CABOURG BASKET : site officiel du club de basket de Cabourg - clubeo

PNF : Stats de la 21e journée !

22 avril 2016 - 12:21

Basket. Vingt et unième journée de Pré-Nationale féminine. Tous les résultats de cette vingt et unième journée ont suivi la logique du classement. Avec un écart moyen de 17,7 points sur tous les matches de la journée, le suspense n'a pas été au rendez-vous. On pourra tout de même parler de la septième victoire consécutive d'Ifs, une victoire face à des Mondevillaises qui, malgré cette nouvelle défaite, sont désormais maintenues. Le maintien est joué, Bretteville est assuré de descendre. On notera que même si la Glacerie s'est imposée pour la vingtième fois consécutive, l'équipe inquiète et a été bien embêtée par Pont-L'Évêque. Attention, car Equeurdreville n'est pas si loin que ça.

 

NDLR : le retard de cet article est dû à un emploi du temps surchargé du rédacteur. Merci de votre compréhension.

 

On n'aura plus à se soucier du maintien car, alors qu'il reste encore cinq journées à jouer, il est déjà décidé. Après sa nouvelle défaite, Bretteville-sur Laize est officiellement relégué en R1. Face à Bayeux, le BBC s'est une fois de plus battu jusqu'au bout mais l'équipe adverse était bien au-dessus et surtout désireuse d'enchaîner avec une autre victoire après quelques contre-performances.

 

Cette défaite de Bretteville Cingal fait les affaires de l'USO Mondeville qui se maintient donc en PNF malgré une large défaite (-20) face à Ifs. Sans forcer, les Ifoises ont dominé la partie de la tête et des épaules en n'encaissant que 37 points. Les scores du premier et surtout du troisième quart nous font de la peine pour les Mondevillaises (15-6 et... 17-2). Le CBI confirme une fois de plus être l'équipe en forme du moment avec une sixième victoire consécutive.

 

Dans les autres matches, Douvres consolide sa troisième place en s'imposant après un match serré face à une équipe piège et, elle aussi, plutôt en forme : Cherbourg. On sent que la saison commence à être longue pour les Nord-Caennaises, ces dernières concédant une cinquième défaite de suite à Vire. Les Viroises, elles, se rapprochent doucement mais sûrement du milieu de tableau. Enfin, Hérouville s'impose assez largement (+26) face à Tourlaville sans pour autant avoir été serein durant la partie. Les Hérouvillaises peuvent dire merci aux paniers à 3-points.

 

Depuis sa défaite à la Glacerie, l'USTBE ne laisse plus filer un match. Face à Cabourg, qui sortait pourtant d'une très courte défaite face à la Glacerie et d'une victoire au buzzer face à Hérouville, les Equeurdrevillaises n'ont pas fait dans le détail : +31 ! Cela fait sept victoires consécutives pour Equeurdreville qui semble bien énervé depuis sa défaite face au leader (+19.7 points sur sa série de victoire).

 

Enfin, si les Glacériennes ont acquis une vingtième victoire de suite, la vingtième en vingt et un matches, l'équipe n'est plus le rouleau-compresseur qui écrasait tout sur son passage il y a de cela quelques semaines. Alors que les deux équipes ne jouent clairement pas dans le même championnat, Pont-L'Évêque a trouvé le moyen d'inquiéter le leader. Les 13 points d'écart sont presque sévères pour les Pontépiscopiennes. Depuis ses deux victoires par forfait qui ont cassé son rythme, la Glacerie a beaucoup inquiété face à Douvres, Cabourg et donc Pont-L'Évêque. Espérons pour elles que la « vraie » trêve leur fera du bien.

