CABOURG BASKET : site officiel du club de basket de Cabourg - clubeo

Stats de la 18e journée de Pré-Nat Féminine

18 mars 2016 - 12:53

Basket. Dix-huitième journée de Pré-Nationale féminine. Seulement cinq matches lors de cette journée, Cabourg – Hérouville ayant été reporté et Brettevile ayant déclaré forfait face à la Glacerie. Du coup, ça nous donne 17 victoires consécutives pour la Glacerie. Deux surprises lors de cette journée, une petite et une assez conséquente. La petite, c'est la victoire de Pont-L'Évêque face à une équipe viroise plutôt en bonne forme ces derniers temps. L'autre surprise (et alors qu'on s'attendait à un beau match), c'est la raclée de 30 points infligée à Bayeux par les Douvraises. Dans les autres rencontres, Ifs, Mondeville et Equeurdreville se défont respectivement de Tourlaville, Caen Nord et Cherbourg.

Au passage, si vous aimez quand ça attaque à tout va, quand les scores explosent les compteurs, passez votre chemin...

 Le championnat n'est pas encore terminé car un retour d'Equeurdreville sur la Glacerie est mathématiquement envisageable. Mais vu la tournure des événements et le fait que l'USTBE admette ne plus vraiment se soucier du titre, on serait tenté de dire que alea jacta est. Surtout qu'en bas de classement, le fossé entre Bretteville Cingal et les autres équipes se creuse de plus en plus. Normalement, il ne devrait y avoir qu'une seule descente (l'Avant-Garde se maintiendra en N3, c'est sûr à 99.99%) et cette place semble promise au BBC qui, avec son forfait face à l'USLG (pas assez de joueuses), rend l'éventualité d'un retour utopique, surtout que le promu n'a toujours pas décroché la moindre victoire.

Cela fait donc 17 victoires consécutives pour la Glacerie et la deuxième victoire par forfait en trois semaines (elles font peur ou quoi ?). Les Glacériennes semblent se diriger droit vers la N3, même si Equeurdreville reste en embuscade.

 

Equeurdreville, justement, enchaînait un deuxième derby après son match face à Tourlaville. En déplacement à Cherbourg, l'ancien pensionnaire de N3 s'est imposé de 10 points dans un match globalement maîtrisé face à des Cherbourgeoises valeureuses mais manquant d'armes offensivement. Les Ifoises s'imposent de 8 points face à Tourlaville alors qu'elles ne se déplaçaient qu'à six. Une victoire acquise grâce à la défense et à un réveil offensif lors du dernier acte. Les Pontépiscopiennes réalisent un joli coup en faisant tomber l'USM Vire dans un match très serré mais sans trop de rythme. Le scoring de Domnesques (25 points) a une nouvelle fois été précieux. Match très serré aussi entre Caen Nord et Mondeville sauf que ce match-là fut agréable à regarder. Les deux équipes se sont rendu coup pour coup mais les Mondevillaises géreront mieux leur fin de match.

 

Enfin, alors que ça devait être l'affiche de la journée (avec Cabourg – Hérouville), le match Douvres – Bayeux a tourné à la démonstration. Les deux équipes se valant, que les Douvraises l'emportent était bien évidemment possible, mais qu'elles collent 30 points dans les gencives de Bajocasses totalement méconnaissables, on ne l'avait pas vu venir. Douvres sort une excellente prestation tandis qu'en face, seule une joueuse avait l'air motivé selon l'entraîneur. Forcément, ça donne une correction.

 

Les chiffres de la journée :
- 53.9, soit le nombre moyen de points marqués par équipe lors de cette journée. Ce ne fut pas un week-end très offensif pour les équipes de PNF.
- 2, c'est la deuxième fois en trois semaines que la Glacerie s'impose par forfait. Le pire c'est que ça va affaiblir leurs stats parce qu'en moyenne, elles gagnent par plus de 20 points d'écart
- 35, soit le nombre de points encaissés par Douvres face à Bayeux.
- 0, soit le nombre de Polonaises présentes dans le top 10 des scoreuses, c'est rare (peut-être inédit). Celle de la Glacerie ne jouait pas, celle de Bayeux n'a pas joué (et oui, il y a une nuance...)
- 0, comme le nombre de mots qu'on a envie de dire pour parler des pourcentages aux lancers-francs... Ça ne sert plus à rien...

