un Levasseur en verve), le CBI revient à -3. Les équipes vont faire le yo-yo et à deux minutes du terme a lieu le tournant du match : on siffle une sortie pour Bouvet. Selon lui, il est poussé en touche (apparemment, le joueur adverse l'admet) et il conteste, faute technique. Miguel Callejas soutient son joueur et se prend également une technique. Cabourg fait 2/2, marque le panier, pique la balle dès la remise en jeu et marque à nouveau. Grâce à un peu d'adresse, Ifs revient mais se voit sanctionner d'une antisportive qui scelle le sort du match. La phase retour est difficile pour le CBI : « On est en vacances, on s'est entraîné une fois en trois semaines. » Maladroit aux lancers (8/19) mais les ayant mis quand il fallait, CB gagne une place au classement : « Je suis content du parcours de cette équipe construite un peu par hasard au mois d'août. »

 

Marque CBI : N. Le Roux 2pts, J. Adekunle 7pts, A. Levasseur 22pts, T. Legras 17pts, M. Bouvet 7pts, E. Peschard 7pts, A. Le Cornu 3pts, A. Laignel , M. Picard 2pts

Marque CB : A. El Rhoul 6pts, Y. Takerboust 23pts, R. Gayet 4pts, J. Nicolle 7pts, I. Luzayadio 2pts, S. Anakaba 15pts, G. Joseph Agathe 13pts

 

CTC MÉZIDON-ARGENCES-BELLENGREVILLE : 74
ASPTT CAEN : 73

[25-23, 15-20 (40-43), 23-10 (63-53), 11-20]

ALERTE BUZZER ! On passe rapidement sur une première partie en mode chassé-croisé. Renforcés par la N3, les Postiers mènent +3 à la pause. MAB doit composer avec quelques absences mais trouve des solutions en attaque. En défense, c'est par contre plus compliqué. Le scénario du match n'évolue pas dans la troisième période jusqu'à ce que l'ASPTT décide de faire boîte sur Villain. La tactique ne fonctionne pas et MézArBel prend 10 points d'avance. Sauf que la machine locale va s'enrayer, Dupont sort pour 5 fautes et en face, Dziuk, Barbier et Sardin permettent aux PTT de recoller à -1 alors à 31 secondes de la fin. Suite à mauvais tir de MAB, l'ASPTT remonte la balle et obtient la faute. Deux lancers, 0.2 secondes. Sardin fait 2/2, les visiteurs mènent +1. Temps-mort pour les locaux qui n'y croient plus beaucoup mais l'arbitre leur précise qu'une claquette est possible (« toucher » la balle pour l'envoyer dans le panier). Le coach met un système en place avec une passe lobée dans le dos de la défense. La balle arrive à Legrix qui « volleye » la balle dans le cercle, le panier compte ! Nouvelle courte défaite pour l'ASPTT. Les apports de Dziuk, Sardin et Barbier (12rbds), la domination au rebond (49-35) ainsi qu'un très beau 18/21 aux lancers n'auront pas suffi. La faute à beaucoup de maladresse : 36% aux tirs, 5/24 de loin, 24 balles perdues. MézArBel reste en course pour la seconde place. MAB ne fut pas plus adroit que son opposant (35% aux tirs, 7/34 à 3-points) mais a mieux géré la balle. Après, la pièce est tombée de son côté.

 

Marque CTC MAB : B. Querrien 9pts, R. Villain 19pts, F. Lemarinel 10pts, T. Ancerne 10pts, K. Leclerc 5pts, C. Dupont 14pts, M. Legrix 7pts

Marque ASPTT : J.A. Sardin 20pts, F. Poncel 4pts, N. Dziuk 21pts, T. Burnel , S. Crenel 9pts, B. Thomine 4pts, M. Hervieu , J. Barbier 10pts, F. Bazabas 5pts

 

CTC UBCU ALENCON : 86
CAEN SUD BASKET : 69
[27-18, 13-12 (40-30), 24-17 (64-47), 22-22]

