CABOURG BASKET : site officiel du club de basket de Cabourg - clubeo

Stats de la 19e journée de Pré-Nationale féminine

26 mars 2016 - 14:38

Basket. Dix-neuvième journée de Pré-Nationale féminine. +54, +15, +29, +18, +27... Voici certains des différents écarts que l'on a pu apercevoir au cours de cette dix-neuvième journée. Il y a eu de belles confrontations mais pas vraiment de fins de match indécises. Le suspense sur la fin du championnat s'amoindrit aussi de journée en journée, neuf maintenus sont déjà connus et les quatre restants devraient suivre prochainement. Gros plan sur l'opposition entre Douvres et la Glacerie : alors que l'USLG se dirigeait tranquillement vers une 18ème victoire de suite, les Douvraises ont réalisé un troisième quart du feu de Dieu pour revenir dans la partie. Le DBCN n'arrivera pas cependant à créer l'exploit, la faute à une Fanny Sorel ultra clutch.


 

 

A sept journées de la clôture de cet exercice 2015-2016, nous avons déjà neuf équipes assurées de ne pas descendre. L'Avant-Garde Caennaise s'étant maintenue en Nationale 3, il n'y aura qu'une seule descente et la place semble malheureusement réservée à Bretteville-sur-Laize qui n'a toujours pas connu la victoire. Ce week-end a encore fait très mal au promu, étrillé (-54) par des Cherbourgeoises en grande forme.

 

Dans les matches sans suspense, nous avons aussi Vire – Tourlaville, avec les Viroises qui l'emportent +15 et qui avaient déjà 20 points d'avance à la mi-temps, et Hérouville – Pont-L'Évêque, les Pontépiscopiennes effectuant un bon départ mais tombant sous l'adresse écœurante à 3-points des Hérouvillaises (à qui le retour de Miquelot fait décidément beaucoup de bien). On ajoutera aussi Ifs qui enchaîne une quatrième victoire consécutive, sortant sa meilleure performance de l'année (+27) face à des Bajocasses certes moins catastrophiques que la semaine passée mais toujours dans le doute. Enfin, les Cabourgeaises retrouvent des couleurs en disposant de Mondeville (+18). Il y a eu match pendant 27 minutes avant que l'USOM ne s'écroule.

 

Si Equeurdreville – Caen Nord n'a pas non plus laissé place au suspense (+15 pour l'USTBE), les Nord-Caennaises ont offert une belle résistance malgré un effectif décimé par les blessures. Les Equeurdrevillaises ont fait la différence grâce à leur physique, leur zone et leur domination au rebond.

 

Enfin, on vous offre un gros article pour le match ayant opposé Douvres à la Glacerie. Même s'il s'agissait du troisième face au leader, l'USLG partait clairement favorite, encore plus après une première partie de match maîtrisée (+21 à la mi-temps). Et pourtant... Non ! On ne vous en dit pas plus, allez lire ! Sachez quand même que les Glacériennes se sont imposées de 13 points (18ème victoire consécutive). Mais on ne dévoile rien d'autre, allez voir par vous même. Quelques mots clés tout de même : troisième quart-temps, come-back, Marie Guillaume, Fanny Sorel, clutch.

 

Les chiffres de la journée :
-
24.4, soit l'écart moyen quand on combine les matches de cette journée.
-
7, le maintien de l'Avant-Garde en N3 a fait beaucoup d'heureuses : sept équipes se sont officiellement maintenues après cette journée. Neuf équipes sont désormais assurées d'évoluer toujours en PNF.
-
6, soit le nombre de matches qui sépare la lanterne rouge (BBC) des deux premiers non-relégables (USOM et PLPAB)... Il reste 7 journées.
-
4, quatre équipes seulement ont shooté à moins de 50% aux lancers ce week-end. Il y a un peu de mieux.