 

Les séries en cours : 17 victoires pour la Glacerie / 18 défaites pour Bretteville-sur-Laize

 

L'affiche de la prochaine journée : DOUVRES vs LA GLACERIE

 

PONT-LEVEQUE PAB : 55
USM VIROISE : 51

[9-11, 13-9 (22-20), 19-13 (41-33), 14-18]

Match serré du début à la fin. Le premier quart donne le ton, Domnesques marque 8 des 9 points de son équipe ; en face, Guermont met 7 des 11 points de l'USMV. Les Pontépiscopiennes vont prendre l'avantage dans le second quart grâce à une bonne défense. Domnesques marque à nouveau 8 points et le PLPAB arrive en tête à la mi-temps d'un match pauvre offensivement. Le match manque de rythme, explication de Boris Dadéké : « On se neutralise car on voulait ralentir le rythme adverse et accélérer en attaque mais en face, elles avaient la même tactique. » Un premier écart va se créer au retour des vestiaires, les locales ne laissent plus leur n°13 être la seule à scorer. Pont-L'Évêque mène +8 à l'orée du dernier acte mais cette avance fond à cause de l'efficacité de Ficet et Guermont. Les Viroises reviennent à égalité mais vont sortir de leur match, se mettant à contester les décisions arbitrales. Les Pontépiscopiennes, elles, restent stoïques, ne se déconcentrent pas et mettent les lancers qu'il faut pour l'emporter. Belot Souffrant n'arrive pas à s'expliquer cette défaite : « Match à oublier. On avait une bonne dynamique depuis quelques matches mais là, je suis incapable d'expliquer comment on fait pour produire ce match. » Pont-L'Évêque enchaîne pour la première fois deux victoires. Les locales se sont fait peur et auraient pu se mettre en sécurité plus tôt (notamment avec les lancers, 13/26. Vire fait 11/15, comme quoi...) mais le PLPAB a su rester concentré et ne pas paniquer lors des retours adverses. Nouvelle belle performance de Domnesques (25 points).

 

Marque PLPAB : S. Grimoult 1pt, C. Boisbluche 2pts, B. Joly 4pts, Lo. Colange 13pts, M. Perrier 6pts, M. Gaudin Thomas 4pts, J. Domnesques 25pts

Marque USMV :C. Guermont 17pts, O. Salvadego 3pts, H. Prunier 2pts, F. Tessereau 6pts, E. Ficet 13pts, J. Villette 5pts, C. Madelaine 5pts

 

US LA GLACERIE : 20
BRETTEVILLE BC : 0 [F]

Faute d'un effectif suffisamment fourni, les Brettevillaises n'ont pu faire le déplacement à la Glacerie. En même temps (et sans faire injure au BBC), ça valait peut-être mieux car se déplacer chez le leader qui met des roustes de 25 points à (quasiment) tout le monde quand on vit une saison comme le vit Bretteville-sur-Laize... Les Glacériennes remportent une deuxième victoire par forfait en trois matches. Pour Bretteville Cingal, il paraît évident que l'avenir de l'équipe se dessine à l'étage inférieur.