 

Les chiffres de la journée :
- 1, un seul match s'est joué avec un écart inférieur à 10 points lors de cette journée.
- 17.7, soit l'écart moyen sur les sept matches de cette journée.
- 10/10, bravo à Bretteville-sur-Laize qui réussit un joli « perfect » aux lancers avec 10 réussites pour 10 tentatives.
- 5/17, la lanterne rouge fait 10/10, le leader fait 5/17 ! TOUT VA BIEN, VIVE LA LOGIQUE !
- 9, depuis ses deux victoires par forfait, l'USLG gagne par 9 points d'écart en moyenne. Ça reste correct et ça ne fait que trois matches, certes. Mais on est loin de +27 de moyenne qu'on avait avant les forfaits.
- 52.8, sur ses six victoires consécutives, Ifs encaisse 52.8 points en moyenne. Il n'y a pas de secret : D-FENSE !
- 73.2, sur ses cinq défaites consécutives, Caen Nord encaisse 73.2 points en moyenne. Il n'y a pas de secret : D-FENSE !

 

Les séries en cours : 20 victoires pour la Glacerie / 21 défaites pour Bretteville-sur-Laize

 

Les affiches de la prochaine journée : BAYEUX vs LA GLACERIE & EQUEURDREVILLE vs IFS

 

HEROUVILLE BASKET : 81
PL TOURLAVILLE B : 55
[29-13, 14-15 (43-28), 23-17 (66-45), 15-10]

Un score un peu en trompe-l'œil car Hérouville a été un peu bousculé et sans son adresse indécente à 3-points, ce n'était pas le même match. Tourlaville démarre mal et c'est logique quand on sait que la moitié de l'équipe est arrivée ¼ d'heure avant le coup d'envoi. Dans le premier quart, Routaboul, Jeanne et Seigneurie (11 points pour cette dernière) font un véritable carnage à 3-points et les locales prennent 16 points d'avance. Le second quart est plus équilibré, la défense tourlavillaise s'est adaptée et Facon se charge de porter son équipe au scoring. L'écart n'évolue quasiment pas (+15 à la mi-temps). Le score du troisième quart est trompeur car Hérouville se fait très peur (ça rime en plus!). La défense du PLTB gêne HB et Tourlaville grignote doucement mais sûrement son retard, jusqu'à revenir à seulement deux possessions. Mais cette débauche d'énergie pour revenir se paie, Routaboul est toujours incandescente à 3-points et Hérouville prend 21 points d'avance. Dans le dernier quart, Houlette se charge de sceller la victoire hérouvillaise. Encore une fois, l'écart est trompeur car il est surtout dû aux 11 réussites derrière l'arc des locales car, à part cela, on n'a pas senti une énorme domination sur le jeu. Les Tourlavillaises ont été valeureuses et ont su varier le jeu offensif comme défensif pour tenter de revenir. L'éclat pris en premier quart et le manque de rotation ont pénalisé l'équipe. Hérouville n'a pas été parfait mais a fait le match qu'il fallait en s'appuyant sur ses forces, notamment le tir lointain. Lors du retour adverse, HB s'est tout de suite re-mobilisé pour créer un écart définitif. Le trio Houlette – Seigneurie – Routaboul a porté l'équipe.

 

Marque HB :E. Jeanne 9pts, P. Routaboul 15pts, C. Houlette 19pts, N. Fortin 2pts, C. Miquelot 6pts, C. Seigneurie 18pts, M. Demante 8pts, A. Fouques 4pts

Marque PLTB :S. Durel 16pts, A. Facon 11pts, C. Leclerc 4pts, A. Poussard , C. Pasco 13pts, M.J. Reault 11pts, L. Agnes

 

DOUVRES BCN : 58
AS CHERBOURG : 51
[13-12, 11-14 (24-26), 19-12 (43-38), 15-13]