 

Les séries en cours : 18 victoires pour la Glacerie / 19 défaites pour Bretteville-sur-Laize

 

L'affiche de la prochaine journée : CABOURG vs LA GLACERIE

 

DOUVRES BCN : 69
US LA GLACERIE : 82
[11-25, 10-17 (21-42), 30-16 (51-58), 18-24]

Avoir remporté deux des trois derniers matches par forfait ne réussit pas vraiment à l'USLG. Déjà moins conquérantes qu'à l'accoutumée face à Vire, les Glacériennes se sont fait quelques frayeurs face à Douvres. Pourtant, le début de partie laisse présager un blow-out avec +14 pour le leader. Le DBCN ne démérite pas mais l'équipe se fait littéralement dévorer au rebond. Le second quart est plus équilibré, la défense des Douvraises sur Cybulska (sorte de boîte avec prise à deux) est intéressante mais laisse des tirs ouverts à la Glacerie qui mène +21 à la mi-temps.

Malgré tout le courage de Douvres, on se dit que le match est joué. FAUX (copyright Norman) ! Les locales démarrent la période par un 9-0, qui se transforme après quelques minutes en 20-6. Marie Guillaume est juste intenable et fait la chanson aux Glacériennes en multipliant les shoots à mi-distance. Ses coéquipières suivent et Douvres revient à -7. On comprend difficilement comment les joueuses l'USLG peuvent laisser Guillaume leur shooter ainsi sur le museau. Toujours sous l'impulsion de sa n°6, le DBCN va même revenir à -5 dans le dernier quart et on se dit alors que les Douvraises vont peut-être réussir l'exploit.

Sauf qu'une dénommée Fanny Sorel décide que bon, ça suffit ! Douvres est une bonne équipe mais non, elles ne vont pas nous battre. La pile électrique glacérienne passe en mode « laissez-moi faire que je vous termine ce match ! » et devient proprement injouable. 15 points dans la dernière période, un sang-glacial au lancers, des 3-points venus d'ailleurs, des accélérations meurtrières, rideau ! Sorel a tué le match quasiment à elle seule. La Glacerie l'emporte +13 mais n'a pas été loin de friser la correctionnelle.

Les Douvraises peuvent être fières d'elles. Dommage que les blessures soient venues embêter cette équipe tout au long de la saison. Les Douvraises n'ont rien lâché et ont été à deux doigts de réaliser un beau come-back et étaient encore dans le match à cinq minutes du terme. Mention à Marie Guillaume qui fait vraiment un troisième quart-temps incroyable, le retour douvrais est en grande partie grâce à elle et surtout, elle a emmené ses coéquipières dans son sillage. Le banc marque 38 points au passage. On notera aussi la défense très intéressante du DBCN, une défense de zone donc avec boîte sur Cybulska et prise à deux quand elle avait la balle.

La Glacerie n'a pas paniqué, a maîtrisé le match et remporte une dix-huitième victoire consécutive. L'agressivité et la domination physique de l'USLG a forcé l'adversaire à faire des fautes et l'équipe s'est plutôt bien débrouillée sur la ligne (23/32). Oui, l'équipe s'est fait peur, mais l'apanage des grandes équipes est aussi de ne pas craquer et de réussir à conclure les matches. Un grand grand bravo à Sorel (23 points) qui est en train de se construire une jolie réputation de joueuse clutch car ce n'est pas la première fois qu'elle prend feu en fin de match. Cette équipe est quand même blindée à tous les postes.

 

Marque DBCN : S. Dutour 8pts, A. Rives 4pts, M. Guillaume 17pts, F. Marie 8pts, L. Ovieve 6pts, J. Levernieux 1pt, P. Poinot 7pts, A. Antoine-Cochard 10pts, S. Montembault 8pts

Marque USLG : K. Cybulska 17pts, P. Drean , O. Raynel , S. Deloeuvre 14pts, F. Sorel 23pts, L. Lecacheur 3pts, M. Bouin 9pts, L. Brun 11pts , I. Addou 5pts

 

USM VIROISE : 67
PL TOURLAVILLE B : 52

[18-12, 20-6 (38-18), 12-13 (50-31), 17-21]

