CABOURG BASKET : site officiel du club de basket de Cabourg - clubeo

Stats de la 17e journée de Pré-Nat féminine!

12 mars 2016 - 20:40

Basket.Dix-septième journée de Pré-Nationale féminine.S'il n'y a pas eu vraiment de surprise dans cette journée (Ifs a bien battu Cabourg mais l'avait déjà fait à l'aller), plusieurs matches valaient le détour. Les deux équipes dominant le championnat, la Glacerie et Equeurdreville, ont connu quelques difficultés face à leurs adversaires. Hérouville profite de la visite de Douvres pour retrouver son basket tandis que Cherbourg s'impose au buzzer face à l'USO Mondeville. Pont-L'Évêque se défait difficilement de Bretteville tandis que Bayeux n'a pas vraiment rencontré de problèmes face au Caen Nord.

 

 

Les leaders n'ont donc pas été aussi sereins qu'à l'accoutumée, surtout Equeurdreville qui a failli se faire avoir par Tourlaville, le PLTB réussissant un super dernier quart pour revenir à quelques longueurs de l'UST. Damien Lamotte, coach des Tourlavilaises, a tenté plusieurs défenses différentes et ça a fonctionné, comme le reconnaît son homologue. Mais, et c'est aussi ça qui montre les grandes équipes, les Equeurdrevillaises ont su gérer la fin de match.

 

Moins de frayeur pour l'USLG mais un match pas autant abouti que les précédents et où la Glacerie n'a jamais vraiment réussi à mettre de rythme. Face à elles, des Viroises adroites qui ont joué leur va-tout. Après la mi-temps, la fatigue fera son œuvre et Cybulska et Sorel se chargeront de creuser défintivement l'écart pour offrir aux Glacériennes une 16ème victoire consécutive.

 

Concernant les autres matches, les Hérouvillaises (qui récupéraient Clémence Miquelot) se sont imposées à Douvres grâce à une excellente première partie de match, Bayeux s'impose de 23 points au Caen Nord malgré un début quelque peu laborieux (le secteur intérieur a encore pesé dans la victoire), Ifs s'impose grâce à sa défense face à des Cabourgeaises qui commencent à montrer des signes de fatigue et enfin, les Pontépiscopiennes ressortent victorieuses de leur duel face à Bretteville-Cingal après un match extrêmement serré.

 

Enfin, dans le duel qui opposait Mondeville et Cherbourg, c'est le second nommé qui s'est imposé, et au buzzer s'il-vous-plaît. La fin de match nous offre un joli scénario, on vous laisse le découvrir.

 

Les chiffres de la journée :
-
4, on ne peut pas faire une scission plus précise entre le haut et le bas de tableau, quatre matches séparent le sixième et le septième
-
5, soit le nombre d'équipes victorieuses en shootant à moins de 60% aux lancers... Bon, eh bien oubliez tout ce qu'on a dit depuis le début de saison
-
85.7% et 87.5%, il y a quand même des équipes (Bayeux et Bretteville, voire Pont-L'Évêque avec son 70.8%) qui s'appliquent un peu
-
2, deux équipes sont désormais maintenues : la Glacerie et Equeurdreville

 

Les séries en cours : 16 victoires pour la Glacerie / 17 défaites pour Bretteville-sur-Laize

 

Les affiches de la prochaine journée : BAYEUX vs DOUVRES (CABOURG vs HÉROUVILLE est décalé au 1er avril)

 

U.S.T.B. EQUEURDREVILLE : 50
PL TOURLAVILLE B : 44

[10-9, 19-5 (29-14), 12-12 (41-26), 9-18]