Match intéressant (six égalités, écart maximum de 8 points). Les deux premiers quarts sont serrés, l'écart ne dépasse jamais les quatre unités. Pourtant, on sent Cherbourg dominer la partie, l'équipe s'appuie sur ses forces : alternance en attaque et défense solide : « Pour espérer faire un coup à Douvres, il fallait les limiter à 50 points. » De plus, Douvres fait preuve de maladresse avec des tirs faciles manqués et des passes dans les tribunes ainsi qu'aux adversaires. Malgré cela, les Douvraises mènent d'un point avant qu'un panier à 3-points de Bled, quasiment au buzzer, ne fasse passer l'ASC à +2. Troisième quart-temps, les Douvraises continuent à presser et cela va porter ses fruits en fin de période. Les Cherbourgeoises commencent à manquer de lucidité en attaque, dribblant trop et manquant de construction sur jeu placé. Le DBCN passe à +5 et ne lâchera plus l'avantage. Les locales défendent bien et obtiennent quelques contre-attaques. Cherbourg reste dans le match grâce à sa défense mais les jambes commencent à devenir lourdes et l'adresse chute. Victoire de Douvres +7. Pas de regret côté cherbourgeois : « Douvres dispose d'une bonne organisation : N3F, PNF, U17F inter-région... Donc aucun regret sur ce match, bravo à cette équipe. » Tout le monde marque côté ASC et il y a un léger mieux aux lancers. Le DBCN consolide un peu plus sa troisième place avec cette victoire. Sans réaliser un match exceptionnel, l'équipe a réussi à garder l'avantage grâce à une défense très solide. Là aussi, tout le monde score et la marque est répartie.

 

Marque DBCN : S. Dutour 12pts, A. Rives 4pts, L. Bizet 4pts, F. Marie 7pts, A. Volard 4pts, J. Levernieux 13pts, P. Poinot 3pts, P. Plouhinec 6pts, A. Antoine-Cochard 5pts

Marque ASC : V. Pleven 13pts, M. Vallognes , E. Yssembourg 12pts, S. Yssembourg 4pts, C. Bertault 15pts, M. Hairon 3pts, C. Bled 4pts

 

USM VIROISE : 66
CAEN NORD BASKET : 56
[16-16, 12-10 (28-26), 22-11 (50-37), 16-19]

Caen Nord s'est une nouvelle fois déplacé en effectif réduit (sept joueuses dont deux réservistes). Si le CNB est maladroit, il arrive tout de même à faire jeu égal avec Vire. Six des sept Nord-Caennais scorent pour rivaliser avec la réussite extérieure des Viroises. Score de parité après dix minutes de jeu. Le second quart-temps est du même acabit, le jeu du Caen Nord est approximatif mais l'USMV n'en profite pas plus que ça et ne compte que deux petits points d'avance au moment de regagner le vestiaire. La différence va se faire dans le troisième quart. Le CNB est toujours aussi maladroit mais commence aussi à multiplier les oublis défensifs. Vire accélère, marque sur contre-attaque, plante quelques tirs à 3-points et termine la troisième période avec +13 au compteur. Les locales concluent par un dernier quart maîtrisé bien que remporté par le Caen Nord. Cinquième défaite de suite pour les joueuses de Boris Renaux. Les errances défensives, la maladresse et un peu reluisant 3/11 aux lancers auront creusé la tombe du CNB. La trêve devra servir à reposer les corps (sans mauvais jeu de mots) avant un match parfait pour se relancer face à Bretteville Cingal. Mine de rien, Vire en est à 5 victoires – 3 défaites sur la phase retour, un bilan plutôt honorable. Si la victoire a mis du temps à se dessiner, elle est totalement méritée pour des Viroises collectives (tout le monde marque). Excepté face à Bayeux, on a l'impression que la défense de l'USMV a progressé depuis quelques semaines. A confirmer après la trêve lors du déplacement à Cherbourg.

