CABOURG BASKET : site officiel du club de basket de Cabourg - clubeo

Stats de la 19e journée de Pré-Nationale Masculine

26 mars 2016 - 14:41

Basket. Dix-neuvième journée de Pré-Nationale Masculine. Oui, oui ,on sait, ce titre contredit un peu celui de la semaine précédente, mais il n'y a que les imbéciles qui ne changent pas d'avis. Surtout que quand on s'attarde sur les calendriers de la Hague et Caen Sud (les deux premiers non-relégables) et qu'on voit que Saint-Lô (équipe qui n'a, sur le papier, rien à faire à la dernière place) a remporté un match qui ressemblait franchement à un déclic... Tout reste possible. Pour la deuxième fois, Caen Nord remporte une victoire en s'arrêtant de jouer à la mi-temps et Ouistreham voit la troisième place s'éloigner suite à sa défaite face au M.A.B. La Glacerie, Cabourg, Bayeux et Alençon se sont logiquement imposés face à des adversaires moins bien classés.

 

 

Calendrier de la Hague : Caen Sud, Hérouville, la Glacerie, ASPTT, Caen Nord, Cabourg et Bayeux
Calendrier de Caen Sud : la Hague, Bretteville, Alençon, Ouistreham, ASPTT, M.A.B et la Glacerie

 

En clair, nos deux premiers non-relégables (qui ont une avance de quatre matches sur les deux relégables) vont soit affronter des membres du haut de tableau (HB, USLG, CNB, CSB, AJSO...), soit des concurrents directs dans le classement (LCBO, PTT). Alors oui, quatre matches d'avance à six journées de la fin, c'est plus que confortable...

 

Sauf que outre le fait que les calendriers ci-dessus sont tout de même franchement retors, Saint-Lô a enfin mis fin à sa série de défaites, de fort belle manière (+18) et ce, face à... la Hague. Vous nous direz : « ce n'est qu'un match. » Certes, mais outre le fait que la totalité des coaches de Pré-Nationale s'accordent à dire que les Laudiens ont l'effectif pour être bien plus, cette victoire ressemblait franchement à un déclic et le SSL a un calendrier légèrement plus clément.

 

Outre le SSL, le LCBO peut aussi croire en ses chances. Le promu a certes était défait ce week-end (onzième défaite consécutive tout de même) mais a opposé une belle résistance à la Glacerie, soit le deuxième du championnat. C'est forcément encourageant d'autant plus que dans le même temps, Caen Sud s'est incliné face à Cabourg dans un match que l'équipe pouvait prendre.

 

Comme la vie est bien faite, la Hague et Caen Sud s'affronteront ce samedi et dans le même temps, Saint-Lô recevra Bretteville-sur-Odon... Malheur à ceux qui perdront ce match. Qu'on soit bien clair, les Haguais et les Sud-Caennais ont ce qu'il faut pour s'en sortir mais il ne faudra pas traîner, surtout si les équipes derrière retrouvent la forme. Ça nous offrirait au moins un peu de suspense pour cette fin de championnat.

 

Car dans le haut de tableau, ça ne bouge pas et le CNB semble de plus en plus impossible à déloger. Après, attention, si les Nord-Caennais n'ont pas eu de souci face à Hérouville (+19), l'écart aurait pu être plus conséquent si l'envie du leader n'était pas passé sur « off » à la mi-temps. Une forme de lassitude semble s'installer au Caen Nord, et ce n'est jamais bon. Dans les autres rencontres, Bayeux redresse un peu la tête après deux défaites consécutives en s'imposant à l'ASPTT grâce à la défense de zone tandis que la défense des Alençonnais a éteint des Ifois repartant de l'Orne avec une valise de 22 points. Louper dix-neuf lancers n'a pas aidé.

 

L'affiche de la journée opposait Mézidon-Argences-Bellengreville à Ouistreham. Un match plutôt serré où l'AJSO a eu le malheur de louper le premier et le dernier quart. Limités en terme d'effectif, les Ouistrehamais s'inclinent logiquement face au collectif du M.A.B. Le promu reste solidement ancré à la troisième place.

