CABOURG BASKET : site officiel du club de basket de Cabourg - clubeo

PNM : Stats de la 21e journée !

21 avril 2016 - 18:43

Basket. Vingt et unième journée de Pré-Nationale Masculine. L'AJSO ayant mis une petite claque à la Glacerie, le Caen Nord (victorieux face à Cabourg) a désormais un véritable boulevard et peut obtenir le titre (et donc la montée) dès le prochain match. Avec sa victoire sur Bretteville-sur-Odon, Caen Sud est désormais assuré de toujours évoluer en Pré-Nationale la saison prochaine. Seule la Hague n'est toujours pas maintenue mais, malgré la large défaite à Hérouville, ce n'est qu'une question de temps. Bayeux a dû attendre la prolongation pour s'imposer face à Saint-Lô, M.A.B. remporte un match très disputé face à Ifs et Alençon s'impose de 2 points face à l'ASPTT après un match marqué par deux disqualifiantes.

 

NDLR : le retard de cet article est dû à un emploi du temps surchargé du rédacteur. Merci de votre compréhension.

 

Il reste cinq journées et malheureusement, elles risquent de ne pas être franchement passionnantes. A part un retournement de situation totalement improbable que même les scénaristes hollywoodiens les plus timbrés n'oseraient pas, le championnat est décidé. Le système poule haute / poule basse avait clairement ses (gros) défauts mais là, on retrouve un des problèmes qui nous avait fait abandonner un classement unique : un championnat terminé à cinq journées de la fin.

 

En clair pour que le Caen Nord ne soit pas Champion, il faudrait qu'il perde les cinq dernières journées et que la Glacerie gagne les cinq dernières. Pour que Bretteville ou Saint-Lô se sauve, il faudrait remporter respectivement quatre ou cinq matches en espérant que la Hague en perde cinq... Même l'auteur de Game of Thrones ne pourrait trouver crédible un tel scénario.

 

Concernant les matches, Caen Sud s'assure le maintien en s'imposant de 17 points face à Bretteville-sur-Odon. Après une première partie de championnat compliquée, les Sud-Caennais se sont fait violence lors de leurs dernières sorties. L'équipe gagne même une place au classement. La seule équipe attendant toujours son maintien est la Hague, défaite de 24 points à Hérouville. Malgré cela, l'obtention du maintien ne devrait être qu'une question de temps car outre Bretteville-sur-Odon, l'autre relégable, Saint-Lô, semble aussi bien trop loin pour revenir. Des Laudiens qui ont pourtant failli s'offrir une dernière micro-parcelle d'espoir face à Bayeux dans un match ayant eu besoin de cinq minutes supplémentaires pour se décider. Mais après ces cinq minutes, ce sont bien les Bajocasses qui sont repartis avec la victoire. Le CSB gagne une place et se retrouve cinquième.

 

Alençon grimpe également d'une place au classement après sa victoire de deux petits points aux PTT dans un match où, après une petite échauffourée devant la table de marque, les Dziuk (le fils et le père) furent disqualifiés. Le souci c'est que, apparemment, les Alençonnais ne sont pas non plus tout blancs dans l'histoire (sans vouloir les offenser). Dommage car le match était certes physique mais sans être ni désagréable ni dans une mauvaise ambiance. L'ASPTT n'est pas au mieux ces temps-ci et chute d'une place au classement. Autre équipe qui traverse un passage à vide, le CB Ifs avec une quatrième défaite consécutive. Face au M.A.B., les Ifois n'étaient pas loin de décrocher la victoire mais un concours de circonstances ajouté à un véritable wagon de lancers ratés scelleront les victoires des MézArBellais.

 

La grosse surprise de la journée nous vient du côté de la Glacerie car, si Ouistreham pouvait s'imposer face à l'USLG, les deux équipes étant proches au classement, on n'aurait pas imaginé que l'AJSO revienne avec une victoire de 19 points, surtout quand on sait que l'équipe se déplaçait à six, dont le coach. Pourtant, cet effectif réduit a peut-être joué en faveur des Maritimes car il n'est pas impossible que les Glacériens aient cru que la partie serait plus facile. Cette victoire fait les affaires du leader. Si la montée du CNB ne faisait quasiment plus de doute vu l'avance que le club avait sur ses concurrents, la défaite de la Glacerie, dauphin du Caen Nord au classement, offre un véritable boulevard au leader nord-caennais qui n'a plus qu'à obtenir une seule victoire pour obtenir le Titre et la montée en N3. Ce week-end, le CNB n'a encore une fois pas fait dans le détail avec une victoire de 28 points face à Cabourg.