 

Marque USMV : A. Ganne 4pts, C. Guermont 12pts, H. Prunier 1pt, F. Tessereau 17pts, E. Ficet 11pts, O. Salvadego 8pts, J. Villette 6pts, C. Madelaine 7pts

Marque CNB : A. Leroy 9pts, E. Foucault 6pts, M. Heudron 10pts, M. Lecourtois 12pts, T. Lebourgeois , A. Poulen 10pts, C. Godard 9pts

 

CB IFS : 57
USO MONDEVILLE : 37
[15-6, 15-12 (30-18), 17-2 (47-20), 10-17]

Le score reflète la physionomie d'un match pas très plaisant à regarder. Plus d'un tiers des points fut marqué sur lancers-francs dans ce match sans réelle intensité. Un match où les Mondevillaises ont été totalement dominées : « On n'a clairement pas existé. Il y a un dicton qui dit : ''on joue comme on s'entraîne.'' Chez nous, c'est vrai. On a été en retard sur tout ! On ne marque pas un panier ! » Le premier quart donne le ton, l'USOM ne marque que deux paniers et Ifs prend 9 points d'avance. Le second quart est un festival de lancers (21 tirés) et les Ifoises font grimper l'écart à +12. Le CBI n'est pas dans l'intensité mais fait le boulot en donnant la balle à l'intérieur. Le troisième quart est... on ne sait pas trop quoi dire, le score sera de toute façon plus parlant que des mots : 17-2 ! En attaque comme en défense, le CBI est au-dessus, +27. Le dernier quart ne sert qu'à réduire un peu l'écart pour Mondeville. Tout n'est pas à jeter côté mondevillais, des joueuses ont tenu leur rang mais le souci est que ce sont ''des'' joueuses et non ''les'' joueuses : « Il y a des filles qui ont de bonnes attitudes et d'autres qui ne les ont pas. » Malgré cette défaite, l'USOM est désormais officiellement maintenue en PNF. Ifs a fait le nécessaire pour obtenir sa sixième victoire consécutive. Si l'équipe perd deux places, c'est à cause du match en retard (joué le vendredi) entre Cabourg et Hérouville. Tout ne fut pas parfait (petit relâchement en fin de match) mais l'essentiel est là : « L'important était de gagner pour continuer sur la même dynamique. » Beaucoup de lancers furent tirés, avec plus ou moins de réussite (17/32 CBI, 16/24 USOM).

 

Marque CBI : C. Migraine , E. Dziuk 5pts, A. Geraudel 10pts, E. Boudet , G. Ollo 14pts, M. Reulet 8pts, S. Huve , C. Françoise 14pts,S. Pierre-Desire 6pts

Marque USOM : K. Chasse , E. Perrotin 4pts, J. Bauduin , O. Picot 3pts, M. Vernon 3pts, S. Bouabib 8pts, L. Viseur 11pts, A. Goudeau 6pts, M. Touraud 2pts

 

US LA GLACERIE : 69
PONT-L'EVEQUE PAB : 56
[19-14, 18-12 (37-26), 15-19 (52-45), 17-11]

Du côté de la Glacerie, on commence vraiment à s'inquiéter : « Dans le jeu comme dans la joie, on n'y est pas. » Si l'USLG a mené tout le temps, les Pontépiscopiennes ont été dans le match. Les Glacériennes prennent 5 points d'avance dans le premier quart grâce à quelques tirs lointains et l'efficacité de Cybulska. L'écart passe à +11 après le second quart mais la Glacerie ne convainc pas : « On laisse des rebonds, on ne se jette pas sur les balles... Ça devient triste, je ne comprends plus. » Il faut aussi rendre à César ce qui est à César, Pont-L'Évêque fait un très bon match : « On a eu un bon niveau de concentration qui nous a permis de prendre le rythme du match. » L'écart monte à +15 au milieu du troisième quart mais les Pontépiscopiennes vont revenir à -7, s'appuyant sur Colange (11 points). Le PLPAB ne s'étant déplacé qu'à six, on pouvait s'attendre à une baisse de régime dans le dernier quart, que nenni ! L'USLG n'arrive pas à réagir et à deux minutes de la fin, l'écart n'est que de 4 unités. Quelques décisions arbitrales (« Pas de mauvaises décisions »précise le coach de Pont-L'Évêque) et des 3-points opportuns de Sorel (encore elle!) permettent aux locales de l'emporter. Boris Dadéké est satisfait : « Belle réaction de mon équipe après la déconvenue de la semaine dernière. » Les 13 points d'écart sont presque sévères. La coupure va faire du bien à l'USLG : « On commence vraiment à s'inquiéter. On donne un peu de temps à tout le monde pour rester concentré et, pas de retour. » On ajoutera aussi un peu reluisant 5/17 aux lancers.