On ne s'attendait pas à un match très offensif avec ces deux équipes, on n'a pas été déçu : 10-9 dans le premier quart. Tourlaville veut empêcher Dubost de faire le jeu et l'UST est assez maladroit sous le cercle. En seconde période, Equeurdreville réagit. Avec une zone-presse demi-terrain en 1-2-2 (pardon aux non-initiés), les locales piquent des balles et créent l'écart (+15) face à un PLTB qui perd Poussard sur blessure suite à un coup de coude de Véron. Troisième quart équilibré, le jeu equeurdrevillais est approximatif et l'UST ne parvient pas à accroître son avance. Les Tourlavillaises vont alors revenir au score, aidées par Durel. Equeurdreville perd balle sur balle et à une minute du gong, l'écart n'est plus que de 4 points. Mais la défense locale va se resserrer et le PLTB ne marquera plus. Catastrophiques dans l'exercice (8/21), les Equeurdrevillaises réussissent néanmoins leurs derniers lancers. L'entraîneur de Tourlaville est bien sûr très satisfait de ses joueuses : « On a fait un gros match. D'habitude, quand on se prend des écarts de 10/15 points, on baisse les bras. » Avec la rotation limitée (et du 6/13 aux lancers), les Tourlavillaises ont eu du mal à mettre du rythme. L'UST a eu chaud. N'ayant pas pu s'entraîner de la semaine, Leslie Véron fait un match moyen (pour une fois). Comme souvent, la défense fait la différence. L'entraîneur, qui ne pense plus vraiment au titre, n'oublie pas de saluer son homologue : « D'habitude, on est face à des zones de grand-pères mais là, il a tenté des choses intéressantes. Mine de de rien, ça a marché. »

 

Marque USTBE :C. Brionne 14pts, O. Bavay 2pts, E. Dubost 5pts, M. Duval 2pts, M. Lods 5pts, F. Veron 1pt, M. Joly 9pts, L. Veron 12pts

Marque PLTB :S. Durel 21pts, A. Facon 1pt, C. Leclerc 8pts, A. Poussard , P. Joret 1pt, C. Pasco 6pts, M.J. Reault 1pt, E. Lamotte , L. Catherine 6pts

 

USO MONDEVILLE : 56
AS CHERBOURG : 57
[11-18, 18-14 (29-32), 11-11 (40-43), 16-14]

ALERTE BUZZER ! Une belle rencontre entre des équipes qui devaient réagir après trois défaites de rang. Les Cherbourgeoises démarrent de la meilleure des manières : 2-12. L'écart va même monter à 14 unités. L'USOM parvient à revenir un peu (-7). Seconde période, les Mondevillaises commencent à rentrer dans le match grâce au tir à mi-distance sans pour autant prendre l'avantage (+3 pour l'ASC à la mi-temps). Les deux équipes vont faire jeu égal dans la troisième période, l'écart n'évolue pas. Sautons à la fin de match : 19.5 secondes restantes et 52-55 pour Cherbourg. Mondeville tire à 3-points, contre de Bertault qui récupère la balle et file au panier. Les locales tentent de l'arrêter et la Cherbourgeoise perd le contrôle du ballon. Bertault conteste, faute technique ! Joba réussit le lancer et sur la possession suivante, l'USOM provoque la faute, deux lancers à suivre... 0/2 mais rebond offensif, Perrotin est oubliée derrière l'arc, tir à 3-points... BINGO ! 56-55 pour Mondeville à trois secondes de la fin. Temps-mort, Cherbourg réussit à trouver Elodie Yssembourg qui tire au buzzer... BINGO ! Victoire de l'ASC ! Si la défaite sur le gong est forcément rageante, Stéphanie Asselin est satisfaite car la semaine précédente, l'état d'esprit n'était pas le même. La marque est plutôt répartie et le banc finit à 27 points. Cherbourg conserve sa septième place. Si Yssembourg est l'héroïne du match avec son buzzer-beater, mention aux 21 points de Bertault. Une victoire acquise au bout du suspense avec quatre temps-morts dans la dernière minute.

 

Marque USOM : E. Perrotin 3pts, E. Devulder 14pts, M. Joba 14pts, M. Vernon , S. Bouabib 6pts, L. Viseur 2pts, A. Goudeau 5pts, F. Panier, M. Herbline 2pts, F. Bernet 10pts

Marque ASC :V. Pleven 8pts, M. Vallognes 3pts, E. Yssembourg 16pts, S. Yssembourg , A. Poirier 5pts, C. Bertault 21pts, C. Bled 4pts, M. Hairon

 

HEROUVILLE BASKET : 56
DOUVRES BCN : 49
[15-8, 17-9 (32-17), 11-18 (43-35), 13-14]