 

Les chiffres de la journée :
- 5, soit le nombre d'équipes ayant dépassé les 80 points marqués. Toutes se sont imposées.
- 3, 3 et 2, respectivement le nombre de techniques, d'antisportives et de disqualifiantes lors de cette journée.
- 5, soit le nombre d'équipes en-dessous des 50% aux lancers-francs...
- 23, soit le nombre de lancers ratés par Ifs... dans un match se jouant à 5 points... voilà voilà...
- 135, soit le nombre de lancers ratés lors de cette journée. Oui, oui, on remue le couteau dans la plaie.
- 11, soit le nombre de 3-points marqués par Hérouville face à la Hague.

 

Les séries en cours :8 victoires pour Caen Nord / 6 défaites pour la Hague

 

Les affiches de la prochaine journée :BAYEUX vs CAEN NORD

CAEN SUD BASKET : 92
LC BRETTEVILLE-SUR-ODON : 75
[29-12, 19-15 (48-27), 15-27 (63-54), 29-21]

Victoire qui assure le maintien au Caen Sud. L'excellent départ des Sud-Caennais a bien aidé. Malgré un effectif réduit (cinq joueurs + deux de la réserve), l'équipe démarre tambour battant offensivement. Jeanne marque 13 points en première période. Défensivement, ce n'est pas mal non plus et Caen Sud mène +17. Le second quart est moins catastrophique pour le LCBO mais les locaux agrandissent encore l'écart (+21). Cependant, Bretteville-sur-Odon va réduire l'écart en troisième période, profitant de quelques erreurs tactiques adverses. L'efficacité de Bevan et les 3-points de De Tournadre permettent aux Brettevillais de revenir à -9. Mais le promu a pompé trop de carburant et ne va plus avoir assez d'énergie pour défendre dans le dernier quart. De Tournadre a beau tout tenter avec trois nouveaux tirs primés, les Sud-Caennais se sont re-mobilisés. L'attaque locale fait des ravages et le Caen Sud l'emporte de 17 points. Le retour en R1 se fait de plus en plus inéluctable pour un LCBO dont le coach a annoncé qu'il arrêtait à la fin de saison : « Notre but commun est de bien terminer notre histoire qui a commencé il y a trois ans. » Caen Sud évoluera toujours en PNM l'année prochaine. Les joueurs de Romuald Deters ont su être agressifs en attaque (31 lancers tentés pour 19 réussites) et le quatuor Jeanne – Le Pont – Joly – Depreeuw compile la bagatelle de 82 points.« Cette victoire appartient aux joueurs, ils ont fait ce qu’il fallait, même quand j’ai fait des erreurs tactiques dans le troisième quart. Ils ont passé un cap. Libérés, ils peuvent faire des perfs sur les derniers matches. »

 

Marque CsudB : J. Jiminiga 4pts, G. Yves , J. Jeanne 24pts, M. Depreeuw 17pts, T. Joly 20pts, L. Le Pont 21pts, T. Boisrame 6pts

Marque LCBO :R. Kukla 15pts, D. Petitboulanger 9pts, F. Bevan 9pts, T. De Tournadre 17pts, A. Dekowski 4pts, N. Hebert 14pts, T. Sepchat , B. Boula 7pts

 

HEROUVILLE BASKET : 86
ABC LA HAGUE : 62
[19-19, 25-14 (44-33), 27-16 (71-49), 15-13]