 

Les chiffres de la journée :
-
0, soit le nombre de matches qui se sont joués avec un écart final inférieur à 10 points.
-
154, soit le nombre de jours qu'ont dû patienter les Laudiens pour obtenir une seconde victoire.
-
9, soit le nombre d'équipes ayant atteint la barre des 70 points lors de cette journée.
-
6/23, six lancers réussis pour vingt-trois tentatives pour Cabourg et Caen Sud lors de leur face à face. L'endroit le plus sûr pour ne pas se prendre un ballon était sous le cercle. Ces deux équipes sont d'ailleurs les seules à être en-dessous des 50% de réussite ce week-end.
-
4 et 5, soit, respectivement pour Caen Sud et la Hague, le nombre de matches à venir face à des équipes de la première moitié de tableau. Les autres seront face à des concurrents directs. Attention...

 

Les séries en cours :6 victoires pour Caen Nord / 11 défaites pour Bretteville-sur-Odon

 

Les affiches de la prochaine journée :… quasiment tous les matches seront des affiches !

US LA GLACERIE : 81
LC BRETTEVILLE-SUR-ODON : 70

[22-12, 19-18 (41-30), 18-21 (59-51), 22-19]

Petit choc des extrêmes entre le second et l'avant-dernier. Un match où Bretteville réalisera une bonne prestation face à des Glacériens à la motivation sur courant alternatif. Le premier quart est pour l'USLG, le trio Sintes – Neiers – Capitaine se charge du scoring pour permettre à la Glacerie de mener +10. Par la suite, le LCBO va faire jeu égal avec les locaux. Hebert fait beaucoup de bien à son équipe dans le second quart et si les Brettevillais ne parviennent pas à réduire l'écart (-11 à la mi-temps), ils montrent de belles choses : « On a su trouver des solutions à la fois sur les match-up's comme sur la zone. » Le promu, grâce à de nombreuses fautes provoquées, va remporter la troisième période et réduire un peu l'écart (-8). Sauf que la domination au rebond de la Glacerie assortie aux 10 points de Le Guest feront la différence dans la période finale. Malgré la défaite, Fabrice Thellier est content de la prestation de son équipe : « Je suis satisfait de la performance offensive de l'équipe. Je retiendrai que mon équipe a su contrôler ses émotions et a donc gardé la main sur le rythme du match. » Outre les rebonds, quelques lancers supplémentaires auraient aidé (17/31). Mais ça n'enlève rien à cette performance encourageante et au vu du calendrier de l'ABCH et Caen Sud, le LCBO conserve une petite chance. Victoire un peu amère pour l'USLG : « Pas grand chose à dire sur ce match, simplement se remotiver pour les grosses équipes et être plus constant dans le jeu. » Marque très répartie. La Glacerie va devoir enchaîner deux gros matches (Bayeux et Ouistreham).

 

Marque USLG : A. Le Lezec 10pts, C. Hennequin 8pts, C. Le Royer 3pts, F. Fleury , T. Capitaine 18pts, G. Le Guest 10pts, D. Harpaille 9pts, A. Sintes 10pts, M. Neiers 13pts

Marque LCBO : R. Kukla 13pts, N. Kanghal-Ngande 6pts, D. Petitboulanger 2pts, F. Bevan 6pts, T. De Tournadre 16pts, A. Dekowski 11pts, N. Hebert 16pts

 

S SAINT LOIS M : 93
ABC LA HAGUE : 75

[24-14, 23-21 (47-35), 26-13 (73-48), 20-27]