Les entraînements blindés, dix joueuses sur la feuille... Hérouville aurait dû faire un forfait plus tôt, ça lui réussit apparemment. Ce match marquait le retour de Miquelot dont l'absence était, pour certains (dont nous), la raison majeure de la saison en dents de scie des Hérouvillaises. Ayant à cœur de corriger le tir, les locales démarrent tambour battant, artillant à 3-points et étouffant Douvres avec sa zone-presse. Les Douvraises n'appliquent pas les consignes et ne sont pas encore rentrées dans le match. Hérouville montre de belles choses et mène logiquement +15 à la pause. Le DBCN profite du passage au vestiaire pour se réveiller, Levernieux se met elle aussi à artiller derrière l'arc, obligeant ses adversaires à sortir et créant ainsi des espaces. Douvres retrouve une intensité défensive et réduit l'écart (-8). Mais ce retour n'inquiète pas HB qui va maîtriser la période finale pour remporter une victoire qui fait du bien au moral. Pas un match fantastique au niveau des lancers (11/23 HB, 8/16 DBCN). Douvres paie son début de partie raté où l'adresse a fait défaut. Physiquement, les Douvraises ont souffert également : « On sent la différence physiquement quand Miquelot est là. » Mais le DBCN a montré une belle capacité de réaction après la mi-temps. Si la défense et l'adresse avaient été présentes dès le début, qui sait ? On le répète, cette victoire fait du bien à Hérouville. Concentrées, adroites de loin (surtout Jeanne), solides en défense, les locales doivent réitérer ce genre de performance. Match qui s'est déroulé dans une excellente ambiance.

 

Marque HB :E. Jeanne 17pts, W. Saline 2pts, A. Thoer , P. Routaboul 8pts, C. Houlette 4pts, C. Delestree Lerzerho , N. Fortin , C. Miquelot 10pts, C. Seigneurie 6pts, M. Demante 9pts

Marque DBCN : S. Dutour , M. Gautier , F. Marie , A. Volard 10pts, J. Levernieux 12pts, P. Poinot 7pts, P. Plouhinec 2pts, A. Antoine-Cochard 9pts, L. Le Moal 9pts

 

USM VIROISE : 61
US LA GLACERIE : 79
[14-13, 17-21 (31-34), 11-21 (42-55), 19-24]

Petit match de reprise pour l'USLG qui passe à côté de son premier quart. Salvadego et Ficet se montrent très performantes au scoring et Vire mène par la plus petite des marges grâce à une bonne adresse. La Glacerie va légèrement mieux en seconde période mais est trop irrégulière, manquant toujours de rythme en attaque ainsi que d'énergie en défense. L'adresse n'étant pas également au rendez-vous, l'USLG joue intelligemment près du panier et reprend l'avantage (+3). Les Viroises résistent formidablement bien mais la fatigue commence à se faire sentir et en fin de troisième période, le leader de la PNF créé l'écart grâce à une Karolina Cybulska ultra-efficace (12 points dans la période dont 8 consécutifs). +13 pour les Glacériennes. Dans le dernier quart, l'USMV jette ses dernières forces dans le match pour faire jeu égal avec son adversaire. Si le rythme est toujours très mou pour les joueuses de Jérôme Luce, Fanny Sorel (14 points dont 11 consécutifs, trois tirs primés) se charge d'agrandir un peu l'écart. Vire a fait une belle prestation mais face à une telle équipe, l'endurance et le physique ont fait défaut aux Viroises. Énorme match de Ficet avec 29 points. L'USLG a donc eu du mal à redémarrer après cette trêve : « On a la grosse coupure comme excuse mais la semaine prochaine, il n'y aura plus d'excuse. » Ne jouant pas ce week-end (Bretteville vient de déclarer forfait), la Glacerie enchaînera deux gros déplacements (Douvres et Cabourg). Cybulska (26 points) et Sorel (20 points) ont porté leur équipe offensivement.

 

Marque USMV : C. Guermont 6pts, O. Salvadego 10pts, H. Prunier , F. Tessereau 10pts, E. Ficet 29pts, J. Villette, C. Madelaine 6pts

Marque USLG :K. Cybulska 26pts, P. Drean 3pts, O. Raynel 6pts, S. Deloeuvre 8pts, F. Sorel 20pts, L. Lecacheur 6pts, M. Bouin 5pts, L. Brun 1pt , I. Addou 4pts

 

BRETTEVILLE BC : 51
PONT-LEVEQUE PAB : 63
[18-18, 8-14 (26-32), 14-13 (40-45), 11-18]