Heureusement que le SSL et le LCBO ne sont plus menaçants au classement car la Hague est en train de chuter avec une sixième défaite de rang. Pourtant, l'ABCH débute bien la partie en menant de 7 points au bout d'une minute. La défense de zone haguaise gêne Hérouville jusqu'à ce que Marie et Tebourski trouvent un peu d'adresse lointaine et permettent aux locaux d'égaliser. En début de second quart, la Hague reprend l'avantage mais c'est provisoire. Sous l'impulsion de Laville (11 points), HB reprend l'avantage et creuse l'écart, +11 à la mi-temps. Les Hérouvillais poursuivent sur leur dynamique et sont insolents de loin (cinq réussites dans la période) et l'écart va atteindre les 30 unités. Dardol et Hamelin scorent respectivement 7 et 6 points consécutifs pour réduire un peu l'écart (-22). Depuis que HB a creusé l'écart, ça ne joue plus et le match perd en rythme. Le dernier quart est anecdotique, Hérouville s'impose +24. Avec quatre matches d'avance sur le premier relégable (3 victoires + le point-average) à cinq journées de la fin, l'ABCH devrait s'en sortir même si le calendrier s'annonce infernal avec les deux leaders à affronter. Dire qu'en début de saison, on décrivait cette équipe comme l'une des plus correctes aux lancers (8/20). Après deux défaites, Hérouville relève la tête et gagne une place au classement. Derrière un Laville à 20 points, les extérieurs ont su alterner le jeu en artillant à 3-points : 11 réussites. Petit hors-sujet, le coach hérouvillais regrette le trop grand nombre de matches : « On finit fin mai, c'est trop tard. On voulait plus de matches mais pas des matches en bois. Si on veut plus de matches, mettez des Playoffs. En mai, ça va être catastrophique. » Pas faux...

 

Marque HB :T. Houlette 3pts, P.E. Marie 16pts, C. Tebourski 16pts, S. Guerfia 4pts, M. Le Borgne 7pts, J. Basnier 4pts, K. Laville 20pts, S. Coulibaly 12pts, O. Attila 4pts

Marque ABCH : J. Lerebourg , R. Dubreucq 4pts, J. Cauchebrais , J. Dardol 15pts, A. Lourdin 12pts, C. Cauvin 8pts, B. Hamelin 17pts, S. Melane 6pts

 

US LA GLACERIE : 69
AJS OUISTREHAM : 88
[14-23, 13-23 (27-46), 20-19 (47-65), 22-23]

Ouistreham vient sans doute de sceller le sort du championnat. Pourtant, mettre +19 à l'USLG n'était pas gagné d'avance : « On nous l'aurait dit, je ne suis pas sûr qu'on l'aurait pris au sérieux avec cinq joueurs et moi en sixième. » dixit Samuel Vallée. Les joueurs de la Glacerie se sont-ils dit qu'ils allaient passer une soirée tranquille ? « Psychologiquement, ça a dû jouer. Ils ont dû se dire que ça allait être plus facile. » regrette l'assistant-coach glacérien. Lancés par les 11 points de Boirel, les Ouistrehamais prennent 9 points d'avance. La dynamique ne s'estompe pas en seconde période, encore 11 points pour Boirel. La balle vit bien, il y a peu de dribbles et l'AJSO a une adresse monstrueuse. Vu que la défense (une zone avec les dix pieds dans la raquette) se met au diapason, les visiteurs arrivent logiquement avec 19 points d'écart à la mi-temps. C'est un peu plus compliqué en seconde partie de match, les Glacériens se réveillent grâce à Le Royer (11 points en troisième période) mais l'AJSO reste concentrée et conserve une avance de 18 points. Les Maritimes n'ont plus qu'à gérer le dernier quart, s'appuyant toujours sur Boirel qui finira le match à 34 points ! L'USLG n'a pu rétorquer face à l'adresse adverse. Ça n'aurait pas changé grand chose mais le 6/17 aux lancers n'aide en rien. C'était déjà quasiment acté mais il semble désormais certain que la Glacerie ne rattrapera pas le CNB. Malgré son effectif réduit, Ouistreham a sorti un superbe match. Le trio Lagueste – Lechevalier – Vrel compile 48 points. A mi-distance, l'équipe doit avoisiner les 80% de réussite. Une victoire collective.