Belle victoire des Viroises acquise grâce à vingt premières minutes totalement maîtrisées. Dès le premier quart, l'USMV est solide en attaque comme en défense et mène +6. C'est encore mieux dans le second quart, les Viroises tirent dans tous les sens et marquent tout ce qu'elles veulent. C'est collectif, il y a de l'alternance, ça court... Tourlaville ne peut pas suivre la cadence et se retrouve mené de 20 points à la pause, en ayant déjà encaissé 38 points. L'écart va monter brièvement à +24 mais le PLTB va réagir : « A la mi-temps, les filles comprennent qu'elles doivent être en mesure de défendre en individuelle car sinon, on va prendre la même chose. » Les Tourlavillaises font quelques stops défensifs, jouent mieux offensivement et Leclerc trouve un peu d'adresse lointaine. Ce n'est bien sûr pas suffisant pour revenir dans la partie mais au moins, le PLTB fait jeu égal et l'écart n'augmente pas (-19). Les Tourlavillaises montrent leur meilleur visage offensivement parlant dans le dernier quart mais Vire ne s'inquiète pas, se contentant de gérer pour remporter une victoire tranquille. Dommage que Tourlaville ne se soit mis à défendre qu'après la pause : « Si on arrive à bien défendre en individuelle sur la plupart des équipes en fin de saison, je serais satisfait. » Dommage que Leclerc (22 points) soit un peu esseulée au scoring. Une très bonne victoire pour Vire qui valide son maintien. La marque est bien répartie même si le trio Guermont – Ficet – Tessereau porte l'équipe au scoring (49 points). L'USMV redresse la tête après deux défaites (attention aux lancers : 7/18).

 

Marque USMV :C. Guermont 20pts, O. Salvadego 5pts, H. Prunier , F. Tessereau 14pts, E. Ficet 15pts, J. Villette 7pts, C. Madelaine 6pts

Marque PLTB : S. Durel 5pts, F. Jeanne , C. Leclerc 22pts, E. Pauze 4pts, A. Poussard 2pts, P. Joret 4pts, C. Pasco 9pts, M.J. Reault 4pts, A. Mache , E. Lamotte 2pts

 

BRETTEVILLE BC : 30
AS CHERBOURG : 84
[3-21, 10-14 (13-35), 8-21 (21-56), 9-28]

Compliqué d'écrire une quinzaine de lignes sur ce match. Les Brettevillaises ne sont que six et finiront à quatre... Voilà, c'est ce genre de match. Les Cherbourgeoises désirent passer un après-midi confortable et pour cela, il faut prendre le match par le bon bout. On peut dire que la mission est accomplie : +18 après dix minutes avec un seul panier encaissé : « On arrive à bien relancer et cela nous permet d'avoir des paniers faciles en contre-attaque. » En seconde période, les locales défendent un peu mieux mais voient quand même l'écart s'agrandir (+22 à la pause). Le score des deux derniers quarts ? 17-49... Performantes sur transition, les Cherbourgeoises ont aussi de bonnes phases de jeu sur attaque placée, tout le monde participe à la marque et se donne en défense pour atteindre l'objectif des 30 points encaissés seulement. L'ASC a le mérite de jouer tout en respectant un adversaire « qui s'est battu vaillamment avec ses armes. » On commence vraiment à avoir de la peine pour cette équipe de Bretteville Cingal qui, à moins que l'un des dirigeants ne gagne à l'Euromillion et ne signe Candace Parker et Maya Moore, devrait finir lanterne rouge du championnat. Comme souvent, Guilbert arrive à sortir son épingle du jeu. Superbe victoire de l'ASC qui valide son maintien et qui se rapproche d'un bilan de 50%. Sur les sept joueuses, six finissent à 10 points et plus. La défense a été solide (un seul quart-temps avec 10 points encaissés) et c'est moins affreux que d'habitude aux lancers (12/20). Cherbourg fait vraiment une bonne saison.