ENFIN ! C'est ce qu'ont dû se dire les Laudiens après ce match venant briser une série de quinze défaites. Face à des Haguais se déplaçant à sept, Saint-Lô prend un bon départ : « L'objectif était de mettre de l'intensité, de les mettre sous pression. Nous démarrons en zone-presse. » Judicieux, le SSL gagne beaucoup de ballons ce qui, par réaction, donne du rythme en attaque : +10. Adrien Cotigny et Sonko ont marqué 19 des 24 points de leur équipe. Si la défense locale est plus permissive en second quart, l'adresse est toujours là et Saint-Lô augmente un peu l'écart. La défense laudienne retrouve de sa superbe dans le troisième quart et l'écart commence vraiment à devenir conséquent (+25). Cet écart va même monter à 31 unités avant que Bertrand et Lourdin ne rendent l'addition moins salée. Match garni de 4 techniques. Le manque de rotation a handicapé l'ABCH qui, du coup, perd son point-average sur le SSL. Quand trois joueurs marquent 80% des points, ce n'est pas forcément bon signe (Lourdin à 25 points). Avec 10 paniers à 3-points et un plus que correct 21/28 aux lancers, les Laudiens se sont montrés très adroits mais surtout, ils ont perdu moins de ballons et on sait que c'est ce qui leur faisait mal. Attaque agressive, domination au rebond, marque répartie... le SSL (qui a mené tout le temps sauf les 58 premières secondes) retrouve la confiance. Tous les coaches de PNM s'accordent à dire qu'au vu de l'effectif, Saint-Lô n'a rien à faire à la dernière place. Si cette victoire a provoqué un déclic, tout reste possible car les deux premiers non-relégables ont des calendriers très compliqués.

 

Marque SSL : T. Oberto 5pts, K. Sonko 19pts, F. Desdoit 3pts, F. Helaine-Menard 1pt, M. Baradji , M. Yapobi 13pts, A. Cotigny 22pts, R. Guichard 2pts, G.S. Touali 19pts, G. Cotigny 9pts

Marque ABCH : Q. Bertrand 17pts, R. Dubreucq 4pts, J. Cauchebrais 5pts, J. Dardol 18pts, A. Lourdin 25pts, C. Cauvin , G. Mesnil 6pts

 

CTC MÉZIDON-ARGENCES-BELLENGREVILLE : 81
AJS OUISTREHAM : 65

[22-15, 17-20 (39-35), 16-17 (55-52), 26-13]

M.A.B. réalise un bon début de match face à des Ouistrehamais qui perdent trop de ballons. Les locaux en profitent pour multiplier les contre-attaques et prendre 7 points d'avance. Mais les Maritimes reviennent à -4 à la mi-temps grâce à une belle adresse extérieure. Comme dans le troisième quart, l'AJSO continue d'artiller de loin et revient même à égalité, les MézArBellais, qui se focalisaient jusque-là sur le contrôle de la raquette, décident de passer en individuelle. Le dernier acte commence avec un avantage de +3 pour M.A.B., un dernier quart où les Ouistrehamais (venus à sept, le coach ayant même dû retirer les toiles d'araignée de ses baskets) n'ont plus assez de carburant pour résister. L'AJSO n'arrive pas à mettre la balle dans la raquette et les tirs extérieurs sont moins ouverts. Le promu agrandit l'écart et Ancerne ponctue la partie d'un tir primé. Beaucoup de regrets pour le coach (et joueur) Samuel Vallée : « Je crois qu'on a laissé nos bonnes intentions à la maison. On a joué deux quarts-temps sur quatre et les deux où l'on n'a pas joué, on ne les a vraiment pas joués. Pourtant, il y avait la place. » Ouistreham voit sa série s'arrêter à cinq victoires consécutives tandis que Mézidon-Argences-Bellengreville prend une sérieuse option sur la troisième place. Tous les joueurs ont apporté : « On devient difficilement contrôlable quand un joker offensif sort derrière nos scoreurs habituels, en l'occurrence Ancerne, excellent à tous points de vue. » Troisième victoire consécutive pour le M.A.B. Les équipes ont toutes les deux fait 12/19 aux lancers.