Un match très très serré, si le PLPAB a mené pendant trente minutes, l'écart s'est fait en toute fin de match et d'ailleurs, l'écart final est le plus gros de la partie. Premier quart offensif, le duo Guilbert – Michel (14 points) s'oppose au duo Domnesques – Colange (14 points aussi), égalité. Les Pontépiscopiennes haussent le ton défensivement pour mener +6 à la pause face à une équipe pénalisée par les fautes (11 fautes à 2) et l'absence de rotation : « On joue avec sept filles, dont une qui se blesse au premier quart. L'arbitrage ne nous a pas aidées.» regrette Emmanuel Michel. Dans la troisième période, les deux équipes se rendent coup pour coup et l'écart n'évolue que très peu (+5 pour le PLPAB). Ces 5 points vont fondre petit à petit et à un peu moins de trois minutes du terme, les équipes sont à égalité 50-50 (moi, j'aurai demandé « le coup de fil à un ami », arf ! … Bon, ok, c'était nul). Tout reste possible... sauf que le BBC doit finir le match à quatre. Pont-L'Évêque va alors rendre sa défense totalement hermétique et conclut le match par un 13-1. Les Brettevillaises n'étaient pas loin d'obtenir leur première victoire mais la fatigue due à l'effectif réduit et les trois sorties pour cinq fautes auront scellé le sort du match. Guilbert (20 points) et Michel (18 points) marque 75% des points. Joli 7/8 aux lancers. Les Pontépiscopiennes ont intensifié la défense au moment opportun. Là aussi, ce sont deux joueuses qui marquent la majorité des points (Domnesques à 22, Colange à 19). Le PLPAB a su mettre à profit les fautes obtenues (17/24 aux lancers).

 

Marque BBC : C. Lecomte 2pts, C. Kergosien , A. Guilbert 20pts, L. Todesco 7pts, A. François , M. Michel 18pts, C. Lebourgeois 4pts

Marque PLPAB : E. Juin 2pts, S. Boire 7pts, C. Boisbluche , B. Joly 6pts, Lo. Colange 19pts, S. Grimoult , M. Perrier 2pts, M. Gaudin Thomas 5pts, J. Domnesques 22pts

 

CAEN NORD BASKET : 47
CS BAYEUX : 70
[14-15, 8-14 (22-29), 13-18 (35-47), 12-23]

Quoi qu'en laisse penser le score, c'est le CNB qui démarre le mieux la partie. L'individuelle est efficace, Godard se montre à l'intérieur et les locales prennent 6 points d'avance. Un écart comblé par Kieda, Leroy et Acheen. Le CSB termine le premier quart avec un point d'avance. Dans la seconde période, Bayeux va passer devant et ne lâchera plus l'avantage. Le jeu bajocasse n'est pas flamboyant mais l'équipe se montre adroite aux lancers et arrive à la pause avec 7 points d'avance. Dans le troisième quart, Bayeux va hausser son niveau de jeu et creuser l'écart. Caen Nord met trop de temps à s'adapter à la zone adverse et même une fois adaptées, les locales se montrent bien trop maladroites. Les intérieurs du CSB font la différence et les joueuses de Jean Malassigné entament le dernier acte avec +12 au compteur. Un dernier acte un peu similaire au précédent, les Nord-Caennaises résistent mais, n'étant que sept, elles sont trop fatiguées dans les cinq dernières minutes. Les Bajocasses maîtrisent la fin de partie et l'emportent de 23 points. Le Caen Nord a montré de belles choses mais dès que les filles baissent en régime, c'est sanctionné direct. Godard a bien résisté face au secteur intérieur adverse mais contrairement à son homologue, le CNB n'avait pas le luxe d'avoir un banc (2 points contre 23). Bayeux se rassure après une performance un peu terne face à l'UST. Kieda et Barthes-Raucq (40 points à elles deux) ont fait la loi dessous et on notera un excellent 12/14 aux lancers. Victoire qui fait plaisir au coach, « toujours heureux de revenir aux Boutiques. »

 

Marque CNB : J. Abascal Carral 6pts, A. Leroy 4pts, E. Foucault , S. Vautier 2pts, M. Lecourtois 8pts, A. Poulen 10pts, C. Godard 17pts

Marque CSB : C. Lacour , L. Acheen 8pts, P. Leroy 10pts, E. Lasne 7pts, A. Crocquevieille 6pts, L. Barthes-Raucq 14pts, B. Mallet , C. Guilmin 2pts, K. Kieda 23pts

 

CB IFS : 61
CABOURG BASKET : 54
[20-16, 13-14 (33-30), 14-11 (47-41), 14-13]