 

Marque BBC :P. Seloup , C. Kergosien 2pts, A. Guilbert 14pts, A. François 4pts, M. Michel 7pts, C. Lebourgeois 3pts

Marque ASC :V. Pleven 10pts, M. Vallognes 10pts, E. Yssembourg 19pts, S. Yssembourg 6pts, C. Bertault 17pts, M. Hairon 10pts, C. Bled 12pts

 

U.S.T.B. EQUEURDREVILLE : 72
CAEN NORD BASKET : 57

[15-13, 20-16 (35-29), 22-11 (57-40), 15-17]

Si Equeurdreville a maîtrisé le match dans l'ensemble, les Nord-Caennaises n'ont pas démérité quand on sait qu'elles ne se déplaçaient qu'à six. L'UST fait un début de match poussif, peinant sur le repli défensif. Caen Nord en profite pour marquer quelques tirs faciles et ne compte que 2 points de retard : « On leur laisse trop de liberté, elles n'ont rien à perdre et Godard nous embête. » Second quart légèrement plus offensif, le CNB résiste mais Leslie Véron domine au rebond, permettant à son équipe d'atteindre la pause avec +6 au compteur. Caen Nord commence à craquer physiquement dans le troisième quart. La zone 2-1-2 équeurdrevillaise (« à dix pieds dans la raquette » dixit Boris Renaux) fonctionne bien et en attaque, la jeune Brionne nous sort encore un bon match. L'écart grimpe à 17 unités. Les Nord-Caennaises terminent avec les honneurs en remportant le dernier quart, bien aidées par Heudron. Malgré un effectif miné par les blessures, le CNB a fait bonne figure : « Une bonne équipe, explique Clément Lecœster. Elles nous ont embêtées et avec quelques rotations en plus... » Heudron fait un excellent match (28 points). Le coach du CNB regrette un peu l'utilisation trop fréquente de la zone en PNF, lui-même étant forcé de l'utiliser vu ses rotations limitées : « Une équipe de Pré-Nat' féminine qui ne fait que de la zone remportera six à dix matches, facile. » Nouvelle victoire pour Equeurdreville. La marque est répartie et toutes les joueuses sont à féliciter (mention à Brionne, Dubost et Véron). L'UST a quasiment assuré sa seconde place. Par contre, c'est encore très moche aux lancers (7/19).

 

Marque USTBE :C. Brionne 19pts, O. Bavay 4pts, E. Dubost 15pts, M. Lods 4pts, S. Leboullenger , F. Veron 4pts, M. Joly 9pts, L. Veron 17pts

Marque CNB : J. Abascal Carral , A. Leroy 1pt, M. Heudron 28pts, M. Lecourtois 5pts, A. Poulen 11pts, C. Godard 12pts

 

HEROUVILLE BASKET : 82
PONT-L'EVEQUE PAB : 53
[18-19, 28-14 (46-33), 24-8 (70-41), 12-12]

Un écart conséquent qui s'est créé dans les deuxième et troisième quarts. Privées de leur entraîneur habituel, les Hérouvillaises sont à la peine défensivement en première période. Il y a de l'intensité mais pas de communication et les Pontépiscopiennes enchaînent les paniers à l'intérieur. Heureusement que Miquelot et Seigneurie sont là pour compenser en attaque (-1). Hérouville augmente l'intensité dans le second quart et le PLPAB ne peut plus tenir. Pont-L'Évêque ne marque que trois paniers tandis qu'en face, ça prend feu derrière l'arc : Routaboul plante quatre tirs primés, Jeanne en ajoute deux, Demante un. +13 à la mi-temps. La dynamique des locales se poursuit en troisième période. Le PLPAB perd ses duels et ne peut tenir la comparaison en terme d'impact. Les Hérouvillaises déroulent, la présence de Miquelot poste bas force l'adversaire à venir aider et donc, les tireuses (comme Seigneurie) se retrouvent dans un fauteuil pour allumer de loin. L'écart passe à +29. Dernier quart anecdotique malgré les efforts de Domnesques. Défaite logique pour Pont-L'Évêque qui restait sur deux victoires : « On a pu tenir une mi-temps avant d'exploser physiquement. » On notera le 10/14 aux lancers et les 22 points de Domnesques. Avec le maintien de l'AGC en N3, les Pontépiscopiennes sont quasiment assurées de rester en PNF. Le retour de Miquelot fait vraiment beaucoup de bien à Hérouville. Avec leur pilier dans la raquette, les extérieures ont eu le champ libre pour artiller : 13 paniers « from downtown ». Cinq joueuses terminent à plus de 10 points.