 

Marque CTC MAB : S. Dupont , B. Querrien 14pts, T. Ancerne 19pts, J.B. Onfroy 10pts, R. Villain 17pts, M. Legrix 8pts, K. Leclerc 4pts, C. Dupont 9pts

Marque AJSO : A. Lagueste 7pts, O. De Bruyne 6pts, G. Henry 16pts, T. Samson 8pts, M. Boirel 11pts, S. Vallee 2pts, E. Vrel 15pts

 

HEROUVILLE BASKET : 55
CAEN NORD BASKET : 74
[9-28, 11-19 (20-47), 19-10 (39-57), 16-17]

On va dire que le point positif, c'est que le Caen Nord n'a même pas besoin de soirtir le grand jeu après la mi-temps pour l'emporter... Le CNB fait un énorme début de match : 18-2 ! Adroits de loin et profitant de l'absence en début de match de Laville, les Nord-Caennais terminent la période à +19 : « On déroule, c'est propre. On est dans l'alternance, dans l'adresse, on amène la balle sur J-B et sans Kirt, c'est plus facile. » Second quart, les visiteurs rentrent dans les rotations mais ne baissent pas d'intensité. Si l'arrivée sous les panneaux de Laville fait du bien, l'absence d'Onillon, fait mal à Hérouville qui rentre au vestiaire avec un déficit de -27. Et là, Caen Nord arrête de jouer : « On s'endort, on a moins d'adresse, moins d'agressivité. J'ai voulu relancer des joueurs manquant de sensations et ça ne marche pas. » Pendant ce temps, les Hérouvillais retrouvent de l'allant, s'appuyant sur leur jeu de transition pour réduire un peu l'écart (-18). HB va même revenir à -13 avant que l'adresse aux lancers et un Bravo efficace ne refassent monter l'écart à +19. Jimmy Yamba attendait mieux « Il manquait David mais quand même, on est inexistant avant la mi-temps. » 13/25 aux lancers pour HB qui devra se ressaisir à Cabourg. Le Caen Nord (six victoires de suite) a été adroit (sept 3-points, 17/22 aux lancers) et a retrouvé un bon Bravo (22 points). Pourtant, la satisfaction ne semble pas énorme et on sent l'équipe moins enthousiaste : « On a une certaine lassitude mentale et il faut rectifier ça. » Le CNB se rend-t-il compte qu'il réalise quelque chose d'exceptionnel ?

 

Marque HB : Y. Camara 8pts, T. Houlette 4pts, P.E. Marie 5pts, C. Tebourski 12pts, O. Attila 1pt, G. Attila , M. Le Borgne 2pts, J. Basnier 6pts, K. Laville 17pts, S. Coulibaly

Marque CNB : M. Cosnefroy 8pts, B. Brunelle 6pts, R. Bravo 22pts, B. Renaux 1pt, A. Dupressoir , C. Teissedre 8pts, Y. Monteiro , W. Parment 7pts, J.B. Teissedre 14pts, Y. Jandia 8pts

 

CAEN SUD BASKET : 65
CABOURG BASKET : 77
[19-15, 14-17 (33-32), 15-25 (48-57), 17-20]

Match joué à 21h00. Caen Sud a loupé une belle occasion de se mettre quasi-définitivement à l'abri. Les Sud-Caennais (sans leur coach habituel) effectuent un très bon début de match en étant totalement décomplexés (+4). Une avance qui aurait pu être supérieure selon l'entraîneur local qui a quelques réserves sur l'un des arbitres. L'absence de Suzanne enlève bien sûr à Cabourg une belle option offensive mais l'équipe va sortir la tête de l'eau dans le second quart avec un Takerboust intenable (14 des 17 points de son équipe). +1 pour Caen Sud à la pause. Un Caen Sud qui va avoir du mal à retrouver un second souffle après la mi-temps. Les Cabourgeais trouvent des solutions avec Anakaba et Nicolle et parviennent à prendre 9 points d'avance. Les visiteurs géreront bien la dernière période pour finalement l'emporter de 12 points. Dommage pour Caen Sud qui, malgré une rotation limitée, est resté sur la même dynamique que lors de sa victoire face à Ifs. L'équipe s'est montrée déterminée et agressive mais, selon le coach, cette agressivité n'a pas été récompensée (8 lancers tentés, 3 réussites). Duel très important pour Caen Sud, samedi face à la Hague. A part sur le début de match, Cabourg a mené pendant la majorité des débats. Les joueurs de Patrick Haquet ont bien réagi face à l'envie des Sud-Caennais. Bien aidés par les 27 points de Takerboust et les 21 d'Anakaba, CB retrouve un bilan positif. Performance un peu ternie par cet affreux 3/15 aux lancers. Deux gros matches attendent les Cabourgeais avec Hérouville puis Caen Nord.