Marque USLG : K. Cybulska 19pts, P. Drean 2pts, O. Raynel , S. Deloeuvre 15pts, F. Sorel 14pts, L. Lecacheur 5pts, C. Tuambilangana Capitaine 6pts, M. Bouin 5pts, L. Brun , I. Addou 3pts

Marque PLPAB : C. Boisbluche 7pts, B. Joly 1pt, Lo. Colange 16pts, M. Perrier 4pts, M. Gaudin Thomas 11pts, J. Domnesques 17pts

 

BRETTEVILLE BC : 51
CS BAYEUX : 68
[18-16, 5-20 (23-36), 15-15 (38-51), 13-17]

« Mon discours était de respecter l'adversaire. Cette équipe est en galère et ça me fait un petit peu... Ils ont des filles qui veulent s'en sortir. » Belles paroles du coach bajocasse envers le BBC qui, malgré un effectif une nouvelle fois réduit, démarre la partie avec beaucoup de sérieux. Guilbert est absolument in-te-nable, plantant 14 des 16 points de son équipe. +2 pour Bretteville Cingal. Jean Malassigné remet les pendules à l'heure et le CSB va reprendre rapidement l'avantage puis creuser régulièrement l'écart. Le second quart est à sens unique, Bayeux prend l'ascendant et rejoint le vestiaire avec 13 points d'avance. La pause est bénéfique aux locales qui reviennent à -4 (Guilbert score 10 points) mais les Bajocasses ne paniquent absolument pas et reprennent 13 points d'avance. L'écart monte à +20 en milieu de dernier quart et les Brettevillaises viennent mourir à 17 points. Comme toujours, le BBC s'est battu jusqu'au bout mais c'est une nouvelle défaite : « Faire une aussi belle saison l’an dernier, avec la montée et une finale de la Coupe, et vivre une saison aussi difficile, due aux départs de certaines filles, je ne m’y attendais pas. » regrette Emmanuel Michel. Guilbert marque plus de la moitié des points de son équipe (28 points). C'est une maigre consolation, mais on tient vraiment à féliciter le promu pour son impeccable 10/10 aux lancers-francs. Bayeux a fait nettement moins bien sur la ligne (9/21) mais l'essentiel reste la victoire. Même si le BBC a bien démarré, le CSB n'a pas été inquiété et a maîtrisé la partie. Notez que tout le monde marque. Cette seconde victoire consécutive fait du bien avant de retrouver la Glacerie.

 

Marque BBC : C. Lecomte 7pts, C. Kergosien 2pts, A. Guilbert 28pts, L. Todesco 2pts, A. François 4pts, M. Michel 8pts, C. Lebourgeois

Marque CSB : C. Lacour 6pts, L. Acheen 9pts, A. Castel 4pts, P. Leroy 8pts, E. Lasne 5pts, A. Crocquevieille 17pts, L. Barthes-Raucq 9pts, B. Mallet 10pts

 

U.S.T.B. EQUEURDREVILLE : 64
CABOURG BASKET : 33
[14-5, 18-5 (32-10), 15-11 (47-21), 17-12]