 

Marque HB :E. Jeanne 13pts, W. Saline , P. Routaboul 16pts, C. Houlette 11pts, N. Fortin 2pts, C. Miquelot 17pts, C. Seigneurie 16pts, M. Demante 7pts

Marque PLPAB : S. Grimoult , S. Boire 5pts, C. Boisbluche 5pts, B. Joly , Lo. Colange 10pts, M. Perrier 1pt, M. Gaudin Thomas 10pts, J. Domnesques 22pts

 

CB IFS : 85
CS BAYEUX : 58

[17-15, 18-17 (35-32), 24-7 (59-39), 26-19]

Bayeux s'est encore pris une volée mais c'est moins catastrophique que la semaine précédente : « On avait encore un peu le syndrome du week-end dernier. On a vécu une semaine difficile où j'ai rué dans les brancards. » Face à des Ifoises sortant d'une belle performance, les Bajocasses font jeu égal dans les premier et second quarts. Le CBI joue très bien et mène +3 à la pause mais Kieda et Barthes-Raucq gênent beaucoup les locales dans la raquette. La troisième période est, en revanche, totalement à l'avantage des Ifoises. Geraudel score 10 points, bien soutenue par Dziuk. La défense d'Ifs est une véritable muraille et l'écart passe à +20. Les ouailles d'Adrien Laignel n'ont plus qu'à gérer un dernier quart où Satis se fait également plaisir au scoring. Si Bayeux a retrouvé son âme par rapport à la semaine dernière, on sent que les mois à faire des matches avec sept joueuses commencent à peser sur le physique. Le doute semble s'installer dans l'équipe, il faudra réagir face à Vire. Barthes-Raucq est encore la plus en vue avec 23 points. Ifs a probablement réalisé le meilleur match de sa saison et l'équipe bat son record de points marqués cette saison. Pierre-Desire, Geraudel, Satis, Ollo (opérée vendredi et « qui joue mieux sans ses dents de sagesse » dixit l'entraîneur), Dziuk... Toutes les Ifoises ont réalisé une belle prestation. Adroites, respectant les consignes, agressives en défense, mettant du jeu rapide, le match parfait pour le CBI qui enchaîne une quatrième victoire, basculant dans le positif. Idéal avec encore deux matches à la maison. Deux équipes correctes aux lancers (11/16 CBI, 14/18 CSB).

 

Marque CBI : E. Dziuk 9pts, A. Geraudel 19pts, E. Boudet , M. Satis 13pts, G. Ollo 12pts, M. Reulet 6pts, C. Françoise 4pts, S. Pierre-Desire 22pts

Marque CSB : C. Lacour 5pts, P. Leroy 9pts, E. Lasne 2pts, A. Crocquevieille 5pts, L. Barthes-Raucq 23pts, B. Mallet , K. Kieda 14pts

 

USO MONDEVILLE : 47
CABOURG BASKET : 65
[12-14, 10-13 (22-27), 8-15 (30-42), 17-23]