 

CS BAYEUX : 35
DOUVRES BCN : 65
[6-11, 10-25 (16-36), 11-14 (27-50), 8-15]

Ce match devait être une belle rencontre mais comme Douvres a décidé de faire une excellente prestation et que, a contrario, Bayeux nous sort la pire performance de sa saison, ce ne fut pas une affiche mais bien un blow-out. La déception de Jean Malassigne se résume en cette phrase : « Je te donne carte blanche pour les tailler. » Le score après six minutes ? 4-4. La presse douvraise est efficace, le DBCN récupère des ballons mais peine à les convertir en paniers. Les équipes ne marquent que trois tirs chacune mais Douvres obtient des lancers (+5). L'écart se creuse vraiment en second quart, sept scoreuses différentes du côté de Douvres. Bayeux coule, perd des balles, rate des tirs sous le panier. En face, ça score sur transition et ça trouve les solutions sur jeu placé, +20. Les Bajocasses ont un sursaut en troisième quart pour revenir à -15 mais les Douvraises vont ré-accélérer et prendre 23 points d'avance. Le match est terminé, le DBCN n'a plus qu'à gérer. Bayeux, qu'est-ce qui s'est passé ? L'absence de Leroy et la superbe prestation de l'adversaire n'expliquent pas tout. L'envie était proche de l’inexistence (sauf pour Barthes-Raucq). « Première fois qu'elles me font ça, il ne va pas falloir me faire ça deux fois. » Des leaders (sauf une donc) absentes au scoring, 7/18 aux lancers, bref, match à oublier. Douvres a été sérieux jusqu'au bout et a réalisé un super match. Agressives (28 lancers obtenus), collectives (tout le monde marque), investies défensivement (deux quarts à moins de 10 points encaissés), les Douvraises ont été excellentes. Avec cette victoire, elles retrouvent la troisième place, bravo !

 

P.S : Mais ce n'est pas que la victoire des joueuses. Quand on écoute Aurélie Antoine-Cochard, l'une des cadres du groupe, le coach Antoine Dufou est à féliciter fortement pour cette victoire. On aurait pu résumer les dires de la n°13 douvraise mais on pense que c'est bien de les retransmettre tels quels, sans les changer d'un iota : « Juste une petite précision concernant le match car je sais qu'Antoine ne le dira pas : il nous a particulièrement bien préparées pour cette opposition. Certains entraîneurs ne changent rien à leur jeu défensif ou offensif parce que "ça a toujours fonctionné ainsi.", lui a réussi dimanche à exploiter les forces de l'adversaire et les en priver. C'est la preuve d'une grande maturité pour un coach aussi jeune ! Les joueuses font le taf mais le coach en est le chef d'orchestre. »

 

Ça c'est du compliment !

 

Marque CSB : C. Lacour 6pts, L. Acheen 2pts, E. Lasne , A. Crocquevieille 4pts, L. Barthes-Raucq 13pts, B. Mallet 8pts, C. Guilmin , K. Kieda 2pts

Marque DBCN : S. Dutour 6pts, A. Rives 2pts, F. Marie 11pts, A. Volard 12pts, J. Levernieux 5pts, P. Poinot 4pts, P. Plouhinec 7pts, A. Antoine-Cochard 7pts, S. Montembault 11pts

 

CAEN NORD BASKET : 66
USO MONDEVILLE : 73
[12-15, 23-25 (35-40), 16-11 (51-51), 15-22]

Match serré et agréable à voir. Dès l'entame, les équipes se rendent coup pour coup avant que l'USOM n'exploite quelques erreurs du CNB pour prendre 3-points d'avance. Le second quart est très offensif et on voit de belles actions. Grâce à de bons ballons donnés dessous, les Nord-Caennaises vont prendre 4 points d'avance à deux minutes de la pause mais sous l'impulsion de Chasse et Joba, Mondeville va reprendre l'avantage pour arriver à +5 à la mi-temps. L'écart n'évolue pas vraiment en troisième quart, Lecourtois se montre super-efficace mais les Mondevillaises parviennent à mettre le tir qu'il faut pour garder l'avantage à chaque fois jusqu'aux deux dernières minutes où Heudron enchaîne 6 points consécutifs pour ramener le Caen Nord à égalité. Franchement, c'est un match très sympa à voir. On se dit que la dernier quart sera disputé mais la défense du CNB baisse un peu en intensité, l'USOM ne se gêne pas pour en profiter. Avec six scoreuses différentes dans cette période, Mondeville refait un écart et veille à le conserver, même si l'efficacité de Heudron et Jeanne ainsi qu'un 3-points de Poulen entretiennent l'espoir. 11 égalités, un écart max de +9, ce fut très serré. Marque répartie côté CNB, tout le monde marque. Dommage que l'équipe ait manqué de carburant et ait laissé filer des lancers (9/16) qui auraient pu la faire passer devant. Belle performance de l'USOM, l'explosivité de Joba (17 points) et Chasse (13 points) a fait du dégât. Marque répartie là aussi. La victoire était essentielle car sinon, Pont-L'Évêque repassait devant. Bon arbitrage.