Il n'y a pas eu match, mais alors pas du tout : « Après deux bons matches (USLG et HB), j'espérais en aligner un troisième mais je n'ai pas reconnu mes joueuses ! Déçu de leur comportement, on a frisé le ridicule. » Des mots durs mais pas dénués de vérité tant les Cabourgeaises ont été inexistantes lors des vingt premières minutes, limitées à quatre petits paniers. En face, Equeurdreville déroule. Brionne lance la partie par deux banderilles à 3-points avant que Joly et les sœurs Veron ne se chargent de creuser l'écart. Dès le début du second quart, on sent le match déjà terminé et le score à la pause le confirme : +22 ! Les deux derniers quarts sont moins affligeants pour Cabourg mais bien sûr, l'UST domine la partie de la tête et des épaules. Joly et Leslie Veron se chargent de conclure. A noter que les Equeurdrevillaises passent en individuelle dans le dernier quart. Victoire des locales +31. Claude Martin n'est pas tendre avec ses joueuses :« Dommage de ternir la belle impression donnée sur les deux derniers matches. On ne s'est pas battu, on a été en-dessous de tout. Perdre contre plus fort que soi, c'est le sport mais avoir un tel comportement, c'est du foutage de censuré. » Septième victoire de suite pour Equeurdreville : « Il n'y a pas grand chose à retenir. Mais les filles sont quand même restées sérieuses et se sont fait plaisir. » Bons matches de Joly (22 points) et Leslie Veron (17 points). Après la trêve, l'USTBE tentera d'enchaîner face à Ifs, l'équipe en forme du moment.

 

Marque USTBE : O. Bavay , E. Dubost 11pts, M. Lods 4pts, F. Veron 10pts, M. Joly 22pts, L. Veron 17pts

Marque CB : Le. Colange 5pts, C. Paillard 5pts, F. Bathily 9pts, N. Percheron 12pts, A. Barbey 2pts, E. Barbey , L. Duval

 

CLASSEMENT

1

U.S. LA GLACERIE [M*]

20v - 1d

41pts

+490

2

U.S.T.B. EQUEURDREVILLE [M*]

19v - 2d

40pts

+303

3

DOUVRES B.C.N. [M*]

14v - 7d

35pts

+115

4

CABOURG BASKET (▲ 2) [M*]

13v - 8d

34pts

+94

5

C.S. BAYEUX (-1 pén) (▼ 1) [M*]

14v - 6d

34pts

+155

6

HEROUVILLE BASKET(-1 forf) (▲ 1) [M*]

13v - 7d

33pts

+217

7

C.B. IFS(▼ 2) [M*]

12v - 9d

33pts

+86

8

A.S. CHERBOURG [M*]

10v - 11d

31pts

-37

9

U.S.M. VIROISE[M*]

9v - 12d

30pts

-96

10

P.L. TOURLAVILLE BASKET [M*]

7v - 14d

28pts

-154

11

CAEN NORD BASKET [M*]

6v - 15d

27pts

-158

12

U.S.O. MONDEVILLE BASKET [M*]

5v - 16d

26pts

-257

13

PONT-L'ÉVÊQUE P.A.B. [M*]

5v - 16d

26pts

-234

14

BRETTEVILLE BASKET CINGAL (-1 forf) [▼R]

0v - 20d

20pts

-484

[M*] : maintenu
[▼R] : relégué en Régionale 1
Sont surlignées en gris les équipes désormais hors-course pour le Titre

Selon les résultats des équipes bas-normandes en N3, le nombre de descentes peut varier. Il n'y aura qu'une descente si aucune équipe ne descend de N3, il y aura deux descentes si 1 à 2 équipes descendent de N3, il y aura trois descentes si 3 à 4 équipes descendent de N3.

Ifs, la Hague, Douvres et l'Avant-Garde sont maintenues. Il n'y aura qu'une descente.

 

TOP 10 SCOREUSES PNF DE LA 21ème JOURNÉE :

CLASS

JOUEUSE

POINTS

1

A. Guilbert (BBC)

28pts

2

M. Joly (USTBE)

22pts

3

K. Cybulska (USLG)

19pts

#

C. Houlette (HB)

19pts

5

C. Seigneurie (HB)

18pts

6

A. Crocquevieille (CSB)

17pts

#

J. Domnesques (PLPAB)

17pts

#

F. Tessereau (USMV)

17pts

#

L. Veron (USTBE)

17pts

10

2 joueuses

16pts

Commentaires

juin
juin