Si le bilan reste toujours flatteur, on a l'impression que Cabourg marque un peu le pas depuis quelque temps. Ifs réalise une très bonne entame, « peut-être la meilleure de la saison » selon le coach : 8-0 en deux minutes. Les Cabourgeaises passent en zone et les Ifoises ne marquent plus, privilégiant le jeu individuel au jeu collectif. Le CBI mène cependant de 4 points à la fin du premier quart. Dans le second quart (et même tout le reste du match), CB fait le yo-yo, revenant parfois à une ou deux possessions et se retrouvant parfois mené d'une dizaine de points. +3 pour les locales à la mi-temps. Au retour des vestiaires, Ifs défend très bien et prend 6 longueurs d'avance. On voit que Cabourg souffre physiquement. Le CBI n'a plus qu'à gérer son dernier quart pour remporter une seconde victoire consécutive. Si les Cabourgeaises se sont accrochées, ont mis la plupart de leurs lancers (15/22) et sont revenues plusieurs fois au score, jamais l'équipe n'a été en mesure de faire l'effort supplémentaire pour passer devant : « Actuellement, on est émoussé physiquement, on n'arrive plus à mettre suffisamment de pression contrairement aux matches allers où on faisait le petit effort en plus pour gagner. » Ifs grimpe à la huitième place et ne devrait plus trop avoir à s'inquiéter du maintien. A part pour le deuxième quart qui est à oublier, les Ifoises font un bon match, surtout en défense, et les leaders ont su assurer le scoring. Seul bémol : le match aurait pu être plié plus rapidement avec une meilleure adresse aux lancers 16/30.

 

Marque CBI : C. Migraine , E. Dziuk 15pts, A. Geraudel 16pts, E. Boudet , M. Satis 2pts, G. Ollo 9pts, M. Reulet , S. Huve , C. Françoise 7pts,S. Pierre-Desire 12pts

Marque CB : Le. Colange 2pts, C. Benard 4pts, C. Paillard 14pts, F. Bathily 5pts, N. Percheron 16pts, A. Barbey 3pts, M. Flechard 3pts, E. Barbey 7pts

 

CLASSEMENT

1

U.S. LA GLACERIE [M*]

16v - 1d

33pts

+443

2

U.S.T.B. EQUEURDREVILLE [M*]

15v - 2d

32pts

+215

3

C.S. BAYEUX(-1 pén) (▲ 2)

12v - 4d

28pts

+157

4

DOUVRES B.C.N. (▼ 1)

11v - 6d

28pts

+78

5

CABOURG BASKET(▼ 1)

11v - 6d

28pts

+106

6

HEROUVILLE BASKET(-1 forf)

11v - 5d

27pts

+169

7

A.S. CHERBOURG

8v - 9d

25pts

-79

8

C.B. IFS(▲ 1)

8v - 9d

25pts

+13

9

U.S.M. VIROISE(▼ 1)

7v - 10d

24pts

-79

10

CAEN NORD BASKET

6v - 11d

23pts

-108

11

P.L. TOURLAVILLE BASKET

6v - 11d

23pts

-135

12

U.S.O. MONDEVILLE BASKET

4v - 13d

21pts

-194

13

PONT-L'ÉVÊQUE P.A.B.

4v - 13d

21pts

-183

14

BRETTEVILLE BASKET CINGAL

0v - 17d

17pts

-383

[M*] : maintenu

Selon les résultats des équipes bas-normandes en N3, le nombre de descentes peut varier. Il n'y aura qu'une descente si aucune équipe ne descend de N3, il y aura deux descentes si 1 à 2 équipes descendent de N3, il y aura trois descentes si 3 à 4 équipes descendent de N3.

Ifs et la Hague sont maintenus.


TOP 10 SCOREUSES PNF DE LA 17ème JOURNÉE :

CLASS

JOUEUSE

POINTS

1

E. Ficet (USMV)

29pts

2

K. Cybulska (USLG)

26pts

3

K. Kieda (CSB)

23pts

4

J. Domnesques (PLPAB)

22pts

5

C. Bertault (ASC)

21pts

#

S. Durel (PLTB)

21pts

7

A. Guilbert (BBC)

20pts

#

F. Sorel (USLG)

20pts

9

Lo. Colange (PLPAB)

19pts

10

M. Michel (BBC)

18pts

Commentaires

juin
juin