Il y a eu match jusqu'au milieu du troisième quart et ensuite : « plus de son et plus d'image. » Cabourg abordait la partie avec prudence : « N'étant pas au mieux, j'appréhendais un peu ce match. Jamais facile pour nous de jouer Mondeville. » Le premier quart est serré et ce sont les 3-points de Paillard qui font la différence, +2 pour Cabourg. Les équipes se tiennent toujours dans le second quart-temps d'un match pas très offensif, l'USOM reste à hauteur grâce aux lancers (10/14 au final) mais les Cabourgeaises font un petit écart pour arriver avec +5 à la mi-temps. Troisième quart, l'USOM va revenir quasiment à hauteur de son adversaire à trois minutes de la fin de la période et... va arrêter de jouer. Cabourg en profite et prend 12 points d'avance. Dans le dernier quart, Joba et Herbline ont beau balancer tout ce qu'elles peuvent à 3-points, les Cabourgeaises maîtrisent la partie et finissent en roue libre. La raison de la défaite des locales tient en deux mots : balles perdues. La phase retour n'est pour l'instant pas très réussie et le calendrier s'annonce ardu (USTBE, Ifs, HB, Vire) mais l'AGC se maintenant en N3, l'USOM devrait toujours être en PNF la saison prochaine. Cabourg renoue avec la victoire après deux défaites. Victoire essentielle car si le calendrier de Mondeville est compliqué, que dire de celui de CB ? la Glacerie, Hérouville, Equeurdreville ! « En avril, ne te découvre pas d'un fil. Nous risquons d'attraper froid. Il pourrait y avoir des -10 et des -20. Mais c'est toujours plaisant de rencontrer des grosses équipes. » Concernant le match, Cabourg a mené la majeure partie du temps et a fait la différence en défense, forçant ses hôtes à perdre des balles. Le trio Paillard – Colange – Percheron fait encore des merveilles en attaque.

 

Marque USOM : K. Chasse 5pts, E. Perrotin 5pts, M. Joba 15pts, M. Vernon , S. Bouabib 3pts, L. Viseur 4pts, A. Goudeau , F. Panier 2pts, M. Herbline 6pts, E. Devulder 7pts

Marque CB : Le. Colange 17pts, C. Paillard 20pts, F. Bathily 3pts, N. Percheron 11pts, A. Barbey 2pts, M. Flechard 8pts, E. Barbey , C. Lagoutte , L. Duval 4pts

 

CLASSEMENT

1

U.S. LA GLACERIE [M*]

18v - 1d

37pts

+476

2

U.S.T.B. EQUEURDREVILLE [M*]

17v - 2d

36pts

+240

3

DOUVRES B.C.N. [M*]

12v - 7d

31pts

+95

4

CABOURG BASKET [-1 match] (▲ 1) [M*]

12v - 6d

30pts

+124

5

C.S. BAYEUX (-1 pén) (▼ 1) [M*]

12v - 6d

30pts

+100

6

HEROUVILLE BASKET(-1 forf) [-1 match] [M*]

12v - 5d

29pts

+198

7

C.B. IFS[M*]

10v - 9d

29pts

+48

8

A.S. CHERBOURG [M*]

9v - 10d

28pts

-35

9

U.S.M. VIROISE[M*]

8v - 11d

27pts

-68

10

CAEN NORD BASKET

6v - 13d

25pts

-130

11

P.L. TOURLAVILLE BASKET

6v - 13d

25pts

-158

12

U.S.O. MONDEVILLE BASKET

5v - 14d

24pts

-205

13

PONT-L'ÉVÊQUE P.A.B.

5v - 14d

24pts

-208

14

BRETTEVILLE BASKET CINGAL (-1 forf)

0v - 18d

18pts

-437

[M*] : maintenu
Sont surlignées en gris les équipes désormais hors-course pour le Titre

Selon les résultats des équipes bas-normandes en N3, le nombre de descentes peut varier. Il n'y aura qu'une descente si aucune équipe ne descend de N3, il y aura deux descentes si 1 à 2 équipes descendent de N3, il y aura trois descentes si 3 à 4 équipes descendent de N3.

Ifs, la Hague, Douvres et l'Avant-Garde sont maintenues. Il n'y aura qu'une descente.

 

TOP 10 SCOREUSES PNF DE LA 19ème JOURNÉE :

CLASS

JOUEUSE

POINTS

1

M. Heudron (CNB)

28pts

2

L. Barthes-Raucq (CSB)

23pts

#

F. Sorel (USLG)

23pts

4

J. Domnesques (PLPAB)

22pts

#

C. Leclerc (ASC)

22pts

#

S. Pierre-Desire (CBI)

22pts

7

C. Guermont (USMV)

20pts

#

C. Paillard (CB)

20pts

9

C. Brionne (ASC)

19pts

#

A. Geraudel (CBI)

19pts

#

E. Yssembourg (ASC)

19pts

 

Commentaires

juin
juin