 

Marque CsudB : A. Richard , G. Yves , J. Jiminiga 5pts, M. Depreeuw 15pts, J. Jeanne 10pts, T. Joly 12pts, L. Le Pont 17pts, T. Boisrame 6pts

Marque CB : A. El Rhoul 5pts, Y. Takerboust 27pts, A. Bathily , V. Hochin 4pts, R. Gayet 2pts, J. Nicolle 11pts, I. Luzayadio 2pts, S. Anakaba 21pts, G. Joseph Agathe 5pts

 

ASPTT CAEN : 60
CS BAYEUX : 70
[14-16, 13-17 (27-33), 23-19 (50-52), 10-18]

Après deux défaites consécutives, les Bajocasses voulaient réagir face aux PTT. Ça démarre mal car après quatre minutes de jeu, l'ASPTT mène 10-0, Dziuk et Burnel faisant la loi en attaque. Ni une ni deux, le CSB passe en zone 2-1-2 et grignote son retard. Sur un buzzer milieu de terrain de Dière, Bayeux prend même un avantage de +2. Obtenant quelques lancers et profitant du fait que Thomine, seul intérieur des Postiers, soit pénalisé par les fautes, les Bajocasses créent un petit écart (+6). Bémol : Dière se blesse dans le deuxième quart. L'ASPTT va mettre beaucoup de pression sur la montée de balle et avec Monrocq absent, Dière blessé et Raucq forcé de jouer meneur, les Postiers prennent logiquement l'avantage. Mais comme Bayeux reste solide défensivement et que Marie et Raucq trouvent un peu d'adresse longue distance, le CSB repasse devant (+2). Dans le dernier quart, la solidité défensive et le collectif bajocasses vont faire la différence. Si son équipe réalise un bon match, Franck Dziuk semble lassé de se heurter chaque week-end au même problème : « On a souffert des mêmes maux que d'habitude. On n'est pas loin mais il manque un ''petit'' truc. » Comme par exemple un malabar de 2m00 et 100kg. Une victoire collective pour Bayeux avec une marque bien répartie. La défense de zone 2-1-2 a sauvé les visiteurs : « En individuelle, on ne serait pas passé. » Les Bajocasses reviennent à égalité avec Hérouville. Gros match à venir face à la Glacerie pour Bayeux. Les PTT et le CSB ont été plutôt corrects aux lancers (9/13 PTT, 7/10 CSB).

 

Marque ASPTT : P. Colin 10pts, P. Gournay 4pts, F. Poncel 8pts, N. Dziuk 14pts, T. Burnel 14pts, S. Crenel 10pts, B. Thomine , M. Hervieu

Marque CSB : G. Mesnival 4pts, R. Marie 13pts, G. Couture , G. Raucq 15pts, A. Bovalis 10pts, J. Diere 6pts, A. Keita 6pts, T. Montreuil , M. Trochon 16pts

 

CTC UBCU ALENCON : 78
CB IFS : 56
[20-19, 16-14 (36-33), 21-11 (57-44), 21-12]