 

Marque USLG : A. Le Lezec 12pts, C. Hennequin 2pts, C. Le Royer 17pts, M. Perdriel , T. Capitaine 10pts, M. Lepoittevin 10pts, G. Le Guest 8pts, A. Sintes 8pts, M. Neiers 2pts

Marque AJSO : A. Lagueste 16pts, T. Lechevalier 16pts, O. De Bruyne 6pts, M. Boirel 34pts, S. Vallee , E. Vrel 16pts

 

ASPTT CAEN : 56
CTC UBCU ALENCON : 58
[13-20, 15-13 (28-33), 11-12 (39-45), 17-13]

Match âpre, physique, disputé. Alençon prend l'avantage (+7) grâce au scoring de Lucenay et Gautier. En face, Dziuk et Crenel sauvent les meubles. L'ASPTT se réveille un peu dans le second quart et revient à hauteur de l'UBCUA. Alors que le match se déroulait bien jusque-là et qu'il restait 5 secondes avant que les équipes ne rentrent aux vestiaires, deux joueurs vont lutter férocement pour le ballon devant la table de marque. Il y aurait apparemment un mauvais geste et du coup le ton monte et les esprits s'échauffent. Nils Dziuk se lève du banc et déboule sur le terrain : disqualifiante. Apparemment, un Alençonnais est également rentré sur le terrain mais lui n'est pas disqualifié, ce qui provoque l'ire de Franck Dziuk, coach des PTT. Ce dernier sera aussi disqualifié. Lucenay met trois des quatre lancers et les Ornais rentrent au vestiaire avec 5 points d'avance. Dans le troisième quart, Gautier va aider les visiteurs à augmenter très légèrement l'avance (+6). Le dernier acte est disputé, Poncel marque 7 points consécutifs et les Postiers reviennent. Alençon doit son salut à un Lavedrine insolent qui plante quatre 3-points dont deux à 9m. Les Caennais ont le dernier tir mais ne le convertissent pas. L'ASPTT en est à six défaites pour deux victoires lors de cette phase retour. Les Postiers ont réalisé une belle performance face à l'une des équipes les plus compliquées à manœuvrer du championnat. Cinquième victoire en six matches pour Alençon et, une fois de plus, la défense y est pour beaucoup : « On a alterné le bon et le moins bon en attaque mais on peut voyager grâce à notre défense. On a un pouvoir offensif qui a des limites mais on défend dur. »

 

Marque ASPTT : P. Colin , P. Gournay , F. Poncel 17pts, N. Dziuk 15pts, Y. Dupont 2pts, S. Crenel 9pts, B. Thomine 3pts, M. Hervieu , J. Barbier 8pts, F. Bazabas 2pts

Marque CTC UBCUA : R. Lavedrine 15pts, S. Enouf 1pt, R. Leroy 3pts, R. Gautier 19pts, J. Coisnard , G. Courteille 4pts, D. Lucenay 13pts, S. Grossi 3pts

 

CAEN NORD BASKET : 86
CABOURG BASKET : 58
[21-15, 20-8 (41-23), 23-21 (64-44), 22-14]

Sans les inquiéter, Cabourg avait réussi à bousculer les Nord-Caennais lors du match aller, notamment physiquement. Le CNB était donc concentré dès l'entame, malgré quelques oublis face à cette équipe costaude, Caen Nord démarre plutôt bien et mène +6 : « On défend bien sur Anakaba dont on craignait un peu l'impact mais J.B. a bien géré. » L'écart se creuse véritablement sur le second quart, les visiteurs sont limités à trois paniers et Parment score 8 points de suite pour permettre aux siens d'arriver à la mi-temps avec +18 au compteur. La défense nord-caennaise est très agressive et c'est ce qui fait la différence. Cabourg se réveille après la pause, mettant plus d'intensité. Mais l'équipe manque toujours d'adresse et en face, Monteiro (12 pions) s'assure de garder l'avantage via ses tirs primés (+20). Les Cabourgeais résistent et ne laissent pas l'écart évoluer avant de lâcher un peu en fin de partie et laisser l'écart atteindre les 28 points. En effectif réduit et sans son entraîneur, la tâche s'annonçait compliquée pour CB, elle le fut. Aléas du classement, cette défaite fait perdre trois places à Cabourg qui en avait gagné trois la semaine dernière. Huitième victoire consécutive pour Caen Nord, une victoire qui, combinée à la défaite de l'USLG, assure quasiment le Titre au CNB. Une victoire, et c'est bon ! Tout le monde marque, cinq joueurs terminent en double-figure, Teissedre fait encore un festival de contres, Monteiro confirme son regain de forme... Bref, encore une vraie victoire collective. On ajoutera un correct 14/20 aux lancers et huit paniers à 3-points. What esle ?