 

Marque CNB : J. Abascal Carral 4pts, L. Jeanne 9pts, S. Vautier 2pts, E. Foucault 6pts, M. Heudron 16pts, M. Lecourtois 10pts, A. Poulen 9pts, C. Godard 10pts

Marque USOM : K. Chasse 13pts, E. Perrotin 7pts, M. Joba 17pts, M. Vernon , S. Bouabib 11pts, L. Viseur 7pts, A. Goudeau 2pts, F. Panier 8pts, M. Touraud 8pts

 

AS CHERBOURG : 40
U.S.T.B. EQUEURDREVILLE : 50
[10-11, 6-12 (16-23), 10-11 (26-34), 14-16]

Après le match face au PLTB, Equeurdreville avait un nouveau derby avec un déplacement à Cherbourg. On notera l'absence de Leslie Véron, malade. Dans le premier quart, la zone 2-1-2 de l'UST gêne bien les Cherbourgeoises mais ces dernières ne sont pas en reste en défense et n'ont qu'un point de retard. Brionne trouve un peu d'adresse en seconde période. L'ASC défend bien mais l'attaque est : « catastrophique, passes de mauvaise qualité et beaucoup de maladresse aux tirs. » L'écart augmente légèrement (+7 pour l'UST). La physionomie du match ne change pas au sortir des vestiaires, les Equeurdrevillaises ne marquent que deux tirs mais provoquent des fautes. Cherbourg ne trouve toujours pas les solutions en attaque et l'écart augmente d'une unité (+8). L'UST gère le dernier quart et s'impose de 10 points. Les Cherbourgeoises ont fait un bon match mais l'équipe est un peu trop limitée offensivement pour inquiéter un tel adversaire : « On est encore en construction. Ce type de match est important, il nous montre les limites de notre mode de fonctionnement et ce qu'il va nous falloir améliorer. » Un match maîtrisé pour Equeurdreville, même si l'équipe s'est fait un peu peur. L'absence de Véron et l'effectif réduit (deux joueuses de R1) changent beaucoup de choses, le contenu était moyen et il y a eu beaucoup de pertes de balles. L'adresse de Brionne (20 points) a été précieuse et l'UST a su appuyer là où ça fait mal en mettant la balle à l'intérieur. Mention « bien, mais peut mieux faire. » Par contre, aux lancers, c'est honteux : 13/32.

 

Marque ASC :V. Pleven 3pts, M. Vallognes 2pts, E. Yssembourg 15pts, A. Poirier 2pts, C. Bertault 10pts, S. Person 2pts, M. Hairon , C. Bled 6pts

Marque USTBE :C. Brionne 20pts, O. Bavay 2pts, E. Dubost 11pts, M. Lods 1pt, S. Leboullenger , F. Veron 8pts, M. Joly 8pts

 

PL TOURLAVILLE B : 48
CB IFS : 56
[7-9, 16-15 (23-24), 7-4 (30-28), 18-28]