Déjà qu'un match à Alençon est toujours compliqué, d'autres facteurs ne rassuraient pas Deters : « En se déplaçant avec six joueurs, on se doutait que la tâche allait être difficile. » Alençon mène +11 après le premier quart, Lucenay est déjà saignant (10 points) et Caen Sud est pénalisé par les fautes, au grand dam du coach : « Jeanne est sanctionné de 3 fautes en deux minutes. Deux sont contestables et les fautes sont sifflées par le même arbitre, je dis ça, je dis rien. » Du Deters dans le texte. L'écart n'évolue que très peu dans le second quart (+10). Caen Sud joue bien, fait douter son adversaire mais l'UBCUA est plus rodée. Les Ornais dominent au rebond et en troisième période, Lucenay fait à nouveau la loi (12 points). +17 pour Alençon. Les locaux gèrent bien le dernier quart malgré la motivation des joueurs adverses et s'imposent. Le manque de rotation a pénalisé les visiteurs et c'est dommage, Caen Sud a réussi à embêter l'UBCUA comme l'admet le coach local : « Ils se sont déplacés à six mais six bons joueurs qui ont fait leur match et n'ont rien lâché. » Un poil de réussite en plus (2 3-points, 11/24 aux lancers) et qui sait ? Avec cette victoire, Alençon gagne deux places. Les Ornais ont été sérieux (malgré un petit relâchement à la fin), collectifs et ont remporté la bataille au rebond. On ajoutera un joli 8/9 aux lancers (si on suit la feuille, l'UBCUA a fait... 8/7 aux lancers???). Mot de la fin pour Deters : « J’espère que les blessures vont prendre fin sinon, je vais devoir remettre le short et les arbitres sont contre cette idée (rires). »

 

Marque CTC UBCUA : R. Lavedrine 8pts, S. Enouf 13pts, R. Leroy 8pts, R. Gautier 8pts, J. Coisnard , G. Courteille 8pts, D. Lucenay 31pts, S. Grossi 10pts

Marque CsudB : A. Richard 5pts, J. Jiminiga 12pts, M. Depreeuw 17pts, J. Jeanne 7pts, R. Kaddachi 8pts, L. Le Pont 20pts

 

CLASSEMENT

1

CAEN NORD BASKET [P] [M*]

21v - 1d

43pts

+537

2

UNION SPORTIVE LA GLACERIE [M*]

17v - 5d

39pts

+196

3

CTC MEZIDON-ARGENCES-BELLENGREVILLE [M*]

16v - 6d

38pts

+155

4

AJS OUISTREHAM [M*]

15v - 7d

37pts

+236

5

CTC UBCU ALENÇON (▲ 2) [M*]

13v - 9d

35pts

+68

6

HEROUVILLE BASKET [M*]

13v - 9d

35pts

-10

7

CABOURG BASKET (▲ 1) [M*]

12v - 10d

34pts

-12

8

CERCLE SPORTIF BAYEUX (-1 pén) (▼ 3) [M*]

12v - 9d

33pts

-42

9

CLUB BASKET D'IFS [M*]

8v - 14d

30pts

-135

10

CAEN SUD BASKET [M*]

8v - 14d

30pts

-105

11

ASPTT CAEN [M*]

8v - 14d

30pts

-92

12

ASSUN BASKET CLUB DE LA HAGUE

6v - 16d

28pts

-163

13

LC BRETTEVILLE SUR ODON

3v - 19d

25pts

-374

14

STADE SAINT LOIS MANCHE

2v - 20d

24pts

-259

☆☆ : Champion de Pré-Nationale
[
P] : promu en Nationale 3
[M*] : maintenu
Sont surlignées en gris les équipes désormais hors-course pour le Titre

Selon les résultats des équipes bas-normandes en N3, le nombre de descentes peut varier. Il n'y aura qu'une descente si aucune équipe ne descend de N3, il y aura deux descentes si 1 à 2 équipes descendent de N3, il y aura trois descentes si 3 équipes descendent de N3 et enfin, il y aura 4 descentes si les quatre (donc toutes) équipes bas-normandes de N3 descendent.

L'ASPTT Caen et le CA Lisieux sont maintenus.
Cherbourg et le CBC vont redescendre en Pré-Nationale, il y aura au moins deux descentes.

 

TOP 10 SCOREURS PNM DE LA 22ème JOURNÉE :

CLASS

JOUEUR

POINTS

1

D. Lucenay (CTC UBCUA)

31pts

2

M. Boirel (AJSO)

30pts

3

W. Parment (CNB)

26pts

4

E. Vrel (AJSO)

24pts

5

G. Le Guest (USLG)

23pts

#

D. Onillon (HB)

23pts

#

Y. Takerboust (CB)

23pts

8

A. Levasseur (CBI)

22pts

9

N. Dziuk (ASPTT)

21pts

10

4 joueurs

20pts

 

Commentaires

juin
juin