 

Marque CNB : B. Renaux 4pts, B. Brunelle 14pts, R. Bravo 4pts, A. Thiebot 2pts, A. Dupressoir , C. Teissedre 10pts, Y. Monteiro 20pts, W. Parment 15pts, J.B. Teissedre 13pts, Y. Jandia 4pts

Marque CB :Y. Takerboust 14pts, A. Bathily 4pts, R. Gayet , J. Nicolle , P. Suzanne 14pts, I. Luzayadio , S. Anakaba 18pts, G. Joseph Agathe 8pts

 

S SAINT LOIS M : 58 [a.p]
CS BAYEUX : 66 [a.p]
[19-16, 10-16 (29-32), 12-12 (41-44), 14-11 (55-55), 3-11]

Sept égalités, un écart ne dépassant jamais les 8 points, une prolongation... Vous l'aurez deviné, ce match fut disputé. Le début de partie est équilibré même si Bayeux subit les assauts des frères Cotigny. Saint-Lô alterne jeu intérieur/jeu extérieur, développe du jeu rapide mais ne verrouille pas assez le rebond. Le CSB reste au contact (-3) grâce aux secondes chances. Les rebonds, la défense 2-1-2, l'adresse aux lancers et un faux rythme en attaque permettent aux Bajocasses de limiter le SSL à 10 points dans le second quart et d'arriver à la pause avec + 3 au compteur. Après la mi-temps, les Laudiens effectuent une zone 3-2 pour gêner le CSB. Ça fonctionne mais Raucq et Marie vont mettre des shoots importants pour conserver leurs 3 points d'avance. Dans le dernier quart, Saint-Lô va grignoter son retard et même passer devant. Suite à une antisportive adverse, les locaux vont bénéficier de deux lancers + la possession... mais vont rater leurs lancers et perdre la balle. Sonko va néanmoins profiter des erreurs défensives de Bayeux pour égaliser et envoyer tout le monde en prolongation. Une prolongation où l'expérience des joueurs de Bayeux fera la différence. Trochon est énorme et marque un 2+1 qui scelle le sort du match. La stat qui fait mal : 7/16 aux lancers pour Saint-Lô dont un fatal 2/8 dans les trois dernières minutes. Le SSL est quasi-assuré de descendre. Bayeux a eu chaud mais repart avec la victoire. Les Bajocasses se sont montrés très efficaces sur la ligne (13/16) et l'expérience du trio Trochon – Marie – Raucq fut salvatrice. Le CSB grimpe à la septième place. Bon arbitrage.

 

Marque SSL : T. Oberto 2pts, K. Sonko 13pts, F. Desdoit 3pts, R. Saadaoui 5pts, M. Yapobi 4pts, A. Cotigny 8pts, B. Savary 3pts, R. Guichard 2pts, G.S. Touali 14pts, G. Cotigny 4pts

Marque CSB : G. Mesnival 4pts, F. Monrocq , R. Marie 18pts, G. Couture 4pts, G. Raucq 13pts, A. Bovalis , B. Prunier 2pts, T. Montreuil 6pt, M. Trochon 19pts

 

CTC MÉZIDON-ARGENCES-BELLENGREVILLE : 82
CB IFS : 77
[25-19, 14-18 (39-37), 11-16 (50-53), 32-24]