Se déplaçant à six, la partie s'annonçait compliqueé pour les Ifoises. Mais le danger pour Tourlaville était peut-être de trop se réjouir de voir cette équipe débarquer en effectif réduit : « Peut-être que les filles ont eu un instant où elles se sont dit que ça allait être facile ? » s'interroge Damien Lamotte. Pas un beau match, les deux équipes font de la zone, ça se passe le ballon autour de l'arc, il n'y a pas de rythme et le premier quart se termine sur un score de poussines (7-9). Ça va un peu mieux dans le second quart, Ifs commence à trouver des solutions sur contre-attaque mais n'arrive pas à distancer son adversaire (+1 à la mi-temps). On retombe dans un spectacle affreux à regarder dans le troisième quart. Le score ? 7-4. Tourlaville mène de 2 points donc. Le match se décide dans le quatrième quart avec le CBI qui marque autant de points dans cette dernière période qu'il n'en a marqué sur l'ensemble du match ! Les locales n'ont pas un bon repli défensif sur les transitions ifoises et s'inclinent donc de 8 points. Le coach déplore le manque d'agressivité (10 lancers tentés) de ses filles : « Il y a eu peu de percussion, peu de relations avec le poste et quand il y en avait, on loupait les tirs. Pas assez de volonté. » Les Tourlavillaises ratent une occasion de se rapprocher du milieu de tableau. Le coach ifois est fier de ses ouailles : « Je veux féliciter les filles. Encaisser 48 points quand on n'est que six, c'est très bien ! » Un regret ? « On peut gérer plus facilement si on fait mieux que 14/31 aux lancers. » Ifs gagne une place au classement.

 

Marque PLTB :S. Durel 14pts, A. Poussard 10pts, C. Leclerc 4pts, E. Pauze 5pts, E. Lamotte 2pts, P. Joret 2pts, A. Facon , M.J. Reault 9pts, A. Mache 2pts

Marque CBI : E. Dziuk 13pts, E. Boudet , G. Ollo 11pts, M. Reulet 14pts, C. Françoise 2pts, S. Pierre-Desire 16pts

 

Reporté au 01/04/2016
CABOURG BASKET :
HEROUVILLE BASKET :


CLASSEMENT

1

U.S. LA GLACERIE [M*]

17v - 1d

35pts

+463

2

U.S.T.B. EQUEURDREVILLE [M*]

16v - 2d

34pts

+225

3

DOUVRES B.C.N. (▲ 1)

12v - 6d

30pts

+108

4

C.S. BAYEUX(-1 pén) (▼ 1)

12v - 5d

29pts

+127

5

CABOURG BASKET[-1 match]

11v - 6d

28pts

+106

6

HEROUVILLE BASKET(-1 forf) [-1 match]

11v - 5d

27pts

+169

7

C.B. IFS(▲ 1)

9v - 9d

27pts

+21

8

A.S. CHERBOURG (▼ 1)

8v - 10d

26pts

-89

9

U.S.M. VIROISE

7v - 11d

25pts

-83

10

CAEN NORD BASKET

6v - 12d

24pts

-115

11

P.L. TOURLAVILLE BASKET

6v - 12d

24pts

-143

12

U.S.O. MONDEVILLE BASKET

5v - 13d

23pts

-187

13

PONT-L'ÉVÊQUE P.A.B.

5v - 13d

23pts

-179

14

BRETTEVILLE BASKET CINGAL (-1 forf)

0v - 17d

17pts

-383

[M*] : maintenu
Sont surlignées en gris les équipes désormais hors-course pour le Titre

Selon les résultats des équipes bas-normandes en N3, le nombre de descentes peut varier. Il n'y aura qu'une descente si aucune équipe ne descend de N3, il y aura deux descentes si 1 à 2 équipes descendent de N3, il y aura trois descentes si 3 à 4 équipes descendent de N3.

Ifs, la Hague et Douvres sont maintenus.

 

TOP 10 SCOREUSES PNF DE LA 18ème JOURNÉE :

CLASS

JOUEUSE

POINTS

1

J. Domnesques (PLPAB)

25pts

2

C. Brionne (USTBE)

20pts

3

C. Guermont (USMV)

17pts

#

M. Joba (USOM)

17pts

5

M. Heudron (CNB)

16pts

#

S. Pierre-Desire (CBI)

16pts

7

E. Yssembourg (ASC)

15pts

#

S. Durel (PLTB)

14pts

#

M. Reulet (CBI)

14pts

10

5 joueuses

13pts

Commentaires

juin
juin