Ifs rentre bien dans la partie tandis qu'Alençon fait énormément de fautes à l'intérieur. Le CBI mène mais, comme souvent, Lucenay prend les choses en main et fait passer son équipe à +1. Les Ifois sont devant les ¾ du temps, sanctionnant sur transition et dans la peinture. Mais Alençon n'est pas la seconde défense du championnat pour rien. La solidité défensive ornaise fait perdre des balles aux visiteurs. De plus, Ifs laisse filer beaucoup (trop) de lancers et se retrouve mené de 3 unités à la pause. Après les dix minutes de repos, les Alençonnais vont retrouver un peu d'adresse tout en augmentant la dureté défensive. Les Ifois se désunissent, manquent de discipline et continuent de louper des wagons de lancers. L'UBCUA mène de 13 points à l'orée du dernier acte. Dernier acte qui sera tout autant maîtrisé que l'avant-dernier. La défense individuelle étouffe le CBI. Ifs tente bien de riposter avec une double-boîte mais ça ne fonctionne que quelques minutes et Alençon s'impose finalement de 22 points, récupérant le point-average. Cette fois-ci, nous ne serons pas les seuls à parler des lancers : « On a été catastrophique. On a tiré des wagons de lancers. S'ils rentrent, on peut être devant. » Effectivement, obtenir 38 lancers, c'est très bien mais n'en mettre que 19... Ifs n'a pas à se soucier du maintien mais le milieu de tableau s'éloigne. Match sérieux d'Alençon (qui fait un peu mieux aux lancers : 10/15). La marque plus répartie que d'habitude démontre une belle performance collective (même si Lavedrine et Lucenay mettent 20 points chacun). Mais comme souvent, c'est en défense que l'UBCUA est allée chercher la victoire.

 

Marque CTC UBCUA :R. Lavedrine 20pts, S. Enouf 6pts, R. Leroy 9pts, R. Gautier 7pts, J. Coisnard , G. Courteille 4pts, D. Lucenay 20pts, L. Egolo Bagadema 6pts, S. Grossi 6pts

Marque CBI : T. Rungette 5pts, J. Adekunle 5pts, A. Levasseur 9pts, T. Legras 4pts, M. Bouvet 16pts, E. Peschard 3pts, N. Le Roux , A. Laignel 12pts, M. Picard 2pts

 

CLASSEMENT

1

CAEN NORD BASKET [M*]

18v - 1d

37pts

+447

2

UNION SPORTIVE LA GLACERIE [M*]

15v - 4d

34pts

+199

3

CTC MEZIDON-ARGENCES-BELLENGREVILLE [M*]

14v - 5d

33pts

+163

4

AJS OUISTREHAM

12v - 7d

31pts

+198

5

HEROUVILLE BASKET

11v - 8d

30pts

-55

6

CERCLE SPORTIF BAYEUX

11v - 8d

30pts

-23

7

CTC UBCU ALENÇON

10v - 9d

29pts

+35

8

CABOURG BASKET

10v - 9d

29pts

+2

9

CLUB BASKET D'IFS

8v - 11d

27pts

-92

10

ASPTT CAEN

8v - 11d

27pts

-83

11

ASSUN BASKET CLUB DE LA HAGUE

6v - 13d

25pts

-118

12

CAEN SUD BASKET

6v - 13d

25pts

-110

13

LC BRETTEVILLE SUR ODON

2v - 17d

21pts

-326

14

STADE SAINT LOIS MANCHE

2v - 17d

21pts

-237

[M*] : maintenu
Sont surlignées en gris les équipes désormais hors-course pour le Titre

Selon les résultats des équipes bas-normandes en N3, le nombre de descentes peut varier. Il n'y aura qu'une descente si aucune équipe ne descend de N3, il y aura deux descentes si 1 à 2 équipes descendent de N3, il y aura trois descentes si 3 équipes descendent de N3 et enfin, il y aura 4 descentes si les quatre (donc toutes les) équipes bas-normandes de N3 descendent.

L'ASPTT Caen est maintenu.
Cherbourg et le CBC vont redescendre en Pré-Nationale, il y aura au moins deux descentes.

TOP 10 SCOREURS PNM DE LA 19ème JOURNÉE :

CLASS

JOUEUR

POINTS

1

Y. Takerboust (CB)

27pts

2

A. Lourdin (ABCH)

25pts

3

R. Bravo (CNB)

22pts

#

A. Cotigny (SSL)

22pts

5

S. Anakaba (CB)

21pts

6

R. Lavedrine (CTC UBCUA)

20pts

#

D. Lucenay (CTC UBCUA)

20pts

8

T. Ancerne (CTC MAB)

19pts

#

K. Sonko (SSL)

19pts

#

G.S. Touali (SSL)

19pts

Commentaires

juin
juin