Match serré, match de séries, match avec sept égalités et où 34 lancers furent loupés. Ça pouvait basculer d'un côté comme de l'autre. M.A.B. prend un bon départ, servant bien Charly Dupont au poste. Onfroy conclut la période par 8 points de suite et les locaux mènent +6. Second quart, MézArBel domine dans les duels et prend 12 points d'avance. L'équipe pense prendre le large mais Ifs ne l'entend pas de cette oreille. Les visiteurs passent en zone et la balle ne vit plus côté M.A.B. Legras marque deux 3-points et les Ifois rejoignent le vestiaire avec 2 petits points de retard. Le troisième quart est dans la lignée du précédent, les MézArBellais arrosent à 3-points tandis que le CBI joue juste collectivement. Ifs mène +8 mais Charly Dupont ramène un peu les siens (-3). Le dernier quart sera très offensif, MézArBel vole quelques ballons et marque sur contre-attaque. Le CBI fait jeu égal mais commence à râler un peu. 71-71 à trois minutes de la fin et M.A.B. se voit siffler deux techniques après une faute. Ifs obtient 4 lancers mais n'en convertit qu'un seul. Le CBI est à -3 à 1 minute 30'' du terme mais déjoue en shootant trop rapidement à 3-points. En face, l'équipe retrouve un peu d'adresse et s'impose +5. Beaucoup de frustration côté ifois. L'équipe a montré de superbes choses sur certaines séquences mais avec 23 lancers ratés, le CBI a creusé sa tombe. Côté M.A.B., Charly Dupont termine à 27 points, Villain à 26 mais tout ne fut pas parfait : « Ça fait plusieurs matches que la frustration ronge trop rapidement les joueurs. » L'absence de Legrix a compliqué la tâche du promu.

 

Marque CTC MAB : S. Dupont 9pts, F. Lemarinel 3pts, B. Querrien 3pts, T. Ancerne 2pts, J.B. Onfroy 8pts, R. Villain 26pts, K. Leclerc 4pts,C. Dupont 27pts

Marque CBI : N. Le Roux 5pts, J. Adekunle 3pts, A. Levasseur 10pts, T. Legras 18pts, M. Bouvet 14pts, A. Le Cornu 17pts, A. Laignel 6pts, M. Picard 2pts, C. Lerouvillois 2pts

 

CLASSEMENT

1

CAEN NORD BASKET [M*]

20v - 1d

41pts

+510

2

UNION SPORTIVE LA GLACERIE [M*]

16v - 5d

37pts

+202

3

CTC MEZIDON-ARGENCES-BELLENGREVILLE [M*]

15v - 6d

36pts

+154

4

AJS OUISTREHAM [M*]

14v - 7d

35pts

+223

5

CERCLE SPORTIF BAYEUX (▲ 1) [M*]

12v - 9d

33pts

-37

6

HEROUVILLE BASKET (▲ 1) [M*]

12v - 9d

33pts

-40

7

CTC UBCU ALENÇON (▲ 1) [M*]

12v - 9d

33pts

+51

8

CABOURG BASKET (▼ 3) [M*]

11v - 10d

32pts

-15

9

CLUB BASKET D'IFS [M*]

8v - 13d

29pts

-132

10

CAEN SUD BASKET (▲ 1) [M*]

8v - 13d

29pts

-88

11

ASPTT CAEN (▼ 1) [M*]

8v - 13d

29pts

-91

12

ASSUN BASKET CLUB DE LA HAGUE

6v - 15d

27pts

-149

13

LC BRETTEVILLE SUR ODON

3v - 18d

24pts

-342

14

STADE SAINT LOIS MANCHE

2v - 19d

23pts

-246

[M*] : maintenu
Sont surlignées en gris les équipes désormais hors-course pour le Titre

Selon les résultats des équipes bas-normandes en N3, le nombre de descentes peut varier. Il n'y aura qu'une descente si aucune équipe ne descend de N3, il y aura deux descentes si 1 à 2 équipes descendent de N3, il y aura trois descentes si 3 équipes descendent de N3 et enfin, il y aura 4 descentes si les quatre (donc toutes) équipes bas-normandes de N3 descendent.

L'ASPTT Caen et le CA Lisieux sont maintenus.
Cherbourg et le CBC vont redescendre en Pré-Nationale, il y aura au moins deux descentes.

 

TOP 10 SCOREURS PNM DE LA 21ème JOURNÉE :

CLASS

JOUEUR

POINTS

1

M. Boirel (AJSO)

34pts

2

C. Dupont (CTC MAB)

27pts

3

R. Villain (CTC MAB)

26pts

4

J. Jeanne (CSUDB)

24pts

5

L. Le Pont (CSUDB)

21pts

6

T. Joly (CSUDB)

20pts

#

K. Laville (HB)

20pts

#

Y. Monteiro (CNB)

20pts

9

R. Gautier (CTC UBCUA)

19pts

#

M. Trochon (CSB)

19pts

Commentaires

juin
juin